24-08-2016

José Adrião Arquitetos: Casa dos prazeres a Lisbona

Fernando Guerra,

Lisbonne,

simultanées, Design,

José Adrião Arquitetos transforme une maison du quartier d’Alcantara (Lisbonne) pour en faire son domicile. Coincée entre deux bâtiments et donnant sur la rue Gilberto Rola, la Casa Dos Prezeres s'ouvre en hauteur et sur le patio arrière. Le projet se caractérise par des murs blancs, du béton apparent et de petites ouvertures entre les pièces et entre les étages.



José Adrião Arquitetos: Casa dos prazeres a Lisbona

La Casa Dos Prazeres de José Adrião Arquitetos se situe à Lisbonne dans le district d’Alcantara, un lieu célèbre pour ses docks le long du Tage et ses vieilles habitations transformées en lofts. José Adrião a choisi la rue Gilberto Rola, où il a déjà son atelier au numéro 41, pour son domicile, une maison de trois étages exploitant à la fois la zone du toit comme belvédère sur le Pont du 25 avril et le sous-sol comme cave.
Comme le souligne l’architecte lui-même, la Casa Dos Prazeres est le fruit de la transformation d’une maison sans qualité évidente, à l’exception d’une façade symétrique rigoureusement rythmée par six fenêtres et couronnée par une balustrade. Une fois le « visage » de la maison restauré, il a fallu réinterpréter spatialement l'intérieur - qui se trouvait quant à lui dans en état d’abandon total et risquait de s’écrouler - pour profiter au maximum de sa surface de 7 mètres de large sur 22 mètres de long délimitée par les maisons adjacentes sur les côtés. La profondeur du lot permet à la lumière de pénétrer dans l’ouvrage non seulement depuis la façade principale mais aussi depuis l’arrière grâce à un espace non construit résultant des volumétries bâtissables en vertu du règlement de construction. José Adrião a aussi inséré au centre de l’espace un puits de lumière tout en longueur afin de diffuser la lumière indirecte à tous les étages.


Le choix du blanc comme seule couleur intérieure - qui rappelle les nombreux ouvrages de l’école de Porto - vise également à conserver une certaine « réserve » de luminosité dans des espaces sombres comme dans ce cas de figure. La division de l’ouvrage en deux zones nettement distinctes s’inscrit également dans cette perspective. Il comprend en effet d’une part la zone des services, de la circulation et des installations caractérisée par de petites pièces et d’autre part une zone de partage. Cette dernière, aussi libre que possible, occupe une seule pièce agrémentée de tables, de tables basses, de fauteuils, de canapés, de grands vases, d’étagères creusées dans les murs, d’armoires complètement ouvertes qui s’élèvent jusqu’au plafond et enfin d’une marche de séparation entre la zone de repas et le salon : ces éléments sont les seuls aspects permettant de distinguer les deux fonctionnalités distinctes de cet espace. Le béton poli du sol uniformise la surface horizontale tout en renforçant l’unité idéale de l’espace.

La façade arrière prend la forme d’un belvédère sur le patio. Ses deux derniers étages permettent également d’admirer les alentours d’Alcantara, les docks le long du Tage et surtout l’horizon tracé par le Pont du 25 avril - hommage à la Révolution des Œillets de 1974 - qui traverse Lisbonne. En opposition avec la géométrie de la façade principale, l’arrière de l’ouvrage fait alterner d’une part de grandes baies vitrées et de plus petites fenêtres et d’autre part des portes vitrées et de minuscules ouvertures pensées pour le vent ou pour espionner depuis l'intérieur sans être vus : une astuce contemporaine découlant des moucharabiehs du Moyen-Orient ? Ces fissures constituent un prélude aux fentes encore plus petites que l’architecte s’est amusé à essaimer ici et là dans les parois intérieures du puits de lumière ainsi qu’aux niches creusées un peu partout dans les murs des pièces, parfois comme simples porte-objets, parfois comme diffuseurs de lumière. Sans oublier les percées indiscrètes comme celle de la douche donnant sur l’escalier intérieur.

Mara Corradi

Design: José Adrião Arquitetos
Client: Private
Location: rua Gilberto Rola, Lisbon (Portugal)
Design stage 1 collaborators: Tiago Mota (project leader), Carla Gonçalves, Luis Valente, Rui Didier, Tatiana Mourisca
Design stage 1 collaborators: Ricardo Aboim Inglez (project leader), Margarida Lameiro, rute Ribeiro, Tiago Mota
Structural engineer: ARA Alves Rodrigues e associados
Services engineer: Acriba
Gross useable floor space: 351 sqm
Start of work: 2009
Completion of work: 2013
Structure in bricks and concrete
Floor: concrete’s tile
Photography: © Fernando Guerra, José Adrião Arquitectos

http://joseadriao.com

 

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×