23-04-2014

Bolles + Wilson : transformation d’une église en école maternelle à Münster

Bolles + Willson,

© Markus Hauschild,

Allemagne,

Jardines de enfants, Compétitions,

Ciment, Bois,

Le cabinet Bolles+Wilson récupère l’église désacralisée de Saint-Sébastien à Münster et la transforme en école maternelle. La forme elliptique du plan de l’ouvrage a permis de donner naissance à de vastes espaces de jeu. Les enfants qui fréquenteront le nouvel institut pourront connaitre dès leur plus jeune âge des valeurs comme la protection de l’espace et de sa mémoire.



Bolles + Wilson : transformation d’une église en école maternelle à Münster

Les architectes Bolles+Wilson présentèrent à l’occasion du concours lancé en 2009 pour la conception de la nouvelle école maternelle de Münster une idée ambitieuse qui allait courageusement au-delà des intentions du maître d'ouvrage. L’école maternelle devait en effet être construite sur les décombres de l’église Saint-Sébastien, un bâtiment religieux de 1962 non protégé et qui ne permettait plus de répondre aux demandes de la communauté. Bolles+Wilson proposèrent de ne pas démolir le bâtiment auquel les habitants s'étaient affectionnés et dont le plan elliptique d’un certain prestige constituait un signe urbain distinctif dans le quartier mais d'en sauver la configuration générale en transformant les espaces internes accueillant l’école maternelle. Ils remportèrent le concours non seulement en raison de la réduction des coûts (leur projet évitant l’onéreuse destruction du bâtiment) mais également de leur éthique de projet sous le signe de la régénération urbaine.

Interprétant le cas de Münster comme emblématique d’une tendance marquée par la diminution de la demande de lieux de culte et par l’augmentation de celle des lieux d'enseignement, surtout pour la petite enfance, le projet de Bolles+Wilson symbolise la philosophie d'une sauvegarde non pas pour elle-même mais pour répondre aux exigences concrètes des personnes. L’attention accordée à la consommation du territoire urbain, qui est en effet de plus en plus prégnante ces dernières années, a pour corollaire l’urgence de sauver de l’usure du temps des bâtiments ayant participé à l’histoire locale. La question de l’affection collective pour un bâtiment existant est également une question délicate. Bolles+Wilson, en le ramenant à la vie dans le cadre d’un usage étroitement lié aux fonctions religieuses, ont obtenu le consensus de la communauté.

Conservé comme point de repère du quartier, le volume elliptique a été interprété comme un intérieur/extérieur : les deux nouveaux planchers construits ont été revêtus d’un matériau antichoc de couleur verte en vue de reproduire un jardin de jeu en plein air émaillé de réverbères, de toboggans, de tentes d’indien et autres divertissements. Tout en multipliant la surface construite, le projet a conservé la beauté de la nef elliptique unique qui, grâce à son envergure, prolonge idéalement à l’intérieur les fonctions du parc qui entoure le bâtiment. Les petites fenêtres d’origine qui rythment les façades sont ouvertes de manière à permettre une ventilation naturelle tandis que l’ancienne toiture a été enlevée et remplacée par un toit à lucarnes industrielles inondant l’espace de lumière.


Les salles du premier étage communiquent avec les espaces de jeu grâce à la configuration du plancher supérieur qui donne sur le plancher sous-jacent : des toboggans et des escaliers permettent aux enfants d’effectuer un parcours ludique se déroulant sur deux niveaux. Sa conclusion naturelle est la grande baie vitrée triangulaire qui guidait auparavant la lumière vers l’autel, aujourd’hui transformée en entrée et réinterprétée comme un point de connexion, notamment visuel, entre l’intérieur et l’extérieur.

Mara Corradi

Projet : Bolles+Wilson
Collaborateurs : Anne Elshof, Christoph Lammers, Christoph Macholz
Client : Wohn+Stadtbau GmbH
Lieu : Münster (Allemagne)
Projet des structures : ahw Ingenieure GmbH
Supervision technique : Klaus Kuchenbuch
Surface utile brute : 1120 m²
Concours : 2009
Début du projet : 2010
Fin des travaux : 2013
Structure en béton
Revêtement extérieur en brique
Parois internes revêtus de panneaux acoustiques
Sol en matériau antichoc
Photographies : © Markus Hauschild, S. Ahlbrand-Dornseif + R. Wakonigg, Bolles+Wilson

www.bolles-wilson.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature