29-01-2021

Hubschmitz Architekten signe la « House on a North Sea Island »

Hubschmitz Architekten,

Wyk auf Föhr, Germany,

Ville,

Le cabinet allemand Hubschmitz Architekten a achevé l’été dernier sur l’île de Föhr à la frontière avec le Danemark une villa privée donnant sur la mer du Nord. Conçu par le chef de projet Joenne Hub, l’ouvrage fait preuve d’audace et d’assurance en conjuguant le style traditionnel des maisons frisonnes - et notamment un impressionnant toit en chaume - avec des éléments contemporains et transparents. Le projet a été finaliste de la section « Future Projects » du Festival Mondial d’Architecture en 2017.



Hubschmitz Architekten signe la « House on a North Sea Island »

Région d’Allemagne baignée par la mer du Nord, la Frise du Nord est ponctuée de nombreuses îles s’étendant parallèlement à la côte continentale jusqu’à la péninsule du Jutland, plus au nord. Achevé en août 2020 mais finaliste de la section « Future Projects » du Festival Mondial d’Architecture en 2017, le dernier ouvrage d’Hubschmitz Architekten est une magnifique villa se dressant face à la mer sur l’île de Föhr en Frise du Nord.
Cette maison est la résidence d’été d’un couple fortuné, audacieux et aux idées claires. Très attachés aux traditions régionales, les clients ont souhaité un ouvrage extrêmement luxueux et qualitatif sans toutefois tomber dans la grandiloquence. Hubschmitz Architekten parle de ses clients avec le plus grand respect car ils « ont insisté pour une qualité architecturale absolue. Quand les architectes leur ont fait des suggestions concernant les matériaux, les bonnes proportions à respecter ou leurs choix artistiques, les clients ne les ont pas seulement suivis très volontiers mais les ont même pleinement soutenus à 360 degrés. »
La maison conçue par Hubschmitz Architekten se présente ainsi comme une fusion entre le style contemporain et les besoins de l’habitat moderne et l’architecture vernaculaire frisonne dont les fermes représentent un véritable condensé, ceci tout en conservant un parfait équilibre où le raffinement n’est jamais ostentatoire.
Joenne Hub, l’architecte ayant dirigé le projet de la « House on a North Sea Island », a basé ses choix esthétiques et fonctionnels sur la notion de transparence non pas dans le sens de clarté mais d’interprétation de l’ordre spatial et de sa lisibilité telle que définie par Rowe et Robert Slutzky (cf. Transparency: Literal and Phenomenal, 1963).
L’aspect extérieur de la maison, et notamment ses formes, révèlent la réalité des espaces intérieurs même à un néophyte. En effet, la conception de l’extérieur résulte en tout premier lieu de l’organisation des pièces et des flux de circulation qui les caractérisent. La dimension des fenêtres et leur exposition par rapport à la plage, par exemple, mettent en exergue les pièces à vivre en les distinguant des espaces de service.

Hubschmitz Architekten a réalisé une grande maison d’une surface de pas moins de 626 m² répartie sur 3 étages dont 1 en sous-sol. Elle dessine en plan un « S » carré caractérisé par deux ailes en miroir qui s’avancent à partir d’un corps central. L’élément qui distingue cette villa plus que tout autre est son volumineux toit incliné en chaume. Matériau traditionnel de la région, la chaume est ici repensée par Hubschmitz Architekten dans une perspective de plus grande efficacité : le cabinet a ainsi imaginé un alignement ininterrompu de lucarnes à la place du faîte. Ce stratagème particulièrement astucieux permet d’apporter beaucoup de lumière naturelle à toutes les pièces de la maison, non seulement à celles donnant sur la mer - déjà dotées de grandes fenêtres - mais aussi et surtout aux pièces intérieures et aux espaces de service, éclairés par des ouvertures plus modestes conformément à l’architecture traditionnelle locale.
Les deux grandes cheminées dépassant du corps de bâtiment ne jouent pas un rôle uniquement esthétique : elles ont été conçues comme des parties structurelles à part entière et leur taille, tout comme leur forme effilée, contribuent à en faire des éléments porteurs essentiels.
Le cabinet a utilisé des matériaux distincts à l’intérieur et a soigneusement panaché les boiseries, les briques apparentes peintes en blanc, les plans horizontaux en granit et les sols en marbre au rez-de-chaussée et en parquet au premier étage.

Pour conclure, tous les éléments utilisés pour la construction évoquent le passé mais sans l’imiter servilement dans la mesure où, au contraire, ils apportent des améliorations esthétiques et fonctionnelles. Deux exemples illustrent très bien cet aspect : les briques - beaucoup plus fines et caractérisées par de meilleures performances thermiques et structurelles - mais aussi le pignon typique des maisons frisonnes ; servant autrefois d’abri en cas d’incendies et aujourd’hui de badguir, il permet d’optimiser l’efficacité énergétique et le respect du développement durable du bâtiment.

Francesco Cibati

Location: Wyk auf Föhr, Germany
Client: Private
Cost: Confidential
Completed: August 2020
Surface: 626 m²

Awards: World Architecture Festival 2017, Future Projects (House), FINALIST
German Design Awards 2019, SPECIAL

Architecture: HUBSCHMITZ Architekten
Principal Architect: Joenne Hub-Strobl
Team: Silvia Filippelli, Michael Frey, Nicolai Koretsky
Lighting Design: Hamburg Design
Construction Management: GKKK Architekten, Deutsche Werkstätte Hellerau
Photography: Veit Landwehr (bildpark.net)


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature