29-09-2021

Lemay et Atelier 21 signent la nouvelle façade du Grand Théâtre de Québec.

Atelier 21, Lemay,

Theatres,

Lauréats du concours organisé en 2015 par la Société du Grand Théâtre, les cabinets d’architecture canadiens Lemay et Atelier 21 viennent d’inaugurer la nouvelle façade du Grand Théâtre de Québec. Les architectes ont ici choisi de conserver et de protéger la structure extérieure d’origine, emblématique de l’architecture brutaliste du siècle dernier et abritant une superbe murale de Jordi Bonet. Pour ce faire, Lemay et Atelier 21 ont imaginé un grand revêtement en verre et en acier parvenant à préserver l’histoire de cet important édifice sans le dissimuler mais, au contraire, en le projetant dans la modernité grâce au matériau choisi. Le projet a remporté de nombreux concours nationaux ainsi qu’une mention honorable aux International Design Awards.



Lemay et Atelier 21 signent la nouvelle façade du Grand Théâtre de Québec.

Emblème du brutalisme et symbole de la fin de la Révolution tranquille, le Grand Théâtre de Québec est un monument historique conçu par Victor Prus et inauguré en 1970. Il a connu cette année, à cinquante ans d’intervalle, une deuxième inauguration : celle de la nouvelle façade réalisée par le cabinet Lemay en collaboration avec le cabinet Atelier 21.

Revenons un peu en arrière. En raison d’infiltrations d’eau, l’enveloppe extérieure en béton préfabriqué du théâtre était devenue friable et dangereuse. Le maître d’ouvrage souhaitait toutefois préserver l’édifice pour rendre hommage au projet d’origine tout en protégeant la précieuse murale d’époque réalisée par Jordi Bonet directement sur le côté intérieur des murs, l’une des plus grandes murales gravées du monde. Au vu de ces contraintes de conception initiales, la Société du Grand Théâtre de Québec a organisé en 2015 un concours qui avait très clairement pour objectif la conservation de l’existant. Le partenariat entre les cabinets Lemay et Atelier21 a remporté ce concours grâce à un projet multiprimé. Un choix qui s’explique par le fait que, plus que tout autre, ce dernier est parvenu à tirer parti des éléments matériels modernes sans se limiter à une simple préservation : l’édifice de Victor Prus de 1970 en ressort en effet valorisé.

Pour la nouvelle façade du théâtre, Lemay et Atelier 21 ont en effet conçu une enveloppe en verre et en acier prenant la forme d’une deuxième peau transparente au-dessus de l’existante où l’acier joue également un rôle de consolidation structurelle. Cette astuce architecturale a permis de conférer au Grand Théâtre un visage contemporain tout en conservant l’aspect général du bâtiment d’origine.

La fine paroi de verre protège désormais le béton préfabriqué des intempéries en créant une enveloppe vitrée secondaire tempérée ayant pour fonction, entre autres, d’améliorer l’efficacité énergétique à moindre coût. Un aspect rendu possible par le système de récupération de chaleur et de masse thermique à faible débit. D’un point de vue esthétique en revanche, les architectes expliquent dans leur communiqué de presse que la nouvelle façade du Grand Théâtre « sobre et parfois presque immatérielle reflète le contexte et devient la principale interface avec la ville, ajoutant ainsi de la théâtralité à la découverte de cet important édifice québécois ».

Plusieurs organismes nationaux et internationaux ont primé la qualité architecturale du travail de Lemay et Atelier 21. En moins d’un an, le projet a en effet reçu pas moins de six prix : les Awards of Excellence in Steel Construction (CISC), le prix d’excellence de l’Institut royal d’architecture du Canada, le Green Building Award de SAB Magazine, deux médailles d’or au Grand Prix du Design, le prix du public au concours organisé par l’ordre des architectes du Québec, ceci sans oublier une mention honorable aux International Design Award.

Comme le résume Éric Pelletier, l’architecte en charge du projet pour Lemay : « Comme pour une comédie écrite il y a 50 ans, nous avons dû donner naissance au Grand Théâtre en utilisant un nouveau langage plus en phase avec la nouvelle génération et toujours dans le respect de l’édifice d’origine de Prus ».
Le Grand Théâtre est aujourd’hui prêt à vivre encore cinquante ans de mise en scène, toujours dans son cadre d’époque emblématique de l’architecture brutaliste canadienne mais fort aujourd’hui de la tranquillité structurelle et du style assurés par les technologies et l’esthétique contemporaines ».

Francesco Cibati

Location: Quebec City, QC, Canada
Typology: Architecture, Renewal, Structural engineering
Project year: 2015
Construction year: 2020
Project: Lemay and Atelier 21
Client: Société du Grand Théâtre de Québec
Levels: 5
Cost: 30,3m €
Pictures: Stephane Groleau + Courtesy of the architects
Video: https://www.youtube.com/watch?v=szFeG1WRZnk


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature