21-10-2021

Biennale d'Architecture et d'Urbanisme de Séoul 2021

Dominique Perrault,

Jandee Kim,

Séoul, Corée du Sud,

La troisième édition de la Biennale d'Architecture et d'Urbanisme de Séoul 2021, CROSSROADS Building the Resilient City, dirigée par l'architecte Dominique Perrault, a ouvert ses portes au public le 16 septembre. Au cœur des évènements et des expositions, qui animeront la biennale jusqu'au 31 octobre 2021, se trouvent des réflexions et des visions sur la ville du futur et sur celle contemporaine pour imaginer de nouveaux parcours durables. Le but est également d'explorer le rôle de l'architecture et de l'urbanisme en traçant de nouvelles perspectives vers un monde plus durable.



Biennale d'Architecture et d'Urbanisme de Séoul 2021

CROSSROADS Building the Resilient City, la troisième édition de la Biennale d'Architecture et d'Urbanisme de Séoul 2021, dirigée par l'architecte Dominique Perrault, a officiellement ouvert ses portes au public et continue dans le sillage des deux éditions précédentes : « Imminent commons » (2017) et « Collective city » (2019), pour explorer des thèmes et des recherches sur la ville contemporaine et sur celle du futur.
Au cœur des évènements et des expositions, qui animeront les six sections de la biennale jusqu'au 31 octobre 2021, se trouvent des réflexions et des visions sur la ville d'aujourd'hui et de demain pour imaginer de nouveaux parcours durables. L'architecte Dominique Perrault, en présentant la Biennale et son thème, a en effet fait remarqué la façon dont la pandémie de Covid-19 a profondément lancé un défi à la civilisation moderne et technologique, nous incitant à repenser et à réajuster notre vie et nos activités. Des réflexions qui comportent des transformations dans nos espaces de vie et une réorganisation de ceux-ci à la faveur d'architectures plus hybrides ou qualifiées de « a-programmatiques », et qui voient les villes confrontées à des défis sans précédents.
Les villes contemporaines ont un rôle crucial à jouer dans de nombreuses problématiques : risques sanitaires, changement climatique, déclin industriel, compétitivité technologique et gestion des flux migratoires.
Par rapport à ces différents domaines et à travers six sections différentes et autant d'expositions, la Biennale de Séoul offre au public la possibilité de découvrir et de connaître les projets et les expériences menées dans plus d'une centaine de villes et métropoles du monde entier. Des villes qui doivent devenir résilientes, car comme l'affirme l'architecte Dominique Perrault, on abandonne l'illusion du risque zéro pour se concentrer sur la réduction de la vulnérabilité et rendre la ville plus résiliente, capable ainsi de réagir à des situations imprévues en retrouvant rapidement un équilibre.
La résilience d'une ville, comme l'a souligné l'architecte français, est une condition nécessaire de la durabilité, un processus qui amène l'homme à renouer avec son milieu, un nouvel idéal urbain, envisagé comme un système tout à la fois complexe, souple et agile.
On ne peut plus parler de ville fonctionnelle, pensée en termes d'efficience, de rationalisation des ressources et des fonctions, au contraire, pour Dominique Perrault la crise qui a suivi la pandémie a signé la disparition du leitmotiv de l'architecture moderne « la forme suit la fonction ». Il apparaît donc urgent, souligne l'architecte, de dépasser une vision standardisée de la ville, de la repenser en créant du lien et des combinaisons nouvelles pour avoir des espaces qui permettent l'adaptation la plus rapide et efficace aux changements, qui soient donc plus résilients. Il est donc inévitable de s'interroger sur le rôle de l'architecture et de l'urbanisme pour tracer de nouvelles perspectives vers un monde plus durable et de nouvelles visions de la ville du futur. Le thème de la Biennale elle-même souligne l'importance d'une « fertilisation croisée », comme l'a défini l'architecte français, entre compétences et approches pour saisir les transformations des villes historiques et la construction d'une urbanité contemporaine, fondée sur l'interaction et le partage.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of SBAU 2021, photo by © Jandee Kim - 516 Studio, © Alexandre Tabaste

Seoul Biennale of Architecture and Urbanism 2021
Title: CROSSROADS Building the Resilient City
Date: September 16th - October 31st 2021
General Director of the 3rd Seoul Biennale of Architecture and Urbanism: Dominique Perrault
Photos: © Alexandre Tabaste (only Dominique Perrault portrait), © Jandee Kim - 516 Studio
Facebook : @seoulbiennale
Instagram : seoulbiennale
Youtube : seoulbiennale


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature