14-06-2018

Frida Escobedo Serpentine Pavilion 2018 Londres

Frida Escobedo,

Iwan Baan,

Londres,

Pavillons, Installation,

Serpentine Pavilion,

Iwan Baan, célèbre photographe d'architecture, signe les premières images du nouveau Serpentine Pavilion, conçu par l'architecte Frida Escobedo. À partir du 15 juin, le pavillon ouvrira ses portes au public et son inauguration marquera le lancement du riche programme d'évènements estivaux des Serpentine Galleries de Londres, et à partir du 18 juin The Mastaba la nouvelle œuvre de Christo flottera dans le Serpentine Lake.



Frida Escobedo Serpentine Pavilion 2018 Londres

À partir du 15 juin, le nouveau Serpentine Pavilion 2018 ouvrira officiellement ses portes au public. Conçu par l'architecte mexicaine Frida Escobedo, le pavillon a été présenté à la presse le 11 juin et les images du célèbre photographe d'architecture Iwan Baan nous ont permis d'en savoir plus sur le projet.

Un rendez-vous ponctuel en ce début d'été : il s'agit du Serpentine Pavilion, le pavillon temporaire réalisé dans les jardins de Kensigton, qui accueille les évènements estivaux des Serpentine Galleries de Londres. L'initiative qui en est à sa 18e édition a été possible grâce à des particuliers, entreprises et fondations qui sponsorisent et soutiennent avec une grande générosité l'évènement. Un engagement considérable car l'une des conditions fondamentales du pavillon est précisément sa réalisation dans des délais très courts puis sa désinstallation en automne. L'architecte mexicaine Frida Escobedo qui réalise sa première œuvre sur le sol britannique, condition essentielle pour réaliser le projet, a accepté l'invitation du comité de sélection, composé entre autres du directeur artistique Hans Ulrich Obrist et de Yana Peel CEO des Serpentine Galleries, avec les conseillers les architectes David Adjaye et Richard Rogers.

Un pavillon qui, de par le matériau choisi et l'inspiration historique, se configurerait comme « indissociable de la ville de Londres », une idée que l'on ne retrouve nulle part ailleurs et c'est ce concept clé qui anime le projet réalisé par l'architecte Frida Escobedo. Le méridien de Greenwich est l'un des éléments choisis par l'architecte pour devenir partie intégrante du projet. En effet, le pavillon a une géométrie simple qui est déterminée par deux axes principaux. Le premier gouverne l'alignement de l'enceinte extérieure de la façade Est de la Serpentine Gallery. Au loin, le pavillon est vu comme une enceinte sombre, une silhouette nette et impénétrable étendue sur le gazon des jardins de Kensigton. Le second axe en revanche, intérieur, détermine la géométrie de la piscine d'eau et suit l'alignement Nord-Sud en rappelant le méridien de Greenwich. Le temps devient un élément essentiel du projet. Frida Escobado a expliqué que « Lumière et ombre, réflexion et réfraction, sont des éléments fondamentaux du projet et transforment l'édifice en « garde-temps » qui marque le temps qui passe au cours de la journée ».

Un pavillon pour tous, qui « dans sa merveilleuse harmonie d'influences mexicaines et britanniques, promet d'être un lieu de réflexion et de rencontre », c'est ainsi que le directeur artistique Hans Ulrich Obrist a décrit le pavillon.
La cour est en effet un élément typique de l'architecture traditionnelle mexicaine mais ses murs sont réalisés avec des tuiles en béton sombre, un matériau typique des constructions britanniques. Les tuiles sont employées d'une façon innovante et insolite : elles sont empilées et soutenues par une structure en acier pour construire des murs qui rappellent les « jalousies » mexicaines. Cette solution crée un jeu de transparences qui permet de conserver une connexion visuelle avec le parc.

Le 18 juin , les Serpentine Galleries seront les protagonistes d'un autre grand évènement. On assistera à l’inauguration de la nouvelle œuvre de Christo : The Mastaba (Project for London, Hyde Park, Serpentine Lake). À deux ans jour pour jour du The Floating Piers, l'œuvre flottante réalisée sur le lac d'Iseo, c'est à présent au tour du lac artificiel de Hyde Park, le Serpentine Lake. L'artiste y présentera une version flottante et à échelle réduite de l'œuvre conçue depuis 1977 pour Abu Dhabi. Simultanément à l'inauguration de la sculpture flottante, les Serpentine Galleries présenteront une exposition anthologique consacrée à la longue activité professionnelle de Christo et Jeanne-Claude.

(Agnese Bifulco)

Projet : Frida Escobedo, Taller de Arquitectura
Lieu : Serpentine Gallery, Kensington Gardens Londra UK
Images :
Photo architecte : Cuauhtemoc García
Photos pavillon : © Iwan Baan
Photo The Mastaba (Project for London, Hyde Park, Serpentine Lake) : André Grossmann © 2017 Christo

www.serpentinegalleries.org
www.fridaescobedo.net
christojeanneclaude.net


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×