26-04-2019

CL3 et ZSD signent le Banyan Tree d’Anji en Chine

CL3 Architects, ZSD,

b+m Studio, Envaner,

Zhejiang, Chine,

Hotel,

C’est dans la ville d’Anji en Chine qu’a vu le jour le dernier complexe hôtelier de la marque de luxe écologique Banyan Tree fondée en 1994 dans le cadre d’un projet de récupération d’un site pollué par une mine d’étain. L’ouvrage a été réalisé par une co-entreprise d’architectes chinois : ZSD pour l’intérieur et CL3 qui s’est occupé des espaces communs en collaboration avec le service de conception de Banyan Tree.



CL3 et ZSD signent le Banyan Tree d’Anji en Chine

Banyan Tree ajoute une nouvelle perle à sa collection qui compte déjà 40 complexes hôteliers, 60 spas et 70 espaces commerciaux dans 28 pays : le resort d’Anji en Chine réalisé en coentreprise par les cabinets CL3 et ZSD, de pair avec le service de conception de Banyan Tree, dans le plus pur esprit de la luxueuse marque qui se distingue par une approche écologique de la création de ses espaces et de ses services.
Pour donner une idée de l’engagement de Banyan Tree en matière de protection de l’environnement, il suffit de citer la naissance de son premier complexe hôtelier à Phuket en Thaïlande. C’était en 1994. Le tout jeune groupe avait acquis un terrain côtier bordé par une mer d’un bleu intense, une couleur qui se révéla causée par la pollution du précédent propriétaire, exploitant d’une mine d’étain. Pour récupérer la zone, 7 000 arbres furent plantés, une intervention qui marqua sans équivoque le futur engagement écologique de la chaîne.
Entouré sur trois côtés par des montagnes verdoyantes et dentelées que l’on aperçoit au loin de même que des lacs et des bassins artificiels, le Banyan Tree d’Anji se trouve sur les rives du Yang-Tsé. Plusieurs parcs naturels se situent autour de la ville. Le jardin de l’hôtel est lui aussi riche en végétation avec ses pêchers, ses mûriers, ses bambous et ses arbres à thé qui, disposés en terrasses sur plusieurs niveaux et alternant avec des carreaux noirs et des murets blancs, créent une atmosphère d’ouverture, de paix et de détente.
L’observateur extérieur ne manquera pas de voir dans ce projet une volonté de redonner vie à un concept ancestral et équilibré d’habitat chinois réinterprété dans une perspective moderne se traduisant par des lignes claires et nettes qui entrecoupent la configuration aléatoire caractéristique des villages. La structure de l’hôtel reprend elle aussi cette dualité avec un centre prédominant comprenant hall et services opposé à la présence diffuse de dépendances de différentes tailles. L’intérieur décline également la fusion de ces deux mondes en revisitant l’héritage des finitions et des meubles typiquement chinois à travers une disposition répondant aux canons contemporains du rythme et de la spatialité. Le mariage de ces éléments donne l’impression de revivre la tradition populaire à une époque moderne dans le cadre d’un luxe serein, naturel et élégant sans jamais être excentrique : parfaitement à l’image des complexes hôteliers de Banyan Tree.
Du point de vue architectural, l’élément le plus intéressant est indéniablement le centre opérationnel qui abrite la réception, le restaurant, un bar à livres, la boutique, les espaces de détente communs et d’autres services tels que la consigne à bagages et la blanchisserie. En parfaite adéquation avec la tradition architecturale chinoise, le bâtiment donne sur un jardin intérieur agrémenté d’un bassin ornemental. À l’extérieur, en revanche, on peut admirer le paysage des montagnes et des forêts qui s’étendent à perte de vue.
Dans son ensemble, l’hôtel décline la forme géométrique du rectangle. On en compte onze de plusieurs tailles qui forment autant d’espaces indépendants en termes d’usage et d’accès. Créer une continuité tout en maintenant la distinction entre les différentes zones communiquant entre elles via de généreuses ouvertures sur toute la hauteur des murs a représenté un véritable défi. Le cabinet a résolu ce problème en adoptant une version moderne des détails traditionnels, notamment des luminaires aux formes évocatrices qui constellent l’hôtel, et en confiant à d’autres éléments décoratifs la tâche de mettre en évidence les différences. Le projet de ZSD et CL3 pour le complexe hôtelier d’Anji rend ainsi véritablement justice à la philosophie et à l’esthétique de Banyan Tree qui peut désormais se vanter d’avoir ajouté une nouvelle perle à sa collection.

Francesco Cibati

Project Name: Banyan Tree Anji
Address: Anji County, Huzhou City, Zhejiang Province, China 313311
Investor: Greentown Group
Operator: Banyan Tree Group
Date of Completion: March 2018
Architectural Design: gad
Interior Design Coordination: ZSD
Joint Interior Design: ZSD, CL3 Architects Limited and Design Department of Banyan Tree Group
Guest Rooms in Main Building: ZSD
Lobby and Chinese Restaurant: ZSD & CL3 Architects Limited(www.CL3.com)
Villa, All-day Restaurant, SPA and Conference Area: Design Department of Banyan Tree Group ZSD Team: Wang Weiwei, Zeng Bin, Shi Feng, Zhang Xuan, Yang Shiyi, Han Dan, Zhang Haiquan, Wang Xiaodong, Xu Baichun
CL3 Team: William Lim, Ricky Chung
Area: 3,160 m²
Photography:b+m Studio, ENVANER (guestrooms)
Furniture: GERMANE, Shanghai TAIYI Hotel furniture Co., Ltd.
Luminaries: Guangdong Kamtat lighting Co., Ltd.


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×