25-12-2018

Christian de Portzamparc remporte le Praemium Imperiale pour l'Architecture

Christian de Portzamparc,

Theatres,

Pritzker Architecture Prize, Prix,

La cérémonie de remise de prix de la trentième édition de ce que l'on considère comme le Nobel des arts, le Praemium Imperiale décerné par la Japan Art Association, vient de se dérouler. L'architecte français Christian de Portzamparc a été récompensé dans le domaine de l'architecture, tandis que c'est le célèbre directeur musical de l'orchestre italien, Riccardo Muti, qui a reçu la prestigieuse reconnaissance dans le domaine de la musique.



Christian de Portzamparc remporte le Praemium Imperiale pour l'Architecture

Le Praemium Imperiale créé en 1988 et attribué chaque année par la Japan Art Association est considéré à travers le monde comme le prix le plus prestigieux dans les arts. Les lauréats reçoivent une médaille d'or spécialement réalisée pour l'occasion, une attestation et un important prix en argent. Du fait de sa grande renommée dans le domaine des arts et parce qu'il prévoit une catégorie pour chaque discipline : peinture, sculpture, architecture, musique et théâtre / cinéma, il est considéré à travers le monde comme « le Nobel des Arts ». Les lauréats sont annoncés en juillet, mais comme il est de coutume, la cérémonie de remise de prix se déroule en automne à Tokyo en présence de grandes autorités japonaises.
Les lauréats de la trentième édition du Praemium Imperiale sont : Pierre Alechinsky (Belgique / France) pour la peinture ; Fujiko Nakaya (Japon) pour la sculpture ; Christian de Portzamparc (France) pour l'architecture; Riccardo Muti (Italie) pour la musique ; Catherine Deneuve (France) pour le théâtre / cinéma. Les artistes ont été primés et choisis pour leurs réalisations artistiques et parce qu'ils ont contribué, par leurs œuvres, à enrichir le progrès culturel de l'humanité.

En tout, ce sont 154 artistes qui, au fil de ces trente années, ont reçu le Praemium Imperiale, en attirant notamment l'attention sur le monde de l'architecture, parmi les prédécesseurs de Christian de Portzamparc on peut nommer l'architecte Rafael Moneo en 2017 auquel viennent s'ajouter Paulo Mendes da Rocha (2016), Dominique Perrault (2015), Steven Holl (2014), David Chipperfield (2013), Henning Larsen (2012), Ricardo Legorreta (2011) et Toyo Ito (2010) pour ne lister que les dernières années, mais de grands noms de renommée internationale figurent également dans la liste tels que Norman Foster, Frank Gehry, Zaha Hadid, Renzo Piano etc.
L'architecte français Christian de Portzamparc est né à Casablanca au Maroc en 1944, il est attiré dès l'enfance par les arts en particulier par la peinture et la sculpture. C'est plus tard qu'il commencera à s'intéresser à l'architecture et comme le raconte l'architecte lui-même, c'est en découvrant un croquis de Le Corbusier que son intérêt s'est tourné vers l'architecture. Il étudie l'architecture à l'École nationale des beaux-arts de Paris et part vivre à New York puis en 1980 il fonde son cabinet l'Atelier Christian de Portzamparc. Parmi les premières œuvres qui lui ont donné une renommée mondiale, on compte le complexe immobilier Hautes Formes (1979) de Paris mais surtout la Cité de la Musique (1995), un projet de grande envergure initié par François Mitterrand, comprenant des salles de concert de différentes capacités, un musée de la Musique et des unités de logement.

En 1994, l'architecte français Christian de Portzamparc a été, à l'âge de 50 ans, le premier lauréat du prestigieux Pritzker Prize. Il accorde une grande importance dans ses architectures à l'interaction entre l'espace urbain et l'être humain. Il est reconnu pour ses qualités originales : des formes audacieuses, une démarche artistique et sa créativité de peintre aquarelliste, mais avant tout pour ses projets qui ont le mérite d'avoir une grande vision urbaine. L'architecte lui-même affirme n'avoir jamais séparé architecture et urbanisme.
Christian de Portzamparc travaille actuellement sur trois vastes projets culturels, trois missions reçues après avoir remporté des concours internationaux de conception, qui seront achevés en 2019 : le Grand Théâtre de Casablanca au Maroc qui viendra transformer une place historique de la ville et deux projets en Chine, le Centre Culturel de Suzhou et un Opéra pour Shanghai.

(Agnese Bifulco)

www.PraemiumImperiale.org
www.christiandeportzamparc.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×