30-06-2021

L’architecte Amos Goldreich signe l’extension d’une « maison pour jardinier » à Stroud Green (Londres)

Amos Goldreich Architecture,

Ollie Hammick,

Londres,

Ville,

L’architecte londonien Amos Goldreich vient d’agrandir la maison d’un couple, lui aussi de Londres et comprenant un jardinier chevronné. Le plus grand défi du projet était de conserver un grand espace pour le jardin, entretenu avec amour depuis près de trente ans. C’est la raison pour laquelle Amos Goldreich a décidé de créer une serre d’hiver à l’intérieur, instaurant ainsi un lien visuel avec les plantes depuis n’importe quelle pièce du rez-de-chaussée. L’extension a principalement concerné la cuisine. Goldreich a voulu lui conférer une personnalité propre en utilisant de longues poutres apparentes revêtues de chêne, une façon de créer une continuité entre les nouveaux et les anciens espaces. Ce choix a permis non seulement aux travaux de rénovation de se fondre totalement avec le reste de la maison mais a aussi satisfait les clients qui souhaitent pouvoir y vivre pendant encore trente ans au moins.



L’architecte Amos Goldreich signe l’extension d’une « maison pour jardinier » à Stroud Green (Londres)

Cabinet d’architecture basé à Londres, Amos Goldreich Architecture s’est attelé, l’année dernière, à agrandir la maison principale d’un couple vivant à Stroud Green dans le quartier londonien de Haringey. Comptant trois étages, la maison se distinguait par un plan étroit et allongé ainsi que par la présence d’un jardin sur l’arrière. Cet aspect a constitué un élément à la fois contraignant et distinctif du projet. En effet, comme les architectes le soulignent : « L’un des plus grands problèmes posés par cette extension était le sacrifice potentiel d’une partie du jardin que les clients entretiennent et cultivent depuis plus de 27 ans. Mais au fur et à mesure de l’avancement du projet et des travaux, les clients étaient toujours plus enthousiasmés par le jardin intérieur ». L’extension conçue par Goldreich a en effet ajouté sur le côté du rez-de-chaussée un jardin d’hiver agrémenté d’une toiture vitrée et d’un sol ocre permettant de contempler la végétation depuis n’importe quelle pièce et de profiter des plantes même par mauvais temps. Le jardin fait aussi office de trait d’union entre le bureau et le salon sur l’avant et la cuisine sur l’arrière : une solution alliant l’utile à l’agréable.

L’extension a principalement impacté la cuisine. Le blanc prédominant à l’intérieur alterne judicieusement avec des éléments en fer noir, comme dans le jardin, et des éléments en bois, comme dans la cuisine. On ne trouve des murs foncés que dans la salle de la cheminée, caractérisée par des briques rouges traditionnelles laissées apparentes sur une partie du mur et par un sol en parquet.

Pour le plafond, Amos Goldreich a choisi d’utiliser de longues poutres apparentes revêtues de chêne afin de créer une continuité entre la nouvelle et l’ancienne partie. Les murs sont crépis en blanc mais, au fond de l’extension, une partie est revêtue de bois pour donner naissance à un coin de lecture à côté d’une grande fenêtre tournée vers le jardin. Situé derrière, ce dernier est accessible via des baies vitrées coulissantes. Pour atteindre leur pelouse et leurs plantes adorées, le couple traverse une zone pavée dotée d’un côté d’un canapé et de l’autre d’un petit bassin rectangulaire orné de plantes aquatiques.

De l’extérieur, la nouvelle extension de la House for a Gardener d’Amos Goldreich se présente comme une forme carrée peinte en gris et caractérisée par des menuiseries et des couvertures noires. Dans un souci de cohérence, la partie déjà existante de deux étages jouxtant l’extension a elle aussi été peinte en gris. Des plantes, une table basse ainsi que des parapets en verre qui se prolongent jusqu’à la chambre principale au troisième étage agrémentent une terrasse panoramique aménagée sur le toit.
Dans un communiqué de presse, l’architecte a ainsi commenté son travail : « Graham est passionné de jardinage. Dans les faits, nous avions donc trois clients pour ce projet : Graham, son compagnon Steve et leur jardin. Le projet s’est avant tout focalisé sur ce dernier et sur la réalisation d’une serre d’hiver ne constituant pas seulement une oasis inattendue au cœur de la maison mais également un trait d’union entre la nouvelle et l’ancienne partie. L’ouvrage visait aussi à reconnecter nos clients avec la maison dans laquelle ils vivent depuis 28 ans et à la rendre encore habitable pour les 28 prochaines années.

Francesco Cibati

Location: Stroud Green, Haringey, London, United Kingdom,
Project size: 187 m2
Project Budget: £300000
Completion date: 2020
Building levels: 3
Project: Amos Goldreich Architecture
Film by Allan Sylvester: https://youtu.be/NvKo_6YXn78
Pictures: Ollie Hammick


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature