18-12-2013

Bader: cimetière islamique à Altach, Autriche

Bernardo Bader,

Austria,

Églises et cimetières,

Ciment,

Bernardo Bader conçoit le deuxième cimetière islamique construit en Autriche. lauréat de l’Aga Kahn Award for Architecture 2013, cette œuvre a une profonde signification historique et culturelle dont témoigne une architecture attentive au contexte. Le choix des matériaux et l’attention accordée aux détails chromatiques contribuent à la spécificité du lieu.



Bader: cimetière islamique à Altach, Autriche

Parmi les lauréats de l’Aga Khan Award for Architecture 2013, le cimetière islamique d'Altach conçu par l’Autrichien Bernardo Bader est une œuvre qui va au-delà de la discipline architecturale pour se faire monument. Histoire et culture suggèrent des images qui deviennent forme architecturale et élèvent l’œuvre construite pour faire d'elle l'emblème d'un message spirituel et interculturel.
Le concepteur lui-même raconte que l’idée a vu le jour en pensant à la ritualité musulmane, mais qu'elle s'est développée en suivant le concept de la tradition funéraire universelle.

L'élaboration du projet d'un cimetière pour la communauté musulmane de la province de Vorarlberg, en Autriche, où se trouve la commune d'Altach, a commencé en 2004, lors de la fondation de l’association dénommée "The Initiative Islamic Cemetery". Cette réalité, qui unit plusieurs communautés musulmanes et d'émigrants arrivées au Vorarlberg pendant la deuxième moitié du siècle dernier, a encouragé les autorités locales à s'occuper du thème important et controversé de la présence de la communauté islamique en Autriche. Le lauréat du concours qui s'ensuivit, Bader, pensa au cimetière comme à un jardin, un thème récurrent dans les traditions religieuses les plus diverses. Le “jardin” d'Altach est un lieu où le silence est symbolisé par la rigueur d'un réticule en béton apparent en pleine campagne, avec pour toile de fond la forêt de Bregenz.

Les espaces couverts par lesquels on accède au cimetière accueillent le visiteur avec des murs monochromes, dont la pigmentation rouge rappelle certaines tonalités chromatiques de la nature environnante, et distingue sans équivoque l’œuvre des constructions environnantes. L’entrée est perpendiculaire à un long mur dont le point culminant est une grille ornementale réalisée artisanalement en chêne rouvre: le motif géométrique d'inspiration islamique est une déclaration d'identité du lieu, mais aussi un outil architectural qui sert à enrichir les espaces intérieurs d'une lumière modérée, tout en permettant quelques vues sur le paysage .

Après avoir passé les locaux de service, de l’ablution et le grand lieu de réunion des congrégations, on accède à une cour ouverte qui introduit à la zone funéraire à proprement parler. Les enceintes, qui prévoient environ 700 tombes, sont disposées obliquement par rapport à l’orientation de la zone, indiquant ainsi la direction de la Mecque.


Parmi les locaux prévus pour compléter la célébration des rites musulmans, au-delà de la cour s'étend un espace de prière (la mosquée ou le lieu dans lequel le fidèle musulman peut accomplir le rite quotidien). Ici, le projet de Bader s'attache aux détails, dont il souligne les fonctions et les symboles par des changements de matériaux, des chromatismes et des différences de tactilité. La Qibla (le mur tourné vers la Mecque) présente une ouverture sur l’extérieur protégée par un rideau: une maille de métal à laquelle sont suspendus des morceaux de bois, selon un dessin qui permet d'avoir une vue partielle sur le pré situé à l'extérieur, différente selon l'emplacement des fidèles. Sur certains morceaux de bois recouverts d’or sont inscrits les noms d'Allah et de Mahomet. La lumière diffuse éclaire les six bandes de kilim au sol qui présentent des nuances de beige et de marron selon le degré de proximité du mur Qibla.

Mara Corradi

Projet: Bernardo Bader
Collaborateurs: Azra Aksamija
Client: Gemeinde Altach Immobilienverwaltungs GmbH & Co KG (Bürgermeister Gottfried Brändle)
Lieu: Altach, Vorarlberg (Autriche)
Superficie du lot: 8400 m²
Concours: 2007
Début du Projet: 2008
Fin des travaux: 2011
Structure et sol en béton teinté de rouge
Mur décoratif sur façade principale en chêne rouvre
Photographies: (c) AKAA / Adolf Bereuter, AKAA / Marc Lins, Bernardo Bader

Aga Kahn Award for Architecture 2013
DETAIL Preis 2012 – Nominierung zum Preis
European Union Prize for Contemporary Architecture – Nominierung Mies van der Rohe Award 2013
Piranesi Award 2012 – 1 Preis

www.bernardobader.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×