19-08-2020

Le cabinet Ellevuelle réalise la Casa Gielle à Modigliana (Italie)

Ellevuelle architetti ,

Alvise Raimondi,

Modigliana,

Ville,

Appelé pour restructurer une villa de village construite en plusieurs étapes durant la seconde moitié du XXe siècle, le cabinet Ellevuelle a profité du projet pour donner à l’édifice une identité et une unité inexistantes jusqu’alors en raison des nombreuses modifications apportées au fil du temps. La façade nord est devenue le véritable visage de Casa Gielle à Modigliana.



Le cabinet Ellevuelle réalise la Casa Gielle à Modigliana (Italie)

La restructuration de Casa Gielle, une villa unifamiliale dans le centre de Modigliana, une petite commune située dans la province de Forlì-Cesena (Italie), nous donne l’occasion de reparler du cabinet Ellevuelle.
Floornature avait connu les jeunes Giorgio Liverani, Luca Landi et Michele Vasumini en 2014, date à laquelle ils avaient remporté la troisième édition du prix Next Landmark avec leur projet Casa Esse dans la campagne de Forlì : une nouvelle construction linéaire d’un étage s’inspirant des tracés rectilignes caractérisant depuis toujours ce territoire, depuis les rangées de vignes jusqu’aux fossés indiquant les limites des parcelles. Le cabinet Ellevuelle (auquel s’est adjoint Matteo Cavina) a aujourd’hui fait son chemin et acquis en Émilie-Romagne une expérience toujours plus riche dans les restructurations et les nouvelles constructions.
C’est à Modigliana, commune qui accueille également le siège du cabinet, que se trouve la dernière réalisation d’Ellevuelle : le réaménagement de l’intérieur d’une villa de la seconde moitié du XXe siècle. Le point d’orgue du projet a été la refonte radicale de la façade la plus représentative de l’habitation.
Casa Gielle abrite plusieurs générations d’une même famille. Elle se singularise par une succession d’interventions et de modifications au fil du temps qui lui ont fait perdre son identité. C’est précisément sur cet aspect que les architectes ont concentré leurs efforts et trouvé une réponse dans le lien avec le paysage. Comptant trois niveaux, la villa se distingue par un faîte de toiture perpendiculaire à la pente du terrain descendant vers le nord. Le site est entouré par une rue montant vers le centre-ville et menant aussi à l’église toute proche. Cernée sur les trois côtés par d’autres villas construites à la même époque, Casa Gielle n’a qu’une unique particularité, la présence d’une seule façade sans encombrement visuel - la façade nord - qui offre un point de vue privilégié sur la partie du village en contrebas. Depuis la maison, on peut en effet apercevoir le Ponte della Signora, un pont en dos-d’âne bâti sur les ruines d’un pont romain par une riche famille locale durant la seconde moitié du XVIIIe siècle.
Le projet d’Ellevuelle est axé sur cette façade et sur l’intention d’en faire un véritable point de contemplation. Sur les trois étages d’origine, seul le plus élevé était doté d’un balcon digne de ce nom. Dans la pratique, les deux autres - avec le garage et une petite fenêtre sans surplomb - obstruaient la vue plutôt que de la mettre en valeur. Les architectes ont ainsi eu l’intuition de faire avancer la façade, de construire une deuxième coursive pour donner naissance à deux baies plus intéressantes - notamment au niveau intermédiaire - et de créer une seule loggia du sol jusqu’au toit. Les plans des trois étages étant différents - le garage restant en bas - les cloisons de ces loggias se caractérisent par des rythmes divers afin de souligner la distribution hétérogène de l’intérieur.
En plus de donner un visage à la maison et de lui faire jouer un rôle de belvédère sur le territoire, cette nouvelle façade agrémentée de cloisons blanches, linéaires et minimalistes confère une unité aux étages qui n’étaient auparavant que trois niveaux distincts superposés sous un même toit. Cet aspect est confirmé sur les côtés longs du bâtiment qui reprennent le même thème formel.
Loin d’être un simple choix esthétique, le balayage de la façade par plusieurs cloisons que l’on retrouve dans d’autres projets de restructuration de maisons de campagne signés Ellevuelle s’enracine profondément dans l’architecture vernaculaire agricole de la plaine du Pô : les portiques servaient à la fois à séparer et à réunir la ferme et les abris des animaux, véritable lisière protégeant en été et en hiver, ils étaient un lieu de halte ainsi que le premier seuil de l’habitation. Un élément courant de l’habitat qui ne reste pas englué dans son contexte historique mais se modernise par le biais de sa matière et de sa couleur : les fines cloisons ont été réalisées en métal par un forgeron de Modigliana. Quant à la couleur blanche, elle efface le jaune d’origine pour devenir la couleur de toute la maison et même de l’intérieur. À chaque étage, les démolitions et les nouvelles divisions ont permis d’optimiser les espaces existants. Le chêne naturel des planchers et des meubles conçus sur mesure vient par ailleurs compléter la blancheur des murs.

Mara Corradi

Architects: Ellevuelle architetti (Giorgio Liverani, Luca Landi, Michele Vasumini, Matteo Cavina)
Collaborators: Eleonora Festa, Andrea Cirillo
Client: private client
Location: Modigliana (FC)
Structural engineer: Angelo Sampieri
Gross floor space: 250 sqm
Project start date: 2016
Completion of work: 2019
New façade: blacksmith Laghi Vittorio Snc - Modigliana (FC)
Furniture: carpenter Penaforte Giuseppe Snc - Modigliana (FC)
Photos: © Alvise Raimondi


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature