21-06-2018

Iris Ceramica Group et Mario Cucinella Architects pour Pollution 2018

Mario Cucinella Architects MCA,

Emilio Fabio Simion,

Bologna, Italie,

Installation, Land Art,

Grès Cérame, Céramiques,

Innovation, Exposition, Iris Ceramica Group, Événement,

Dans les années soixante-dix, avec Pollution, une action artistique révolutionnaire sans précédent, Fondazione Iris avait attiré l'attention du public sur le thème de la pollution. Après 46 ans, le témoin passe à l'architecte Mario Cucinella qui, avec les jeunes de SOS School of Sustainability, présentera Pollution 2018, une nouvelle initiative lancée par Iris Ceramica Group.



Iris Ceramica Group et Mario Cucinella Architects pour Pollution 2018

À Bologne, Federica Minozzi, Directrice Générale d'Iris Ceramica Group, et l'architecte Mario Cucinella ont présenté à la presse Pollution 2018. Une initiative laboratoire qui se concrétisera à l'occasion du CERSAIE 2018 et verra la participation de la Holding Iris Ceramica Group, de la SOS School of Sustainability fondée par Mario Cucinella, des étudiants de l'International School de Bologne, Ascolto Attivo, Laboratorio delle Idee et d'experts de différents champs disciplinaires. Pour comprendre ce qu'est aujourd'hui Pollution 2018 , il convient de revenir en arrière de 46 ans, jusque dans les années 70.

En anticipant les temps et la réalité que nous vivons aujourd'hui, grâce à une vision avec une perspective plus large, Romano Minozzi, fondateur et président de la Holding Iris Ceramica Group, déjà en 1973 déclarait sur le premier numéro d'Humus : « IRIS estime que les problèmes de la qualité de vie sont déjà en train d'influencer lourdement la situation industrielle italienne et que dans un avenir proche ces problèmes seront d'une importance cruciale ». Humus était un quadrimestriel de culture, de stratégie et de technique de la céramique publié entre 1973 et 1975 au lendemain de « Pollution, per una nuova estetica dell'inquinamento » (Pollution, pour une nouvelle esthétique de la pollution), un important évènement organisé par Fondazione Iris pendant l'automne 1972 défini comme étant « une action artistique révolutionnaire pour réfléchir sur la pollution en tant que dénonciation politique, sociale et environnementale ». À Bologne, piazza Santo Stefano, du 8 au 14 octobre 1972, 26 artistes des fameuses contre-cultures des années 70 furent invités par Gianni Sassi, directeur artistique de la Fondazione Iris, à réaliser leurs installations sur un sol particulier. La place était en effet revêtue de dix mille carreaux de céramique spécialement réalisés pour l'évènement par Iris Ceramica en reproduisant une motte de terre. Parmi les artistes impliqués, on compte : Mario Ceroli, Ugo La Pietra, Armando Marrocco, Claudio Parmiggiani, Gianni Ruffi, le groupe UFO. L'évènement s'était conclu par un spectacle de Franco Battiato et l'image du carrelage, créé par Iris Ceramica, fut utilisée comme couverture de l'album Pollution que le chanteur publia en décembre 1972.

Après 46 ans, les thèmes et les problématiques dénoncées par Pollution sont devenus la priorité et une urgence qui nous impliquent tous et il est nécessaire de transformer ce qui était une dénonciation ou une provocation en nouveaux outils susceptibles d'aider la politique.

D'un point de vue entrepreneurial comme l'a soulignéFederica Minozzi, la sensibilité envers la thématique environnementale faisait et fait toutefois partie de l'ADN de la Holding. La société a entrepris plusieurs activités pour transformer ce qui est un problème en une opportunité économique et environnementale. Une action qui concerne l'ensemble de la filière de production. Dans le cadre de la recherche sur les nouveaux produits avec des technologies qui donnent une contribution éco-active à la réduction des polluants intérieurs et extérieurs comme Active Clean Air & Antibacterial Ceramic™, ou avec la création de formats de petite épaisseur pour de grandes surfaces qui réduisent sensiblement la quantité de matières premières employées et d'énergie nécessaire pour la production. Jusqu'à arriver aux transformations de l'ensemble du système de production qui, comme annoncé lors de la conférence de presse, réduira à zéro les émissions nocives des fours d'ici à la fin de l'année.

Les jeunes professionnels de l'académie de fin d'études SOS School of Sustainability, fondée par l'architecte Mario Cucinella, ont été chargés de construire un projet qui décline les thèmes de Pollution 2018 qui trouvera sa représentation dans le centre historique de Bologne à l'occasion du Cersaie 2018.

(Agnese Bifulco)

http://pollution.irisceramicagroup.com
www.irisceramicagroup.com
Photos : Pollution 1972, (photographe) Emilio Fabio Simion



Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×