27-09-2017

Dominique Coulon : médiathèque « troisième lieu » à Thionville

Dominique Coulon associés,

Eugeni Pons, David Romero-Uzeda,

Thionville,

Bibliothèques,

Un ambitieux programme pour la nouvelle médiathèque de Thionville, ouvrage du cabinet français Dominique Coulon & associés : bibliothèque multimédias, ateliers pour artistes, salles audiovisuelles, auditorium et bien plus encore… Voilà pourquoi Dominique Coulon a défini la médiathèque de Thionville comme un « troisième lieu ».



Dominique Coulon : médiathèque « troisième lieu » à Thionville
L’intervention de Dominique Coulon pour la nouvelle médiathèque de Thionville en France s’inscrit dans un projet de la municipalité visant à répondre aux demandes de renouveau du concept d’espace culturel. Dans l’ouvrage « I pubblici della cultura. Audience development, audience engagement » sous la direction de Francesco De Biase, Antonella Agnoli aborde la nouvelle médiathèque de Thionville. Elle explique dans son discours que les villes, dans les années à venir, auront besoin de lieux neutres où les gens pourront se sentir partie intégrante du changement culturel. Pour inciter à participer à ce débat et refuser l’idée d’une culture apanage uniquement d’une élite riche ou fortunée, il faut concevoir des espaces où les personnes peuvent s’adonner ensemble à des activités pédagogiques différentes mais partageant une même et forte implication personnelle.
L'image d’une bibliothèque aux rayonnages ouverts où tout le monde peut accéder librement, échanger et suggérer des lectures aux autres est au cœur du projet de Dominique Coulon. Il imagine ainsi une médiathèque où tous les contenus (presse, audiovisuels mais aussi les événements comme les conférences, les concerts ou les ateliers) coexistent sans clôtures précises et distinctives. La métaphore choisie pour illustrer ce concept de culture qu’il appelle le « troisième lieu » est le ruban. Les surfaces verticales se développent en effet comme celles d’un ruban agrandissant ou rétrécissant l’espace à disposition en faisant entrer plus ou moins de lumière. Ce ruban crée des espaces ouverts et des zones plus intimes, en s’abaissant ou en s’élevant en fonction de la relation que l’intérieur entend instaurer avec le contexte urbain.
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/cXnlfdn4HHk" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
Situé place Malraux, dans le centre-ville de Thionville, la médiathèque occupe un espace carré délimité par trois rues et par un grand parking. C’est de ces côtés isométriques que découle l’idée de ne privilégier aucune des quatre faces architecturales pour laisser le « ruban » des surfaces s’adapter aux fonctions intérieures et créer ainsi 4 façades distinctes.
Les surfaces extérieures fuyantes, où le béton blanc se retire pour laisser place aux baies vitrées dans un jeu de séduction entre passants et visiteurs de la médiathèque suggèrent la richesse des espaces intérieurs : perspectives, associations de pleins et de vides, alternances d’espaces collectifs et de lieux plus intimes pour se concentrer et étudier.
La médiathèque de Thionville accueille, en plus des collections documentaires, des espaces d’exposition, des ateliers prévus pour différentes expressions créatives, des salles de répétition ainsi que des pièces spécifiquement pensées pour la lecture et les activités des enfants et des adolescents. Elle abrite enfin un forum et un patio servant aussi de rampe d’accès au grand toit jardin. La traditionnelle hiérarchie entre les fonctions et les activités est remise en question dans la perspective de dégager une nouvelle configuration affranchie conférant à tous - des plus petits aux adultes, des plus cultivés aux néophytes - le même droit à l’instruction.
L’ouvrage réinvente le concept traditionnel et consacré de lieu de la culture comme lieu de solitude et de concentration sur une fonction précise. Le nouveau projet bouleverse les rituels : de l’ergonomie des chaises à l’interaction entre les programmes pour arriver au concept même d’environnement culturel.
La contiguïté comme continuité, dans une logique d’enrichissement réciproque, concrétise les idées d’accueil et d’incitation à la participation créative évoquées plus haut. La médiathèque devient une place couverte aux potentialités augmentées. Un troisième lieu qui échappe aux définitions : ni maison ni travail, ni privé ni public. Un endroit où l’on peut boire un verre au bar mais où il n’est pas obligatoire d’acheter pour faire partie du système. Un endroit où il est possible de créer, d’étudier ou même simplement de regarder, un peu comme une grande place mais avec beaucoup plus de stimuli à disposition.

Mara Corradi

Architect: Dominique Coulon & associés
Dominique Coulon, Steve Letho Duclos
Architects assistants: Gautier Duthoit
Construction site supervision: Steve Letho Duclos
Client: Ville de Thionville
Engineers and consultants:
Structural Engineer: Batiserf Ingénierie
Electrical Engineer: BET G.Jost
Mechanical Plumbing Engineer: Solares Bauen
Cost Estimator: E3 économie
Acoustics: Euro sound project
Landscape: Bruno Kubler
Address: 1 place Malraux, 57100 Thionville / Google Maps location : 49.359122, 6.161338
Surface: 4590 sqm
Competition: October 2010
Plans and technical phases: from march 2011 to January 2012
Construction: from may 2012 to September 2016
Construction companies:
Earthworks road works (COSTANTINI), special foundations (SOLS ETANCHE BACHY), structure (CARI), metal structure (ERTCM), water proofing (SOPREMA), exterior metal joinery –glass (MGE / SOCOMET), metal works (SMF), exterior isolation and facade (ISOLA), scaffolding (KAPP), plastering (KUPELI), interior wood joinery (HUNSINGER), concrete slab (BATI PROCARRELAGE), tiled floors (BATI PROCARRELAGE), glued floors (DEBRA), cast flooring (GUINAMIC), interior painting cleaning (APPEL), elevator (FELLER), green areas (ISS), drainage (COSTANTINI), heating ventilation (LORRY), plombing drainage (LORRY), electricity (INEO), VDI cabling (INEO), scenic works (EUROPODIUM), audiovisual scenic equipments (MICHELSONNE)
3D Animation: Brooklyn Foundry
Photography: © Eugeni Pons, David Romero-Uzeda


http://coulon-architecte.fr
http://www.centre-jacques-brel.com

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×