17-06-2020

Architecture et Paysage aux Sony World Photography Awards 2020

Jos De Rocco, Sandra Herber, Pablo Albarenga, Jonathan Walland,

Exposition,

Photographie,

Les noms des lauréats des Sony World Photography Awards 2020, prix réservés aux photographes professionnels dans différentes catégories mais aussi aux étudiants, viennent d’être dévoilés. Le prix Photographer of the Year 2020 a été décerné à Pablo Albarenga, photographe uruguayen auteur de « Seeds of Resistance », un récit du paysage où les photos des zones menacées sont accompagnées des portraits des activistes qui luttent pour leur sauvegarde. La lauréate de la catégorie Architecture est la canadienne Sandra Herber avec Ice Fishing Huts, Lake Winnipeg.



Architecture et Paysage aux Sony World Photography Awards 2020

Le 9 juin, la World Photography Organisation a dévoilé les noms des lauréats de l’édition 2020 des prestigieux Sony World Photography Awards. En raison des restrictions liées à l’épidémie de covid-19, la remise des prix avec l’exposition habituelle des photos lauréates n’a pas eu lieu et a été remplacée par une exposition virtuelle, qui sera suivie d’initiatives et d’événements en ligne pour faire connaître le travail des photographes lauréats et finalistes du concours. Les prix annuels ont été décernés aux trois premiers photographes professionnels classés dans chacune des dix catégories du concours (Architecture, Creative, Discovery, Documentary, Environment, Landscape, Natural World & Wildlife, Portraiture, Sport, Still Life). La World Photography Organisation a également récompensé les lauréats des catégories Open, Student et Youth, et désigné le grand vainqueur, le « Photographer of the Year » 2020. Le grand prix a été décerné au photographe Pablo Albarenga avec la série de photos « Seeds of Resistance », dans laquelle le paysage est raconté à travers les photos des zones menacées accompagnées des portraits des activistes qui luttent pour leur sauvegarde. Un travail difficile et profondément personnel pour le photographe uruguayen qui a contribué à donner une importance internationale aux difficultés rencontrées par les habitants d’Amazonie et à leur lutte pour l’avenir de la forêt, et donc de nous tous.

La lauréate de la catégorie Architecture est la photographe canadienne Sandra Herber pour la série « Ice Fishing Huts, Lake Winnipeg ». Une recherche photographique basée sur les constructions temporaires qui sont réalisées pour la pêche sur glace durant les longs hivers du Manitoba au Canada. Expression d’une architecture locale et essentielle, ces cabanes sont construites sur la surface gelée des lacs, et les photos montrent celles réalisées sur le lac Winnipeg. Il s’agit de structures portatives, qui permettent aux pêcheurs d’être protégés des intempéries tout en pêchant sous la glace.
Chaque cabane doit avant tout remplir ces critères de base, mais cela n’empêche pas les propriétaires d’exprimer leur propre personnalité dans la forme, la structure et la décoration de leurs cabanes. La photographe Sandra Herber a choisi de faire le portrait des cabanes avec la même lumière et dans un style minimaliste, en éliminant ainsi les éléments qui pouvaient être une distraction pour l’observateur et en cherchant de saisir les caractéristiques de chaque cabane. En effet, l’objectif était de mettre en évidence des similitudes et des singularités, afin de lire ces structures fonctionnelles comme de belles œuvres d’art.

Le 2ème classé dans la catégorie Architecture est le photographe Jonathan Walland qui a présenté « Structures », une série d’images d’architectures contemporaines, telles que l’Arena Tower du cabinet Skidmore, Owings & Merrill et le Centre Point du cabinet Richard Seifert & Partners. Le photographe britannique a montré comment la lumière interagit avec la structure de chaque bâtiment, en éliminant ce qu’il considérait comme des distractions, afin de restituer à l’observateur les éléments les plus purs d’une photo tels que la forme, la lumière, la texture et la façon dont ils se mêlent les uns aux autres.

« Formalism I », c'est le titre du travail présenté par le photographe argentin José De Rocco, troisième classé dans la catégorie Architecture. Ses photos sont caractérisées par des formes et des couleurs vives avec des contrastes audacieux. Des images que le photographe José De Rocco a prises notamment dans les rues argentines et qui montrent son intérêt pour le graphisme.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of World Photography Organisation, photo by:
01-02: Pablo Albarenga Seeds of Resistance
03-04: Sandra Herber Ice Fishing Huts, Lake Winnipeg
05-06: Jonathan Walland Structures
07-08: José De Rocco Formalism I


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature