17-07-2019

Innsbruck exposition et installation Architecture Speaks: The Language of MVRDV

MVRDV,

Günter Richard Wett,

Innsbruck, Autriche,

Exposition,

Exposition,

L’installation site-specific, constituée de quatre tours aux couleurs flashy, n’est pas seulement un décor mais bien la pierre angulaire de l’exposition « Architecture Speaks: The Language of MVRDV », récemment inaugurée au Tyrolean Architecture Center (aut) d’Innsbruck. En effet, les quatre tours sont représentatives des quatre concepts clés qui constituent le filtre permettant de comprendre les projets de MVRDV.



Innsbruck exposition et installation Architecture Speaks: The Language of MVRDV

Le Tyrolean Architecture Center (aut) d’Innsbruck, qui se trouve dans l’Adambräu Building, une ancienne brasserie, accueille jusqu’au 28 septembre l’exposition Architecture Speaks: The Language of MVRDV (L’architecture parle : le langage de MVRDV). L’exposition repose sur une installation spatiale composée de quatre tours réalisées au sein même de l’Adambräu Building et conçues par le même cabinet MVRDV. Les tours sont représentatives de quatre concepts qui constituent la clé de lecture des projets du cabinet d’architecture hollandais. À travers ces quatre installations, les visiteurs peuvent vivre une expérience prenante et immersive qui leur permet de comprendre plus facilement les fondements du processus intellectuel qui régit les projets de MVRDV.
« Stack », « pixel », « village » et « activator », ce sont les noms des tours et, par conséquent, les concepts qu’elles représentent. Nathalie de Vries, architecte, membre fondatrice du cabinet et curatrice de l’exposition, a expliqué que cette exposition était une occasion pour rajouter quelque chose aux concepts fondamentaux du cabinet, et pas seulement pour faire découvrir les projets réalisés à un large public. L’architecte a précisé que les quatre concepts définis, qui représentent quatre méthodes de travail, ont été limités à l’essentiel « afin de découvrir comment chacune de ces idées contribue à une architecture audacieuse, inattendue et socialement responsable ». Nathalie de Vries a poursuivi en indiquant que les quatre concepts choisis pour l’exposition représentaient chacun « une façon de penser et de travailler que nous jugeons nécessaire pour dessiner notre avenir ».

En rentrant dans les détails des quatre concepts, on remarque que chaque mot correspond non seulement à une méthode de travail mais aussi à un moyen de communication. « Stack » désigne la stratification, la densité, l’organisation de fonctions et d’espaces à la verticale. « L’avenir est collectif », déclarent les architectes de MVRDV, et le moyen est le « toucher ». La tour représentative est un volume arrondi composé de deux étages et recouvert de rideaux jaunes. L’étage inférieur permet aux visiteurs d’interagir avec des maquettes en mousse bleue pour créer leur propre projet. L’étage supérieur abrite quant à lui des projets de MVRDV représentatifs du thème tels que le Silodam, le complexe résidentiel d’Amsterdam illustrant une forte densité de population, réalisé par MVRDV en 1995.

« Pixel » est la tour composée de boîtes cartonnées roses assemblées de différentes manières afin de créer un espace intérieur où l’on peut faire une halte. Sur certaines des boîtes figurent des images ou des déclarations concises à l’égard des projets de MVRDV. L’assemblage des modules introduit le concept de la « diversité », et le moyen est l’écriture. Le projet qui illustre ce concept est le siège social de la DNB Bank d’Oslo réalisé en 2012.

« Village » désigne une organisation spatiale qui favorise et soutient la communauté, avec pour projet représentatif le Nieuw Leyden, 670 résidences conçues par MVRDV en 2013. « L’avenir est social », c’est le propos qui se cache derrière cette tour bleue. Un volume vide à l’intérieur avec un escalier qui permet des connexions physiques et visuelles entre les différents étages, où les visiteurs peuvent écouter un fichier audio qui décrit le concept.

« Activator » est la tour avec une structure en acier recyclable qui abrite des espaces consacrés à l’homme et à la nature. Un choix qui souligne l’importance du développement durable et la nécessité pour le projet de pouvoir déclencher et stimuler des processus sociaux, comme avec la Book Mountain Library à Spijkenisse ou encore The Couch Tennis Club à Amsterdam.

(Agnese Bifulco)

Title: Architecture Speaks: The Language of MVRDV
Curated by Nathalie de Vries
Location: Tyrolean Architecture Center (aut), Innsbruck, Austria
Date: 5 July – 28 September 2019
Images courtesy of MVRDV, exhibition photos by Günter Richard Wett


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×