22-07-2021

SOM présente le projet du Village Olympique de Milan-Cortina 2026

Skidmore, Owings & Merrill LLP,

Milan,

Residences, Sports et bien-être,

Le Village Olympique de Milan-Cortina 2026, la XXVe édition des Jeux Olympiques d'hiver, sera conçu par le cabinet d'architectes SOM Skidmore, Owings & Merrill ; COIMA SGR et ses partenaires Covivio et Prada Holding l'ont annoncé le 16 juillet 2021 à l'issue d'un concours international de conception. Le nouveau village olympique deviendra un important centre d'intérêt et d'activités pour la zone de Porta Romana ; l'achèvement des travaux est prévu d'ici à juillet 2025.



SOM présente le projet du Village Olympique de Milan-Cortina 2026

La XXVe édition des Jeux Olympiques d'hiver se déroulera en Italie du 6 au 22 février 2026 entre les villes de Milan et Cortina d'Ampezzo, auxquelles la manifestation a été attribuée de manière conjointe. Le Village Olympique, qui accueillera les athlètes participant aux compétitions sportives, sera conçu par SOM Skidmore, Owings & Merrill lauréat du concours international de conception y afférent, organisé par COIMA SGR et ses partenaires Covivio et Prada Holding en collaboration avec la Fondation Milan-Cortina, la commune de Milan et la région Lombardie. 27 groupes différents et 71 cabinets d'architectes en provenance de neuf pays du monde avaient participé au concours. Le projet du nouveau Village Olympique s'inscrit dans le plan directeur de développement urbain de la gare de Porta Romana à Milan ; il sera réalisé avec des caractéristiques innovantes et transformera la zone en un important centre d'intérêt et d'activités pour l'ensemble de la ville. Le plan directeur, auquel on est parvenu à travers un processus de participation publique, comprend de vastes espaces verts publics, la transformation de deux structures historiques préexistantes et la construction de six nouveaux bâtiments résidentiels pour les athlètes olympiques.
Les résidences du nouveau village olympique constitueront un complexe à impact environnemental nul conformément aux exigences prévues par le protocole NZEB (Nearly Zero Energy Building), feront partie intégrante du tissu urbain de la ville de Milan et, une fois la manifestation sportive terminée, serviront à d'importants objectifs sociaux. En effet, le programme prévoit qu'après les Jeux Olympiques d'hiver, les résidences des athlètes soient transformées en logements pour étudiants, tandis que le parc et les bâtiments construits du côté du chemin de fer, près de la place olympique, deviennent des logements à prix abordables. Enfin, la place du Village Olympique deviendra une place au service du quartier, avec des commerces placés au niveau de la rue et des espaces en plein air pour des marchés locaux et autres événements citadins. L'achèvement des travaux aura lieu d'ici à l'été 2025 et le projet, une fois réalisé, respectera des principes de durabilité. Dans une optique de ville intelligente, le nouveau complexe sera à la fois connecté à la ville et autosuffisant. Connecté, car il sera relié aux systèmes mécaniques citadins, mais en même temps autosuffisant car il adoptera des stratégies et solutions durables à différents niveaux : pour le refroidissement passif des enveloppes des bâtiments avec des panneaux solaires et des toitures végétalisées pour produire au moins 30 % des besoins énergétiques nécessaires, car des installations de collecte et de réutilisation des eaux de pluie seront mises en place, pour réduire de 40 % le CO2 dans les systèmes de refroidissement et de chauffage, par l'adoption de matériaux et notamment de structures en bois pour les bâtiments de manière à réduire significativement l'empreinte écologique de la construction. Les architectes ont conçu des résidences s'inspirant des édifices historiques de la ville, mais en recourant à des matériaux contemporains et en prévoyant de vastes terrasses communes, ombragées par des arbres, pour devenir de nouveaux espaces de regroupement entre un bâtiment et l'autre, des lieux de rencontre informels et des salles d'étude en plein air pour les étudiants. Ces espaces verts deviendront également de petits potagers urbains pour la production locale et familiale de fruits et légumes, des zones de jeu pour enfants et élargiront l'installation d'éco-zones ou couloirs végétalisés de la zone où les terrains de sport sont également inclus. Ainsi, en intégrant le « vert » parmi les constructions, outre un meilleur confort physique et bien-être psychophysique grâce à la présence d'éléments naturels, les architectes augmentent la résilience climatique et celle de la biodiversité de tout le quartier.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of SOM Skidmore Owings & Merrill
Architects: SOM Skidmore Owings & Merrill https://www.som.com/
Location: Milan, Italy
Images: © SOM (04,06,08), © SOM | Pixelflakes (01-03,05,07, 09-11)


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature