13-05-2021

Adieu à Helmut Jahn

Helmut Jahn,

Chicago, USA,

Centres commerciaux, Gratte-ciel,

L'architecte allemand Helmut Jahn est mort le 8 mai dans un accident de la route, à Campton Hills, à une centaine de kilomètres de Chicago. Ville où il avait étudié et où il s'était installé dès la fin des années 60, et qu'il a contribué à transformer avec ses architectures. Helmut Jahn a signé des ouvrages dans le monde entier ; parmi ses projets les plus connus et iconiques figurent le Sony Center sur la Postdamer Platz de Berlin et la Messeturm de Francfort, en Allemagne, la One Liberty Place de Philadelphie, en Pennsylvanie, et l'Aéroport international Suvarnabhumi de Bangkok, en Thaïlande.



Adieu à Helmut Jahn

Le 8 mai, l'architecte Helmut Jahn est mort à l'âge de 81 ans, dans un accident de la route, à Campton Hills, à une centaine de kilomètres de Chicago. Il est l'auteur d'édifices iconiques qui ont profondément enrichi les skylines des villes auxquels ils appartiennent, tels que la One Liberty Place de Philadelphie, en Pennsylvanie, et la Messeturm de Francfort pour ne citer que quelques-uns de ses plus grands ouvrages.

Né en 1940, près de Nuremberg en Allemagne, Helmut Jahn étudie de 1960 à 1965 à la Technische Hochschule de Munich. Une fois son diplôme obtenu et après s'être forgé une expérience professionnelle avec Peter C. von Seidlein, dès 1966 il part s'installer à Chicago pour étudier l'architecture à l'Illinois Institute of Technology, où avait enseigné l'architecte Ludwig Mies van der Rohe.
Helmut Jahn abandonne l'ITT sans obtenir son diplôme, mais son style a été profondément inspiré des enseignements de Ludwig Mies van der Rohe, comme l'a affirmé l'architecte lui-même. Une fois entré en 1967, en tant qu'élève de Gene Summers, dans le cabinet d'architectes CF Murphy Associates, fondé par Charles Francis Murphy, il exerce très vite des rôles à responsabilité croissante jusqu'à devenir associé et directeur exclusif du cabinet, en 1981, en le rebaptisant Murphy/Jahn puis, en 2012, uniquement JAHN.
En 1978, il devient le huitième membre du groupe des Chicago Seven architects, composé de Stanley Tigerman, Larry Booth, Stuart Cohen, Ben Weese, James Ingo Freed, Tom Beeby et James L. Nagle. Un groupe d'architectes post-modernes qui recherchait de nouvelles formes, du contenu sémantique et des références historiques dans ses projets, en s'opposant à la doctrine du modernisme pratiquée par les suiveurs de Ludwig Mies van der Rohe. James L. Nagle en parlant des raisons qui avaient poussé le groupe à agir soutenait en effet que « Ce n'est pas Mies qui est devenu ennuyeux. Ce sont les imitateurs qui sont devenus ennuyeux ».
Le State of Illinois Center, devenu par la suite James R. Thompson Center, construit en 1985 à Chicago, a été le premier ouvrage qui a permis à l'architecte Helmut Jahn de se bâtir une grande renommée internationale et il est aujourd'hui encore considéré comme l'un des bâtiments post-modernes les plus significatifs de la ville.
Cet ouvrage a valu à Jahn le surnom de « Flash Gordon », en référence au célèbre et très rapide héros des bandes dessinées. Un alias que l'architecte, passionné de nautisme, a conservé et utilisé comme nom de ses yachts, avec lesquels, dès la fin des années 1990, il a remporté également des victoires dans les championnats nord-américains. D'autres ouvrages célèbres sont la « One Liberty Place » (1987), le gratte-ciel iconique qui a transformé le skyline de Philadelphie ; la Messeturm (1991) de Francfort et le « Sony Center » (2000) de Potsdamer Platz à Berlin en Allemagne, plusieurs aéroports parmi lesquels l'United Airlines Terminal 1 (1987) à l'O'Hare International Airport de Chicago, le Munich Airport Center (1999), le Cologne Bonn Airport (2000) à Cologne et l'aéroport international Suvarnabhumi (2006) de Bangkok en Thaïlande.
Dans le cadre de l'activité académique, il a enseigné à l'Université de l'Illinois Chicago Campus, il a été Eliot Noyes Professor of Architectural Design à l'Université de Harvard, Davenport Visiting Professor of Architectural Design à l'Université de Yale et Thesis Professor à l'IIT.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of Wikipedia. These file are licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license and the Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International license.
Captions:
01 The James R. Thompson Center (JRTC) photo by Primeromundo
02 Spire closeup of One Liberty Place, Philadelphia, photo by Wasted Time R
03 One and two Liberty Place photo by Photodavid
04 O'Hare Airport Terminal One B to C Tunnel photo by Tom Harpel
05 One America Plaza, San Diego photo by Nehrams2020
06 1999 K Street, Washington photo by AgnosticPreachersKid
07 Neues Kranzler-Eck, Charlottenburg, Berlin photo by Ole Neitzel
08 Sony Center by night, Berlin photo by Nordenfan


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature