05-03-2021

L’Oberholz : le refuge en béton et en bois de Peter Pichler

Peter Pichler Architects,

Jens Rüßmann, Oskar Dariz,

Oberholz,

Rifugio,

Ciment, Bois,

Enchâssé dans la roche, le refuge Oberholz en bois et en béton regarde les Dolomites à travers trois grandes fenêtres.



L’Oberholz : le refuge en béton et en bois de Peter Pichler  
L’architecte Peter Pichler a réalisé à 2 000 mètres d’altitude l’Oberholz, un refuge en béton et en bois. Creusé dans la montagne, il n’émerge de la surface qu’à travers trois volumes aussi simples que séduisants qui se terminent chacun par une baie vitrée encadrant trois montagnes des Dolomites du Haut-Adige : le Corno nero, le Corno bianco et le Mendel.
Le projet évoque un tronc à trois branches posé sur le sol et métamorphosé en architecture. Cette grande poésie se concrétise par un toit à double pente, qui, en se dépliant sur le plan de manière légèrement sinueuse, ressort au ras du rocher dans lequel l’édifice est enchâssé. Fabriquée en mélèze rouge comme le reste de la structure et des murs de remplissage, la toiture s’accroche à la fois aux fondations et aux espaces de service.
La véritable force de cette construction réside toutefois dans deux éléments clés. Le premier est l’association de formes issues de l’architecture vernaculaire avec des formes minimalistes via le toit à double pente et le bardage extérieur, une astuce qui assure une continuité formelle dont les lignes épurées sont d’une grande beauté. Le deuxième est la structure en bois dont les emboîtements sont complètement cachés, ce qui confère une grande uniformité à l’intérieur malgré l’intense clair-obscur qui le distingue. Cet aspect technique est intrigant pour un spécialiste dans la mesure où il est plus habituel de voir à chaque emboîtement des joints en acier classique et leurs inévitables boulons. Ici en revanche, le fait que le système de jointoiement au pied, au montant et à pointe soit invisible donne naissance, à l’intérieur, à une chaleureuse sensation d’accueil. Plus surprenant encore, l’absence d’entrait pour clore le système statique de la ferme, preuve d’un travail d’ingénierie très réussi.


Fabrizio Orsini


PROJECT: Oberholz mountain hut
ARCHITECTURE: PETER PICHLER ARCHITECTURE & Arch. Pavol Mikolajcak
LOCATION: Obereggen, Alto Adige, Italy
CLIENT: Obereggen AG / Spa
ENGINEER: Dr. Ing. Andreas Erlacher
CREDITS: Peter Pichler, Pavol Mikolajcak, Gianluigi D´Alosio, Simona Alu, Giovanni Paterlini, Matteo Savoia, Silvana Ordinas, Krzysztof Zinger, Jens Kellner
PHOTOS: Oskar Dariz, Jens Rüßmann

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature