13-04-2020

3LHD transforme le cinéma Urania de Zagreb en cabinet d'architectes

3LHD: Sasa Begovic, Marko Dabrovic, Tatjana Grozdanic Begovic, Silvije Novak, Paula Kukuljica,

Jure Živković,

Zagabria,

Cinéma, Studio,

L'ancien cinéma Urania de Zagreb est devenu un cabinet d'architectes et un espace pour les évènements publics ; un bel exemple de comment l'architecture peut réadapter une structure et lui donner une nouvelle vie. Le projet signé par les architectes du cabinet 3LHD est précisément le projet de leurs nouveaux bureaux, achevé il y a quelques mois.



3LHD transforme le cinéma Urania de Zagreb en cabinet d'architectes

Le cabinet 3LHD a signé un intéressant projet de rénovation et de réutilisation à Zagreb, transformant l'ancien bâtiment d'un cinéma en un cabinet d'architectes contemporain, ses propres bureaux.
Lorsque, dès la fin des années 90, les cinémas multisalles se sont répandus, les anciennes structures de cinéma/théâtre à salle unique, construites au début du XXe siècle, furent peu à peu abandonnées. Une situation courante dans de nombreuses villes et qui a également concerné le cinéma et théâtre Urania de Zagreb.

Le cinéma et théâtre Urania était en effet l'un des nombreux théâtres construits dans les îlots urbains du centre de Zagreb et, plus précisément, dans l'îlot de la place Kvaternik. Un bâtiment pour cinéma et théâtre typique, avec une structure en béton armé et de grands arches pour soutenir le plafond de la salle principale, construit en 1939.
Bien que l'Urana fut laissé à l'abandon pendant près de vingt ans, sa structure en béton armé ne s'est cependant pas détériorée. C'est donc un bâtiment abandonné qui s'est présenté aux architectes, mais les plafonds, piliers porteurs et arches principales de la grande salle étaient tous intacts. Les architectes de 3LHD ont notamment été attirés par les plafonds du cinéma, en y reconnaissant un bel exemple, désormais historique, de technologie du béton. En effet, il s'agit de l'un des premiers exemples de plafond en béton armé réalisé avec une épaisse série de nervures longitudinales. Lui reconnaissant une grande valeur historique, comme premier exemple d'ingénierie du béton, les architectes ont donc décidé de le rénover et de le préserver. En général, l'ensemble du bâtiment s'est avéré avoir de bonnes qualités spatiales, telles à permettre une reconversion et une réutilisation. Trois des quatre volumes principaux ont été conservés : le hall d'entrée, l'immeuble de bureaux et la salle de cinéma principale. De plus, les architectes ont conçu un nouveau pavillon vitré en l'insérant à l'entrée de l'ancien cinéma.
Le projet de réutilisation de l'ancienne grande salle de cinéma a représenté le principal défi. Le grand volume de la pièce mesurait 9 mètres de haut dans la partie centrale et 3 mètres dans les couloirs latéraux. Des dimensions qui ont permis de le diviser en deux niveaux. Les couloirs latéraux, plus bas, ont été transformés en halls ouverts pour permettre un éclairage naturel du rez-de-chaussée. Le niveau supérieur, correspondant à la partie centrale de l'ancienne salle de cinéma, est en revanche éclairé par les lucarnes sur le toit insérées longitudinalement sur toute sa longueur.
En effectuant des recherches et des tests méticuleux sur l'ancien cinéma, les architectes ont vérifié l'état général du bâtiment et décidé de la manière d'intervenir. Ils ont notamment choisi de n'effectuer que des interventions minimes de façon à conserver les structures d'origine, en utilisant des matériaux qui respectent l'histoire du lieu. Différenciant ainsi les nouveaux ajouts, où sont en revanche utilisés le bois et l'acier. La reconversion de l'ancien cinéma n'a pas privé les habitants du quartier d'un lieu de culture. En transformant un bâtiment à vocation publique en espace à usage privé, les architectes du cabinet 3LHD ont également prévu des espaces favorisant la communication et l'échange vers l'extérieur. Ainsi, le projet redonne de nouveaux espaces culturels à la communauté environnante, en les intégrant dans le tissu historique existant.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of 3LHD, photo by Jure Živković

Fact sheet

Project name: Urania
Program: public, business
Status: built
Project start date: 01.03.2017
Construction start date: 01.04.2018
Construction end date: 09.2019
Address: Eugen Kvaternik square 3/3, Zagreb, Hrvatska

Site (m2): 830
Size (m2): 1472
Volume (m3): 5919
Footprint (m2): 749
Level (m): 115.90
Client: Studio 3LHD

Author: 3LHD http://www.3lhd.com/

Project team: Saša Begović, Marko Dabrović, Tatjana Grozdanić Begović, Silvije Novak, Paula Kukuljica, Dragana Šimić, Denis Hrvatin, Marijana Pivac, Davor Plavšić

Project team collaborators: Nives Krsnik Rister, Mia Andrašević, Branimir Turčić, Jan Ružić

Structural engineering: Ivan Palijan (Palijan d.o.o.)
Electrical engineering: Mladen Stošić (Elektroplan)
Mechanical installations: Ivan Grgić (Grga d.o.o.).
Mechanical installation consultant: Vladimir Paun (Termotehnika Paun d.o.o.)
Fire safety: Maksim Carević (Inspekting d.o.o.)
Geodetic survey: Roni Mahić, Ante Knez (KNEZ - INVEST d.o.o.)
Lighting design: Ninoslav Kušter (Orto Forma d.o.o.)
Mechanical installations: Natko Bilić (Planetaris d.o.o.)
Details and building physics: Mateo Biluš
Plumbing, drainage, hydrant network: Srđan Grujić (Projektni biro - grijanje d.o.o.)
Recording of existing state, point cloud: Zlatan Novak (VEKTRA d.o.o.)
Landscape design: Kaja Šprljan Bušić, Ines Hrdalo (Kreativni Krajobrazi d.o.o.)
Irrigation project: Zlatko Kramarić (Inaqua)
Construction site supervision: Lucija Ivas (FOREL projekt d.o.o.)
Photography: Jure Živković
Movie: Making of Urania by Domagoj Blažević (Svjetionik)


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature