24-10-2018

b720 Fermín Vázquez : maternelle du Lycée français de Barcelone

b720 Fermin Vazquez Arquitectos,

© Simón García,

Barcelone, Espagne,

Ecole,

b720 Fermín Vázquez Arquitectos conçoit un nouveau siège pour la maternelle du Lycée français de Barcelone, situé au nord de la ville dans le quartier de Bonanova. Le terrain, sur lequel se trouvaient deux villas historiques du début du XXe siècle, abrite désormais un nouveau corps aux façades polychromes en bois et en métal.



b720 Fermín Vázquez : maternelle du Lycée français de Barcelone
L’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), c’est-à-dire le ministère de l’Éducation nationale, a directement chargé le cabinet B720 de Fermín Vázquez de restructurer l’un des deux sièges du Lycée français de Barcelone, celui des classes maternelles situé dans le quartier de Bonanova au nord-ouest de la ville.
Au début du XXe siècle, Bonanova accueillait une population aisée appartenant à une certaine bourgeoisie urbaine. La transformation sociale et migratoire a conduit à un abandon progressif de nombreux bâtiments de prestige qui accueillent aujourd’hui des bureaux et des écoles. On trouve parmi ceux-ci les deux villas jumelles du 3, Carrer de Munner, des bâtiments ayant fait l’objet d’une série d’ajouts et d’aménagements temporaires afin d’accueillir et de s’adapter au développement de l’établissement français.
Fermín Vázquez a ainsi dû intervenir sur un site d’environ 3 000 m2 surélevé par rapport à la chaussée et entouré d’institutions publiques (établissements scolaires, un complexe hospitalier, etc.). Les deux villas de style historiciste, de deux étages, étaient disposées symétriquement à l’axe transversal du terrain. Elles se caractérisaient par une toiture plate, une riche balustrade périmétrique, un bandeau d’étage et une façade monumentale. À l’arrière du site, côté nord, un ouvrage de petite taille et d’apparence provisoire avait précédemment été construit pour faire office de liaison entre les deux villas en fonction des activités scolaires. Il était entouré par une grande cour-jardin librement utilisé au gré des besoins pédagogiques mais dépourvu d’équipements ou d’espaces aménagés.
L’usure du temps sur les façades des bâtiments historiques et l’accumulation d'installations temporaires à l’arrière ont justifié la décision de rénover le siège de cette prestigieuse institution. Fondé en 1924, le Lycée français de Barcelone est en effet connu pour avoir été l’un des rares établissements à dispenser un enseignement critique, libre et ouvert pendant la guerre civile espagnole. Les riches bourgeois catalans de Barcelone y envoyaient leurs enfants et cette tradition perdure encore aujourd’hui, même si nous lisons qu’il est de plus en plus difficile d’accéder à l’école en raison des longues listes d’attente.
C’est également l’une des raisons pour lesquelles l’école avait besoin d’un lieu plus vaste et plus accueillant mais aussi plus ordonné et représentatif. Il a donc été décidé de sacrifier l’une des deux villas (celle située à l’est) et de la remplacer par un nouveau volume conservant la même échelle et respectant les proportions de la villa historique. Lors de l’été 2016, peu de temps avant le début des travaux de rénovation, l’école organisa un atelier pour les enfants durant lequel l’illustratrice et artiste de rue Amaia Arrazola réalisa une fresque murale sur les façades de la villa vouée à la démolition, un évènement éphémère qui avait pour but de rendre hommage à l’ancien bâtiment tout en préparant à l’accueil du nouveau.
Tenant compte de la nécessité d’une jonction entre les deux corps - un aspect clairement exprimé par les interventions architecturales passées - les architectes ont conçu un portique à fines colonnes circonscrivant complètement l’espace de jeu de la cour centrale côté nord. Ici, l’aménagement du sol et d’aires de jeu agrémentées d’équipements en bois n’a en rien porté préjudice aux arbres existants. La passerelle constitue en effet une continuation de la terrasse du deuxième étage du nouveau bâtiment et, à l’instar de ses façades, est habillée de deux rangées de lamelles de métal coloré, à la fois dans la dalle et dans la balustrade.
C’est l’élément le plus surprenant de l’intervention de Fermín Vázquez. Tout en rappelant le volume aux angles arrondis de la villa historique, le projet en dessine un deuxième, un peu plus grand, et le recouvre d’une peau de segments métalliques dont la palette s’inspire du jaune clair du crépi restauré. Ainsi, les lignes du bandeau d’étage se retrouvent dans le balayage horizontal de cette peau colorée tandis que les lamelles verticales, de plusieurs tailles, parcourent les façades selon des rythmes différents, embrassant ainsi complètement le volume pour donner l’impression d’une façade cinétique. La position, l’orientation et le rythme des lamelles ont également été étudiés pour assurer une bonne protection solaire. De même, d’autres parties du revêtement ont été réalisées dans un bois naturel traité thermiquement afin de garantir isolation et résistance à l’usure.
En ce qui concerne le déploiement spatial, le nouveau volume est réparti sur quatre niveaux plus l’étage de la toiture, utilisé comme salle de jeux. L’entrée à l’école se fait désormais depuis le sous-sol du nouveau corps, d’où les enfants peuvent monter dans la cour-jardin par un escalier et une rampe à l’extérieur. Les trois premiers niveaux abritent toutes les salles de classe, divisées par étage en fonction du niveau scolaire. Les espaces communs, tels que la médiathèque, la salle de musique et les salles d’administration, ont en revanche été placés dans la villa historique restaurée.

Mara Corradi

Architects: b720 Fermín Vázquez Arquitectos
Collaborators: Peco Mulet, Gemma Ojea, Javier Artieda
Location: Barcelona (Spain)
Structures: BIS Structures
Facilities: JG Ingenieros
Property developer: Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE)
Built area: 3.400 sqm
Gross area: 3.038 smq
Project phase: 2013-2015
Construction phase: 2015-2018
Constructor: CPVSA
Construction management: Tecnics G3
Steel slats facade: Talleres Inox
Cladding in Thermowood (Gabarró - Lunawood)

Photography: © Simón García

http://b720.com

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×