30-12-2020

Le cabinet Bradley Van Der Straeten Architects signe la Two and a Half Storey House

Bradley Van Der Straeten Architects,

French+Tye,

Londres,

Ville,

Le cabinet d’architecture londonien Bradley Van Der Straeten Architects vient de réaliser un projet de restructuration particulièrement original pour contourner les restrictions imposées par le plan d’urbanisme local. Afin d’aménager un troisième niveau pour le deuxième enfant à naître d’un jeune couple en quête d’espace, les architectes ont surélevé d’un demi-étage leur logement. Cette contrainte a donné naissance à un réaménagement de l’intérieur très particulier entièrement basé sur l’utilisation de contreplaqué.



Le cabinet Bradley Van Der Straeten Architects signe la Two and a Half Storey House

Two and a Half Storey House : tel est le nom du projet réalisé en début d’année par George Bradley et Ewald Van Der Straeten, les fondateurs de BVDS Architects. C’est dans le quartier où il habite - Stoke Newington à Londres - que Bradley a rencontré Beth et Andrew, un jeune couple attendant un deuxième enfant et souhaitant donc agrandir son logement. Ayant besoin d’une troisième chambre mais ne pouvant pas se permettre d’acheter une nouvelle propriété dans ce quartier, Beth et Andrew ont demandé à deux reprises l’autorisation de surélever leur maison d’un étage, mais les autorités s’y sont à chaque fois opposées. Le couple décide alors de faire appel à George et Ewald ainsi qu’aux membres de Bradley Van Der Straeten Architects pour résoudre son problème. Grâce à un usage créatif des espaces, ces derniers parviennent à ne surélever la maison que d’un demi-étage dans lequel ils insèrent le niveau habitable supplémentaire.

Pour arriver à cette solution finale, le cabinet a abordé le projet comme s’il s’agissait d’un jeu d’encastrements. Toute la conception gravite en effet autour de l’utilisation du plafond de la chambre à coucher de l’étage du bas comme base du lit du niveau supérieur. Les architectes déclarent à ce propos : « Nous savions que nous ne pouvions pas modifier la demi-hauteur de la mezzanine, nous avons donc essayé de donner naissance à deux niveaux interconnectés dans l’espace d’un étage et demi. Nous avons obtenu moins de surface de plancher mais son agencement créatif nous a permis de créer davantage de volume et une chambre en plus ».

Les architectes ont joué un atout gagnant : utiliser le plan sur lequel repose le matelas comme niveau surélevé de la chambre du haut. De plus, deux grandes ouvertures pratiquées dans le plafond permettent d’éclairer la chambre et de faire pénétrer la lumière à l’étage du dessous à travers une fenêtre intérieure qui rend également possible la surveillance des enfants lorsqu’ils jouent. Pour la modernisation du logement, les architectes ont choisi du contreplaqué, un matériau extrêmement polyvalent assurant non seulement une cohérence entre les nouvelles pièces et les pièces existantes mais permettant aussi de dissimuler les placards et les débarras. La famille a particulièrement apprécié cet usage du bois et a affirmé à ce sujet dans une note publiée par BVDS Architects : « Je pense que ce qui nous a le plus surpris, c’est de découvrir à quel point nous aimions le contreplaqué ! Très accueillant, le contreplaqué est rarement aussi omniprésent. Nous adorons la chaleur qu’il confère à notre maison ».

Un travail millimétré a été nécessaire pour assurer le jeu d’encastrements. Bradley et Van Der Straeten se sont attelés à maximiser la hauteur disponible et à tirer profit de toutes les ressources existantes. Laissant apparentes les poutres soutenant le plafond, les architectes ont choisi pour l’isolation du toit un panneau isolant sous vide d’à peine 3 centimètres d’épaisseur garantissant d’excellentes performances en termes d’inertie thermique.

Conçue par BVDS et réalisée en métal, la structure soutenant « l’étage et demi » a été savamment mise en place par les architectes qui ont creusé les murs en maçonnerie dans le but de ne pas réduire l’espace habitable. La structure métallique est ainsi complètement invisible.
Pour conclure, les architectes ont déclaré être très satisfaits du projet et ont ajouté : « Les clients sont ravis de leur nouvelle maison. Grâce au réagencement des niveaux, ils peuvent désormais voir à travers la fenêtre du couloir du premier étage leur enfant jouer dans sa nouvelle chambre aménagée dans la mezzanine, un aspect qu’ils adorent. (...) L’extension de la mezzanine ne mesure que la moitié de ce qui aurait dû être sa hauteur normale. Une contrainte qui a donné naissance à un projet d’intérieur véritablement unique digne d’apparaître dans la suite du film Dans la peau de John Malkovich.

Francesco Cibati

Location: Stoke Newington, London, United Kingdom
Year: 2020
Project: Bradley Van Der Straeten Architects https://b-vds.co.uk/
Typology: renovation, expansion
Material: plywood, metal, glass
Client: Private (Beth + Andrew)
Pictures: French+Tye


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature