10-01-2020

Plan:b arquitectos : hôtel Click Clack à Medellín

Plan:b arquitectos,

Alejandro Arango, Carlos Vélez,

Medellín, Colombia,

Hotel,

Plan:b signe le deuxième hôtel de la chaîne Click Clack dans le centre économique et touristique de Medellín en Colombie. Un ouvrage encore une fois spectaculaire grâce à son plan ouvert, sa structure perméable, ses différents accès sur la rue et ses façades noires.



Plan:b arquitectos : hôtel Click Clack à Medellín

Deuxième ouvrage réalisé pour la chaîne hôtelière, l’hôtel Click Clack conçu à Medellín par Plan:b arquitectos se trouve au cœur du quartier d’El Poblado. Le bâtiment occupe la majeure partie d’un pâté de maison caractérisé, comme toute la zone, par une trame urbaine orthogonale résultant de l’intersection entre calle et carrera.
Situé dans la conurbation de Medellín, le quartier d’El Poblado accueillit la première colonie espagnole de la ville au début du XVIIe siècle. Tout au long du XXe siècle, il fut considéré comme la zone des maisons secondaires des familles aisées avant de devenir, avec l’expansion de la ville, le quartier résidentiel de celles-ci. Dans la mesure où il est le cœur non seulement de la vie industrielle et commerciale mais aussi touristique du deuxième plus grand centre économique de la Colombie, il est aujourd’hui également connu sous le nom de « Las Manzanas de Oro ».
Après avoir réalisé le premier hôtel de la chaîne à Bogota - où ils exprimaient déjà leur intention d’ouvrir les espaces intérieurs à un dialogue avec la ville - à Medellín, les architectes de Plan:b ont poussé encore plus loin leur concept de perméabilité de l’édifice. Ils l’ont fait en concevant un ouvrage en forme de C qui complète le bloc urbain tout en le perforant de manière à permettre le passage de piétons et à créer un parc intérieur ainsi que de nouveaux espaces semi-publics. Comportant de multiples accès et plongé au cœur d’une sorte de « jungle » formée par la végétation autochtone, l’ouvrage donne à son tour naissance à une intersection urbaine, à un carrefour piéton inattendu qui rompt la monotonie du maillage. L’intention des architectes était de créer un entrelacs visible entre la vie du quartier et celle de l’établissement et de s’affranchir de la règle selon laquelle un séjour à l’hôtel serait une bulle de confort sans aucun lien avec le contexte.
Cet hôtel a été conçu en vue d’être perçu comme un lieu public ou semi-public pouvant accueillir ou dans lequel organiser des événements accessibles à tous et de nature transitoire, pour promouvoir non seulement l’industrie créative ou artistique locale mais aussi gastronomique, et, de manière générale, toutes les initiatives liées aux loisirs. Pour répondre à ce programme, les architectes de Plan:b ont imaginé une structure complémentaire au pâté de maisons, notamment en termes formels, dans laquelle le plan d’accès au rez-de-chaussée suit le dénivelé du terrain pour créer des escaliers et des rampes menant au cœur du bâtiment qui, parfois montent, parfois descendent. Une succession de cours a été prévue pour accueillir des bars ou d’autres établissements ouverts à tous et facilement accessibles aux clients de l’hôtel. Des vitrines ainsi que des espaces hybrides conçus pour différents usages en fonction des situations donnent sur les chemins pavés. L’intérieur et l’extérieur se distinguent par une grande cohérence dans la mesure où ils ont en commun la même discontinuité de niveaux et de surfaces. Le développement des intérieurs au gré de l’alternance des patios, des escaliers et des terrasses correspond en effet, au niveau des façades intérieures, à une superposition d’étages horizontaux décalés et agrémentés de surplombs et de renfoncements qui crée un bel effet dans la skyline du quartier. Les bandeaux d’étage, très marqués, trouvent un écho dans la verticalité des fenêtres pleine hauteur dont le rythme change, une façon de différencier non seulement les étages mais aussi les zones distinctes d’un même niveau.
Le noir pour le revêtement métallique extérieur est un choix radical. Plan:b déclare que c’est la couleur de l’ombre, un élément essentiel des journées de Medellín où le fort ensoleillement génère d’intenses contrastes. Dans l’idéal, ce bâtiment cherche ainsi à disparaître en se faisant passer pour une ombre créée par la végétation.
Un programme de chambres très différentes alternant avec des balcons, des jardins et des terrasses répond au dynamisme des façades. Chaque pièce est conçue de façon à entretenir un rapport unique avec le bâtiment, avec ses cours et avec le paysage extérieur : en effet, chaque séjour à l’hôtel se devant d’être unique, il n’existe pas de plan standard.

Mara Corradi

Architects: Plan:b arquitectos (Felipe Mesa + Federico Mesa)
Project Manager: Laura Kate Correa
Work team: Daniela Álvarez, Carlos Blanco, Esteban Hincapié, Sebastián González, Maria Clara Osorio, Cristian Camacho, Juliana Ramírez, Luis Miguel Bernal, Roberto González
Art direction + Interior design & interactivity: Click Clack Lab
Project Managers: Juan Felipe Cruz + Tomas Beltrán
Work team: Andrés Nieto, Sergio Saavedra, Esther Ramos, Juan Carlos Duque, Lorena Klaus, Stephanie Bruno, Dominique Basil, Juanita Betancur, Andrés Martínez, Verónica Vásquez.
Landscape design: Greenfield + Epífita
Structural Design: Estrumetal
Construction: Coninsa Ramón H.
Years: 2016-2019
Area: 8.723 sqm
Location: Medellín, Colombia
Ecosystem: Montane forest
Structure: Concrete foundations + steel structure
Materials: Metal sheet facade, carpet and vinyl floors, drywall walls, green walls, wood
Client: The Click Clack Hotels + Click Clack Lab
Photographer: © Alejandro Arango (01-10) / Carlos Vélez (11-19)


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature