28-04-2020

Saif Ul Haque Sthapati Arcadia Education Project in South Kanarchor Bangladesh

Saif Ul Haque Sthapati,

Sandro di Carlo Darsa,

Bangladesh,

Ecole,

Conçue par l'architecte Saif Ul Haque, l'Arcadia Education Project est une structure modulaire construite dans le South Kanarchor, Bangladesh, un territoire délicat et fragile traversé par le fleuve Dhaleshwari, inondé pendant une grande partie de l'année. Le projet récompensé en 2019 par l'Aga Khan for Architecture est un complexe abritant une école maternelle, une auberge de jeunesse, une crèche et un centre de formation. Une structure amphibie qui ne bouleverse pas le territoire fluvial, mais qui s'adapte aux inondations saisonnières, grâce à un projet qui utilise de manière innovante les techniques de construction traditionnelles et les matériaux locaux.



Saif Ul Haque Sthapati Arcadia Education Project in South Kanarchor Bangladesh

Le projet du centre d'éducation Arcadia, réalisé par l'architecte Saif Ul Haque de Dhaka et par son équipe, est un exemple intéressant de comment il est possible d'intervenir sur un territoire délicat et fragile comme celui du territoire fluvial. Le site choisi se trouve dans le South Kanarchor, Bangladesh, et est traversé par le fleuve Dhaleshwari. Une zone souvent touchée par de fortes inondations saisonnières. Les architectes n'ont pas utilisé de techniques de construction qui auraient altéré lourdement l'état des lieux, comme par exemple construire des terre-pleins ou de hauts pilotis. Avec ces solutions, en période de sécheresse, l'école aurait eu l'air éloignée et très en hauteur par rapport à son contexte. Ils ont plutôt privilégié des techniques de construction traditionnelles et des matériaux locaux, pour les utiliser de manière innovante et réaliser une structure « amphibie » qui s'adapte à son territoire. Un projet qui a été inclus par le jury de l'Aga Khan for Architecture qui l'a inscrit dans la liste des six lauréats du prix de 1 million de dollars alloué pour l'édition 2019.

La structure conçue par l'architecte Saif Ul Haque ne bouleverse pas le fragile éco-système fluvial, mais dans le respect de son contexte naturel, inondé pendant près d'un tiers de l'année, parvient à s'adapter à la situation : en flottant sur l'eau ou en restant bien immobile sur le sol, selon les conditions des saisons et en permettant ainsi une utilisation ininterrompue de l'école toute l'année. Le bâtiment se compose de trois espaces principaux (faisant office de salles de cours, bureau, espace à ciel ouvert, structure pour les services hygiéniques), reliés par un couloir commun. Trois types de bambou différents ont été employés pour sa réalisation. Un matériel choisi pour sa disponibilité sur place et sa longévité ainsi que pour sa légèreté et sa facilité de transport. Le bambou a été soumis à divers traitements en fonction de l'utilisation prévue. Pour les poteaux d'ancrage et le toit, par exemple, le bambou a été traité chimiquement pour éviter qu'il ne moisisse. En revanche, d'autres éléments ont été soumis uniquement à des traitements d'imperméabilisation, toujours selon des techniques locales. Le jury de l'Aga Khan Award a tout particulièrement apprécié la capacité de l'architecte Saif Ul Haque de penser en sortant des schémas habituels, en recourant à une technologie locale, tout en fournissant une solution qui, étant donné l'augmentation continue du niveau de la mer, pourrait devenir mondiale. Malgré son apparente simplicité, le projet cache en revanche des solutions innovantes qui ont résolu des questions complexes telles que l'ancrage de la structure pour résister au courant du fleuve pendant la phase de flottaison et la flottaison même, ou encore, la gestion des déchets. Enfin, le projet a été apprécié pour la synergie vertueuse qui s'est créée entre ses principaux acteurs : architecte, client et constructeur, ainsi que pour sa haute valeur sociale ; il encourage en effet le développement culturel et socioéconomique des zones rurales et des catégories les plus faibles de la population.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of © Aga Khan Trust for Culture / Sandro di Carlo Darsa (photographer)

Project Name: Arcadia Education Project
Location: South Kanarchor, Bangladesh

Client: Maleka Welfare Trust, Dhaka, Bangladesh: Razia Alam, chairperson

Architect: Saif Ul Haque Sthapati, Dhaka, Bangladesh:
Saif Ul Haque (principal), Salma Parvin Khan (associate)
Azka Eshita, Fahmida Akter Lira, Shayer Shafiq Rahman, Flora Roseline Nelson, Naheen Nurrudin, Rifat E. Khoda, Istiaque Ahmed (study and design team working at different stages)
Mahadi Hasan (construction supervision)
Arijita Areen Chowdhury, Mohammed Inteza Shariar, Mohammed Ashikul Islam, Monisha Momtaz, Nasheen Jahan, Muntakim Haque, Atkia Sadia Rahman, Abhijit Mazumdar, (as-built drawings, project documentation and maintenance team at different times)

Construction: Pran Bollov Biswas, (head of construction team)
Engineer: Sadat Hossain

Project Data
Site area: 486 m2
Ground floor area: 274 m2
Cost: 50,800 USD
Date: November 2011 (Commission), December 2012 – December 2014 (design), December 2014 – February 2016 (Construction), March 2016 (Occupancy)


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature