29-01-2021

Berger Parkkinen Architects Der Rosenhügel housing à Vienne

Berger+Parkkinen Associated Architects,

Daniel Hawelka,

Vienne, Autriche,

Housing,

L'année 2021 a démarré sous les meilleurs auspices pour les architectes Berger + Parkkinen. Le Paracelsus Bath & Spa Salzburg, un projet que le cabinet d'architectes viennois a livré l'an dernier et déjà présenté dans les pages de Floornature, a été nommé pour deux prix importants : le Mies van der Rohe Award et le Fiabci Prix D'Excellence Austria. Le cabinet a imaginé d'autres projets fascinants tels que le complexe d'habitation « Der Rosenhügel » érigé à Vienne sur l'ancien site des studios cinématographiques du même nom.



Berger Parkkinen Architects Der Rosenhügel housing à Vienne

Après avoir remporté un concours de conception pour le développement urbain du site des anciens studios cinématographiques Rosenhügel de Vienne, le cabinet d''architectes Berger+Parkkinen architects en collaboration avec Christoph Lechner & Partner a signé le projet du complexe résidentiel du même nom. Le site choisi se trouve à la frontière entre deux arrondissements dans la zone Sud de la ville. Le premier est Liesing, le vingt-troisième arrondissement de Vienne, l'un des plus grands et beaux de la capitale autrichienne, apprécié pour les douces collines qui caractérisent son paysage et pour la présence d'espaces naturels, représentant près d'un tiers de son extension. Le deuxième est Hietzing, le treizième arrondissement de la ville, célèbre pour leChâteau de Schönbrunn ainsi que d'autres résidences aristocratiques et parcs historiques. Dans ce contexte, le projet résidentiel « Der Rosenhügel » ne se limite pas au seul aspect habitatif des résidences, mais il apporte une haute valeur également à l'espace vert qui entoure les bâtiments. Les architectes ont conçu sept bâtiments avec appartements et autres services pour la communauté, pour un total de 204 unités d'habitation. Le nom « Der Rosenhügel » est lié aux anciens studios cinématographiques internationaux qui avaient été construits dans cette zone entre 1919 et 1923 ; le complexe résidentiel conserve leur nom afin de souligner le lien avec la mémoire historique du lieu.
La succession de constructions, conçue par les architectes, se distingue par l'échelle des bâtiments et exploite pleinement l'espace vert disponible, en créant une série d'espaces ouverts qui glissent les uns dans les autres. La répartition des volumes permet au regard de se perdre tout autour et de saisir différentes vues en perspective sur le paysage et sur les chemins qui traversent l'ensemble de la zone jusqu'à Speisinger Strasse. Le résultat est un complexe résidentiel, qui de par la répartition des bâtiments et leur développement volumétrique, s'intègre harmonieusement au tissu urbain de cette partie de la ville. Toutes les constructions possèdent une forme et une structure de base commune et se distinguent par le nombre d'étages, et donc, par les niveaux de hauteur atteints. Chaque bâtiment est constitué d'un rez-de-chaussée auquel suivent deux à quatre étages standard et se conclue par un ou deux attiques. Le système de balcons et terrasses, qui entoure le périmètre de chaque construction, confère à l'ensemble une certaine légèreté et gomme les frontières de chaque bâtiment en offrant de l'intimité aux espaces intérieurs. Dans le même temps, il crée des espaces extérieurs qui jouent le rôle de médiateurs dans le rapport instauré avec le contexte. Les résidences conçues possèdent des métrages différents, de 50 à 163 m2, et sont toutes dotées d'espaces extérieurs de différents types : jardins, terrasses ou balcons. Le caractère semi-public de ces espaces a pour mission de jouer le médiateur dans le rapport entre l'intérieur privé et l'extérieur public jusqu'au vaste espace vert ouvert. L'espace vert glisse entre les constructions au cœur du complexe résidentiel, encourage les rencontres entre les résidents et favorise le sentiment d'appartenance à la communauté.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of Berger+Parkkinen architects, photo by Daniel Hawelka

Project Name "DER ROSENHÜGEL”
Housing complex with seven apartment buildings, 204 apartments
Engelshofengasse 6/Matthias-Hau-Gasse 7, 1230 Vienna, Austria

Architects:
ARGE Berger+Parkkinen architects with Christoph Lechner & Partner, Vienna
Houses A&B: B/NT Beckmann N'Thépé, Paris

Clients:
Rosenhügel Entwicklungs-, Errichtungs- & Verwertungsgesellschaft represented by Strauss & Partner Development GmbH and Immovate Projektentwicklungs GmbH

Specialist planners:
Landscape Architecture: Lindle+Bukor Studio for Landscape, Vienna
Structural engineer: Kollitsch and Stanek KS Ingenieure ZT GmbH, Vienna
Building Services: DIE HAUSTECHNIKER Technisches Büro GesmbH, Jennersdorf
Building physics: iC-consulenten ZT GmbH, Vienna
Fire protection: Alexander Kunz, Maria Enzersdorf

Residential units: 204 privately financed condominiums
Apartment sizes: 50 - 163 m2
Main floor space: 16,500 m2
Gross floor area: 23,100 m2
Gross floor area: 24,920 m2
Net floor space: 21,920 m2
Gross volume: 79,745 m3
Bicycle parking spaces: 547
Car parking spaces: 239

Start of planning: 2014
Start of building: Spring 2016
Completion: May 2018


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature