12-06-2020

Le projet Planetary Garden de Bruna Sigillo remporte le Next Landmark 2020

Bruna Sigillo,

Fiorano Modenese,

Iris Ceramica Group, NextLandmark,

La neuvième édition de NextLandmark - le concours international pour architectes et designers organisé par la Fondation Iris Ceramica Group et par Floornature, le portail d’architecture et de design d’Iris Ceramica Group - vient de s’achever. Le projet Planetary Garden de l’architecte Bruna Sigillo a remporté le concours intitulé « Un jardin pédagogique à Fiorano Modenese ».



Le projet Planetary Garden de Bruna Sigillo remporte le Next Landmark 2020

Pour l’architecte Bruna Sigillo, grande gagnante du Next Landmark 2020, le jardin de l’école maternelle « Casa Coccapani » à Fiorano Modenese (Modène, Italie) pourrait devenir un « jardin planétaire ». C’est à elle en effet que le jury du concours comprenant Mario Cucinella (MCA ARCHITECTS / School of Sustainability), Massimo Imparato (SOS - School of Sustainability), Don Antonio Lumare, curé de la paroisse de Fiorano Modenese (et président de la Fondation Coccapani), Francesco Tosi, maire de Fiorano Modenese, Federica Minozzi (Fondation Iris Ceramica Group) et Paolo Schianchi (enseignant en architecture à l’IUSVE) ont décidé de décerner la bourse d’étude pour participer à un Master en Sustainable Design à la SOS - School of Sustainability, le voyage aller pour Bologne, ville où se trouve l’établissement, la publication en ligne du projet sur les médias du groupe et un certificat attestant la victoire au NEXTLANDMARK INTERNATIONAL CONTEST 2020.

Le jury a également décerné trois mentions spéciales à : Alberto Ferrara pour « Back to the Roots », Nina Gogina pour « Educational Garden » et Carolina Pelosato pour « Treasure Island ».
Pour sa neuvième édition, le concours international pour les architectes et les designers organisé par la Fondazione Iris Ceramica Group et par Floornature avait opté pour un « concours d’idées » ouvert à tous sous forme anonyme et individuelle auquel pouvaient participer les jeunes créatifs et concepteurs issus de l’architecture et du design ayant obtenu leur diplôme à partir de 2010. Les candidats étaient invités à élaborer un projet pour les nouveaux espaces extérieurs de l’école maternelle « Casa Coccapani » à Fiorano Modenese (Modène, Italie). Pour ce faire, ils disposaient du relevé de l’état des lieux, de la documentation photo et vidéo du site concerné par le concours de conception ainsi que d’un budget à respecter : la réalisation des ouvrages devait en effet respecter le seuil hypothétique de 40 000 euros. L’école Coccapani avait fait l’objet d’une intervention de mise à niveau sismique et d’une récente rénovation architecturale mais celles-ci n’avaient pas été suivies par une refonte et par une mise en valeur des espaces extérieurs. Le concours d’idées invitait ainsi à transformer un espace anonyme en « jardin pédagogique » mais sans modifier de manière substantielle la disposition des allées carrossables et en conservant les arbres existants.

Des critères parfaitement remplis par le projet « Planetary Garden » de l’architecte Bruna Sigillo qui, dans le cadre d’une intervention légère, parvient à respecter les structures et les arbres existants tout en introduisant de nouvelles valeurs et des fonctions potentielles à travers quelques éléments bien pensés. On peut citer l’ajout d’arbustes fleuris et parfumés qui colorent et soulignent l’entrée, rendant ainsi l’accueil des enfants et des parents plus agréable, mais aussi le réaménagement de la limite côté ville où le projet prévoit une façade végétalisée se transformant en nouvelle lisière urbaine. L’architecte a également imaginé une salle de classe en plein air utilisant le seul mur d’enceinte et les frondaisons des arbres comme toiture ainsi que l’introduction d’équipements étayant l’enseignement dans 5 domaines d’expérience. Le projet prévoit aussi un parterre se métamorphosant en aire de jeu grâce à l’insertion d’une surface colorée dans l’allée d’accès à l’école. Cette surface a deux fonctions : orienter les parcours internes et guider ludiquement les personnes handicapées. Bruna Sigillo a également pensé à une grande boucle interactive tout autour de certaines parties du jardin, qui se transforme tour à tour en siège, en plan d’appui, en garde-corps ou en seuil d’accès à un monde tout à imaginer. En plus d’être pédagogique et écologique, le jardin imaginé par Bruna Sigillo est aussi collectif et productif.. Elle suggère en effet que la réalisation même du jardin pourrait se faire en plusieurs niveaux d’intervention, à commencer par une étape facile correspondant à la plantation des fleurs et des arbustes, une activité susceptible de constituer un beau moment de convivialité, à l’instar de l’entretien ultérieur des espaces. La productivité se traduit quant à elle par la présence non seulement d’espèces végétales à usage alimentaire, aromatique et esthétique mais aussi d’une pépinière ainsi que d’un espace pour les plantes dont les enfants s’occupent, qui pourraient par la suite être offertes aux autres espaces verts de la ville. Le Planetary Garden conçu par l’architecte Bruna Sigillo ne se limite pas à récupérer et à valoriser les ouvrages existants, il transcende les limites physiques du jardin pour concrétiser un concept simple mais révolutionnaire : une école qui se transforme en « pépinière » pour la ville, une pépinière humaine et végétale où l’on apprend à devenir des « jardiniers planétaires » dans l’acception du biologiste et paysagiste français Gilles Clément.

(Agnese Bifulco)

Project Name: Planetary Garden
Architect: Bruna Sigillo
Images: Bruna Sigillo


| ABOUT US | CONTACTS | PRIVACY | COOKIES POLICY | Floornature.com - Copyright ©2020

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature