15-10-2018

Exposition GÉOMÉTRIES SUD, Du Mexique à la Terre de Feu Paris

Solano Benitez, Aymara Freddy Mamani, Gloria Cabral,

Terre de Feu, Mexico, Mexique, Paris, Bolivie,

Exposition,

Arts, Exposition,

À compter du 14 octobre, l'exposition Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu, apportera la richesse, les couleurs et les motifs de l'art et de l'architecture latino-américaine à la Fondation Cartier pour l'art contemporain de Paris.



Exposition GÉOMÉTRIES SUD, Du Mexique à la Terre de Feu Paris

Les couleurs, la richesse et la vivacité de l'art latino-américain sous toutes ses formes, de l'architecture à la céramique, de l'art populaire à l'art abstrait, en passant par la sculpture et la peinture corporelle, sont célébrées par l'exposition « Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu », récemment inaugurée à Paris à la Fondation Cartier pour l'art contemporain. L'exposition est un long excursus consacré à l'art de cette vaste partie du territoire latino-américain, qui s'étend du Mexique à la Terre de Feu. Elle rassemble 12 pays représentés par 250 œuvres et par plus de 70 artistes. De la période précolombienne jusqu'à nos jours, y compris les expressions artistiques des cultures autochtones toujours vivantes, les œuvres exposées explorent les formes de l'abstraction géométrique en Amérique Latine. L'exposition tisse des liens et des dialogues visuels entre les différentes époques et cultures.

Dès leur arrivée à la Fondation Cartier pour l'art contemporain, les visiteurs sont accueillis dans une salle de bal réalisée par l'architecte Aymara Freddy Mamani qui les immergera dans l'esprit des fêtes populaires andines. Pour les façades de ses édifices et pour leurs intérieurs ornés de motifs géométriques et fantaisistes, l'architecte d'origine bolivienne Aymara Freddy Mamani s'inspire des motifs figuratifs de la culture précolombienne et amérindienne et des costumes de cérémonie traditionnels. En particulier, les constructions réalisées dans sa ville natale El Alto sont des édifices insolites aux façades colorées et lumineuses qu'il définit de « néo-andines » et qui se distinguent des couleurs des constructions typiques de l'Altiplano bolivien.
Toujours dans le domaine des ouvrages d'architecture, on trouve dans la grande salle du rez-de-chaussée de la Fondation Cartier l'installation de deux grands protagonistes de l'architecture paraguayenne et internationale : les architectes Solano Benitez et Gloria Cabral du cabinet Gabinete de Arquitectura, lauréats du Lion d'Or à la 15e Exposition Internationale d'Architecture “REPORTING FROM THE FRONT” organisée par Alejandro Aravena pour la Biennale de Venise. À la Fondation Cartier, les architectes exposent une œuvre monumentale reposant sur la logique de la modularité et de la répétition, qui crée un jeu de rythme, de lumière et d'équilibre grâce aux matériaux bruts comme les briques et le ciment.

Le voyage au cœur des géométries du Sud du monde se poursuit à travers les différentes formes artistiques. L'exposition de la Fondation Cartier ne présente pas seulement les plus grands artistes de la scène latino-américaine mais apporte sur la scène internationale les œuvres d'artistes peu connus hors de leurs frontières. Dans le domaine de la photographie, on peut citer Anna Mariani et son travail de recherche sur les façades colorées des maisons brésiliennes du Nord-Est. Des images peu connues en dehors du Brésil et qui, dénuées de toute figure humaine, rappellent les peintures quasi abstraites du peintre brésilien Alfredo Volpi.
Les racines indigènes des différentes cultures revivent et deviennent une source d'inspiration pour de nombreuses œuvres exposées, des céramiques aux textiles en passant par la peinture corporelle. Les motifs et les formes de l'art et de l'architecture précolombienne sont illustrés par les reportages photo sur le Machu Picchu du photographe péruvien Martín Chambi, tandis que le photographe mexicain Pablo López Luz retrace des réminiscences Inca dans les constructions vernaculaires contemporaines.
De nombreuses initiatives collatérales comme des concerts, des performances de danse et d’autres évènements viennent compléter l'exposition « Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu » en proposant au public une découverte à 360° de ces territoires fascinants.

(Agnese Bifulco)

Titre : Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu
Date : 14 octobre 2018 - 24 février 2019
Lieu : Fondation Cartier pour l'art contemporain, 261, boulevard Raspail 75014 Paris
Images courtesy of Fondation Cartier pour l'art contemporain
www.fondation.cartier.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×