10-07-2019

Gianni Botsford Architects réalise à Londres la Maison dans un jardin

Gianni Botsford Architects,

Edmund Sumner,

Londres,

Ville,

La toiture en bois lamellé-collé revêtue de feuilles de cuivre est la véritable vedette de la Maison dans un jardin réalisée à Londres par Gianni Botsford Architects. Sa double courbure confère en effet au projet de Gianni Botsford à Notting Hill une identité unique qui parvient à mettre en valeur le site.



Gianni Botsford Architects réalise à Londres la Maison dans un jardin

La Maison dans un jardin de Londres est un projet né de la volonté des architectes de Gianni Botsford Architects qui furent les premiers à acheter le terrain il y a des années, conscients du potentiel considérable de ce site dans le quartier de Notting Hill.
Conçu par Gianni Botsford Architects, le nouvel ouvrage se trouve à l’intérieur d’un jardin citadin à l’abri de la rue sur un terrain d’environ 250 m2 entre Westbourne Grove et Pembridge Villas à Notting Hill. On y accède par un étroit passage au sud longeant une villa du milieu du XIXe siècle, époque de la grande expansion urbaine de Londres dans cette zone. Le site était alors peu attrayant et occupé par un bungalow à toit plat anonyme construit dans les années 1960. Alors que Gianni Botsford était en train d’élaborer son projet pour cette parcelle, un nouvel acheteur apparaissait déjà à l’horizon auquel l’architecte décida, bien longtemps après, de vendre le terrain ainsi que le projet correspondant. Dès 2007, l’architecte londonien envisageait de démolir le bâtiment pour construire une maison souterraine émergeant dans le jardin pour y puiser air et lumière.
Malgré le temps écoulé et les inévitables modifications des besoins du nouveau propriétaire, le projet fut respecté et achevé en septembre 2018.
Ce site, fermé de tous côtés par des bâtiments plus hauts et très distinctifs en termes de langage et de style, cherchait sa propre identité pour pouvoir se démarquer et émerger. Les architectes décidèrent donc de renoncer à la verticalité pour privilégier un bâtiment bas plongé dans un jardin. La nouvelle maison ne compte ainsi qu’un seul étage en surface et se développe au contraire en sous-sol avec deux étages souterrains. Le rez-de-chaussée donnant sur la végétation à travers des baies vitrées est surmonté par une toiture à double courbure se terminant par un puits de lumière. Cette structure de conception complexe est réalisée en bois lamellé-collé d’épicéa rouge apparent à l’intérieur et revêtu de feuilles de cuivre à l’extérieur. La brillance et la couleur du métal associées à une forme tridimensionnelle asymétrique où chaque composant se distingue du suivant renversent complètement le rapport du site avec le contexte en focalisant l’attention sur le nouvel élément.
Gianni Botsford a placé sous cette grande toiture que la brillance du cuivre contribue à dynamiser la pièce la plus publique de la maison, à savoir le séjour, qui instaure un dialogue permanent avec le jardin. Les baies vitrées délimitent l’espace sans le masquer tout en soulignant la légèreté de la forme de la couverture. Toute la maison est construite à l’aide de matériaux naturels : les revêtements en marbre alternent avec des meubles en bois et en cuivre qui s’inscrivent parfaitement dans le contexte de cette maison presque complètement souterraine.
Le principal défi était donc de convier la lumière dans ce logement à l’abri du soleil exposé au nord et enchâssé entre des bâtiments voisins. Des outils d’analyse numérique ont été utilisés pour cartographier son développement et concevoir la disposition spatiale en conséquence.
L’abondante lumière qui éclaire directement et indirectement le séjour au rez-de-chaussée est acheminée par l’escalier revêtu de métal mais pénètre aussi et surtout dans la maison via les puits de lumière. L’un se trouve à l’est et éclaire, parallèlement au patio-jardin, le premier étage souterrain. L’autre, à l’ouest, atteint quant à lui le niveau -2 pour apporter la lumière directement à la piscine. Le bassin de 10 mètres de long constitue l’élément principal de l’étage inférieur qui abrite aussi un vaste espace libre et flexible ainsi qu’une salle de yoga. Le niveau intermédiaire enfin accueille la grande chambre principale, la chambre d’amis et une série de services supplémentaires.
L’omniprésence de reflets - depuis l’eau jusqu’aux surfaces en cuivre - et le contraste des tons chauds, comme le bois, et froids, comme le marbre de Carrare, créent des pièces à très forte personnalité. Il faut également souligner la pertinence du contraste conceptuel entre d’une part la légèreté émanant des limites vitrées évanescentes du rez-de-chaussée et d’autre part l’enracinement et le périmètre précis très nets des deux étages souterrains. L’architecte écrit à ce propos : « Construire avec la lumière et l’obscurité, c’est travailler avec ce que donne le contexte : un ensemble unique de limites et d’opportunités. Modelée et façonnée par la lumière et par l’ombre qui l’entourent, la forme du toit, qui rappelle une tente, crée un nouvel espace où la vie à la maison peut se dérouler, une forme qui tourne le dos aux grands volumes adjacents et étreint le site. »*

Mara Corradi

*“To build with light and darkness is to work with what a context gives you - a unique set of constraints and opportunities. Shaped and informed by the light and shadow that surround it, the roof’s tent like form creates a new place for life to occur in the house - one that turns its back on the large volumes surrounding it and embraces the site.”

Architects: Gianni Botsford Architects (Gianni Botsford, Paulo Martinho (Project Architect), Kate Darby, James Eagle, Hiroshi Takeyama, Anahi Copponex)
Client: Private
Budget: Confidential
Structural Engineer: Built Engineers
Services Engineer: Pearce and Associates
Quantity Surveyor: Leslie Clark
Landscape Architect: Todd Longstaffe-Gowan
AV: Andrew Lucas Ltd
Arboriculturist: Treeprojects
Approved Inspector: Salus
CDM: Goddard Consulting
Lighting Designer: Isometrix
Planning Authority: Royal Borough of Kensington and Chelsea
Contractor: New Wave (London) Ltd
Contract: JCT SBC CD 2011
Design: 2007-2014
Planning: 2008
Construction: 2014-2018
Plot size: 256 sqm
Gross Internal Area: 253 sqm
Photography: (01-14) © Edmund Sumner

www.giannibotsford.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×