15-01-2018

Henning Larsen Architects Art Pavilion Videbæk Danemark### 1:13461:1:2:134643:abstract Un agrandissement qui conserve l'atmosphère de l'édifice principal et établit un lien étroit avec la nature environnante : le studio Henning Larsen Architects a signé l'extension du Vestjyllands Kunstpavillon de Videbæk, au Danemark.

Henning Larsen Architects,

Kirstine Mengel,

Videbæk, Danemark,

Musees, Art Center, Pavillons,

Henning Larsen Architects Art Pavilion Videbæk Danemark### 1:13461:1:2:134643:abstract
Un agrandissement qui conserve l'atmosphère de l'édifice principal et établit un lien étroit avec la nature environnante : le studio Henning Larsen Architects a signé l'extension du Vestjyllands Kunstpavillon de Videbæk, au Danemark.

L’inauguration du musée Arne Haugen Sørensen à Videbæk, au Danemark, a eu lieu le 10 septembre 2017. Dédié au grand artiste et graphiste danois, le musée a été conçu par le studio Henning Larsen Architects qui avait également signé le premier noyau du pavillon. Les architectes ont en effet agrandi le Vestjyllands Kunstpavillon de Videbæk, un projet que le studio avait réalisé en 2012, avant la disparition de dl'architecte Henning Larsen. L’occasion leur a été donnée par la nécessité d’agrandir l'édifice préexistant pour accueillir les œuvres d’Arne Haugen Sørensen. Le nouvel espace d’exposition est en effet destiné exclusivement aux œuvres d’Arne Haugen Sørensen.

Lors de l’exposition inaugurale, qui a retracé sa vie artistique, le public a pu découvrir les plus de 70 œuvres données par l'artiste et graphiste danois avec les céramiques réalisées par son épouse, l'artiste Dorthe Steenbuck Crab. Une exposition riche en peintures, aquarelles, lithographies, sculptures, céramiques et modèles pour retables, Arne Haugen Sørensen est en effet surtout connu en tant qu’artiste religieux pour avoir décoré plus de 25 églises au Danemark. Pour accueillir le généreux don d’œuvres d'art, la surface du musée a dû être agrandie de 400 m2. Les architectes ont donc conçu une extension qui soit connexe à l'édifice réalisé en 2012 et qui puisse conserver l’harmonie poétique avec le contexte naturel. strong>

Le lien avec le contexte représentait en effet un élément essentiel du projet que Henning Larsen avait réalisé en 2012, si bien qu’il est impossible de ne pas parler de l'Art Pavilion Videbaek sans évoquer le contexte dans lequel le musée se dresse. Nous sommes dans la ville de Videbæk, dans la région du Jutland central près du fjord de Ringkøbing, le musée a été construit dans la partie occidentale du grand espace vert citadin à proximité du lac. Depuis 2007, la ville danoise de Videbæk n’est plus une municipalité autonome : elle est connue pour une grande sculpture en acier Corten en forme de V, réalisée en 1996 par Per Arnoldi et connue comme « The V ». La sculpture se trouve à l'entrée de la ville ; cet important landmark urbain est également rappelé dans le projet d’Henning Larsen Architects. Les architectes utilisent en effet des piliers inclinés en forme de “V” pour soutenir la couverture du pavillon et protéger le parcours extérieur.

Le musée a été construit dans la partie occidentale du Parc Videbæk, son volume inséré aux marges de la nature et à proximité du lac rappelle une maison de thé japonaise. L'agrandissement du pavillon reprend le concept déjà exprimé dans l'édifice réalisé en 2012, avec le parcours extérieur qui entoure l'ensemble de la construction. Il s’agit d’un espace intermédiaire entre intérieur et extérieur, qui permet au pavillon de se présenter au public avec une façade ouverte et dynamique. Une géométrie qui renvoie à la fois au mouvement des arbres du parc et des joncs du lac lorsqu’ils ondulent sous le souffle du vent et qui rappelle la sculpture “The V”. La façade est l'élément architectonique commun qui crée une connexion immédiate et étroite entre les deux édifices et le parc dans lequel ils se trouvent.

Le pavillon abrite la salle dédiée aux expositions qui a été conçue pour assurer une bonne exposition des œuvres d'art. Des lucarnes au plafond et des baies vitrées permettent à la lumière naturelle d’envahir l’espace en créant un jeu d’ombres qui rehausse l'exposition des sculptures. La lumière est un élément fondamentale, une constante dans les œuvres d’Henning Larsen. En effet, l'architecte aimait indiquer l’espace et la lumière comme matériaux principaux de ses architectures. Il était lui-même défini par les critiques et les chercheurs de l'architecture comme le;maître de la lumière ”, un exemple clair de son modus operandi est l'HARPA. La Concert Hall et Centre de Conférences de Reykjavik (Islande) qui lui a valu le prix de l'Union Européenne pour l'architecture contemporaine Mies Van Der Rohe Award remporté en 2013, quelques mois avant son décès.

(Agnese Bifulco)

Projet : Henning Larsen Architects https://henninglarsen.com/
Lieu : Videbæk, Danemark
Photos : Kirstine Mengel



Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×