17-05-2019

David Chipperfield Architects signe le nouveau siège d’Amorepacific à Séoul

David Chipperfield,

Noshe,

Séoul, Corée du Sud,

Bureaux,

David Chipperfield donne vie à l’idée d’un volume compact doté d’un noyau vide et communiquant avec le paysage dans le nouveau siège de direction que les bureaux berlinois de son cabinet ont conçu à Séoul pour la célèbre société coréenne de produits de beauté Amorepacific.



David Chipperfield Architects signe le nouveau siège d’Amorepacific à Séoul

Avec le nouveau siège de la société coréenne de produits de beauté Amorepacific, le cabinet David Chipperfield Architects de Berlin a été appelé à concevoir un ouvrage représentant à la fois une métaphore de la philosophie de l’entreprise et un bâtiment emblématique de la ville.
Le site sur lequel se dressent aujourd’hui les bureaux de direction d’Amorepacific, qui abritait déjà le siège social depuis 1956, occupe une place stratégique au cœur de la capitale coréenne. Pour donner un coup de fouet au développement de la ville, un vaste plan directeur avait transformé cette ancienne zone militaire américaine en un quartier d’affaires et en parc public, celui du district de Yongsan.
C’est précisément ce plan directeur qui établit aujourd’hui une comparaison entre le tissu urbain historique, caractérisé par une hiérarchie architecturale entre bâtiments de petite taille et de bonne qualité, et un nouveau plan de développement organisé autour de grandes structures émergentes. Au vu de son caractère imposant - 23 étages pour un programme total de 216 000 m2 - le quartier général d’Amorepacific s’inscrit tout naturellement parmi ces dernières. Dans son cas toutefois, le volume monumental unique perd de sa suprématie au profit d’un grand souci du détail s’exprimant à la fois dans l’éventail des matières ainsi que des couleurs et dans les solutions adoptées en matière de développement durable au sens large.
Vu de loin, le nouvel ouvrage rivalise avec les gratte-ciel du quartier financier en termes d’élan et de grandeur. De près, en revanche, il recherche sous toutes ses formes des qualités telles que la légèreté, la transparence, le dialogue avec le paysage, l’échange visuel avec l’environnement. Le projet architectural de Chipperfield n’est pas seulement un imposant siège social, il se présente aussi comme un nouveau centre névralgique de la vie publique de la ville. En plus des bureaux situés aux étages supérieurs, le programme comprend un auditorium, une bibliothèque, des magasins, des restaurants et des structures pour les enfants aux étages inférieurs. Ces éléments s’organisent autour d’une grande cour centrale faisant office de place urbaine.
En regardant vers le haut, on peut observer trois grandes ouvertures sur les quatre faces du cube. Elles relient le noyau bâti au quartier, la ville et les montagnes des alentours de Séoul qui se distinguent au loin : un moyen de favoriser le sens de l’orientation des travailleurs mais aussi un sentiment d’appartenance à un territoire multiforme. En tant que jardins suspendus, ces ouvertures permettent de percevoir la grandeur de la dimension spatiale globale tout en offrant à la végétation la possibilité de se réapproprier de l’espace, même dans le volume construit.
Dans les étages supérieurs accueillant principalement des bureaux, la circulation s’organise en quatre blocs de liaison verticale : un à chaque coin du cube, un moyen de garantir aux utilisateurs des cheminements particulièrement flexibles. Dans cette idée, les espaces de travail en groupe et de travail individuel sont interconnectés de manière à favoriser une communication ouverte et informelle tout en garantissant une certaine fluidité des séparations. L’intérieur se distingue par une utilisation judicieuse de cloisons lumineuses dans les salles de réunion ainsi que de revêtements très sensoriels tels que des tapis et d’autres éléments moelleux. La décoration opulente, aux couleurs et aux finitions raffinées, est contrebalancée dans la structure et les détails architecturaux par des matériaux solides et résistants au vieillissement, notamment du béton apparent et des grandes dalles de pierre qui contribuent au sentiment général de solidité qu’exprime le corps du bâtiment dans son ensemble. L’intégralité du volume est protégée par un brise-soleil en aluminium blanc mat doté d’éléments verticaux de différentes tailles positionnés à intervalles réguliers : un dispositif d’ombrage qui permet une visibilité maximale de l’intérieur vers l’extérieur tout en atténuant l’ensoleillement. Le brise-soleil enveloppe complètement le volume pour créer un effet de rideau inédit et ajouter de la profondeur à la surface extérieure.
Orientées à 45° par rapport aux points cardinaux, toutes les façades forment un angle par rapport à la trajectoire du soleil, réduisant ainsi l’augmentation de la chaleur générée par le rayonnement direct. La cour intérieure et les trois grandes ouvertures de façade ont également été conçues pour laisser entrer beaucoup de lumière. Quant aux jardins suspendus, ils ont pour objectif d’assurer le bien-être général des travailleurs. Leur efficacité ainsi que celle d’autres systèmes et mesures visant à réduire la consommation d’énergie ont permis au bâtiment d’obtenir la certification LEED Gold.
La nuit, l’ouvrage se transforme en lanterne lumineuse.
La simplicité de la lumière qui brille de l’intérieur réduit l’impact de l’ensemble, déjà considérablement dématérialisé par le brise-soleil.

Mara Corradi

Architects: David Chipperfield Architects Berlin
Partners: David Chipperfield, Christoph Felger (Design lead), Harald Müller
Competition: 2010
Project start: 2010
Construction start: 2014
Completion: 2017
Gross floor area: 216,000 sqm
Client: Amorepacific Corporation, Seoul
Executive architect: HAEAHN Architecture, Seoul (Shell & Core, Schematic design - construction documents KESSON, Seoul (Interiors)
Site supervision: Kunwon Engineering Co. Ltd., Seoul
General contractor: Hyundai Engineering & Construction, Seoul
Design engineers: Arup Deutschland GmbH, Berlin & Arup Ltd., London (Schematic design - Design development)
Landscape architect: SeoAhn, Seoul

© Noshe
© Ute Zscharnt for David Chipperfield Architects

https://davidchipperfield.com/


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×