28-06-2018

Oasis de nature et agriculture dans la ville AgrAir, Radicity et Green Gallery

Piuarch (Francesco Fresa, Germán Fuenmayor, Gino Garbellini e Monica Tricario), StudioD3R (Radostina Radulova-Stahmer + Deniza Horländer), Radicity,

Giuseppina Pepe, Giovanni Hanninen,

Rome, Milan, Eboli, Italie,

Installation,

Vert,

Créer des oasis de nature, amener l'agriculture au cœur de la ville, trouver dans la nature l'occasion de relancer les centres historiques... il s'agit là de quelques thèmes qui émergent de trois installations et initiatives récentes qui, du Nord au Sud de la péninsule, sont idéalement liées par l'utilisation de la nature comme élément fondamental de projet urbain.



Oasis de nature et agriculture dans la ville AgrAir, Radicity et Green Gallery

Du Nord au Sud de l'Italie, trois initiatives et installations récentes sont idéalement liées par l'utilisation de la nature comme élément fondamental du projet d'espaces urbains, une occasion pour amener l'agriculture au cœur de la ville et utiliser la nature pour relancer les centres historiques.

AgrAir, est l'installation réalisée piazza Castello pour le programme Inhabits à l'occasion de la Milano Design Week 2018 et conçue par le cabinet Piuarch des architectes Francesco Fresa, Germán Fuenmayor, Gino Garbellini et Monica Tricario. Sur une estrade en argile expansée de couleur rouille, qui rappelait les briques du Château des Sforza et de la Tour du Filarète, a été créé un jardin botanique de plantes aromatiques dessiné par le paysagiste Cornelius Gavril. Un mélange de fleurs colorées et de senteurs, symbole de la restauration de la biodiversité et d'une agriculture urbaine. Suspendue et parallèle à cette base verte, on trouve une série de ballons gonflables transparents en forme de prisme. Des nuages parfaits qui flottaient délicatement au vent, à lire comme une métaphore du bois et de la ville. Les ballons créaient des reflets chatoyants au cours de la journée et de la nuit et devenaient des lanternes lumineuses grâce à l'éclairage artificiel. Parmi ces deux étages parfaits, naturel et artificiel terre et air, les architectes ont tracé des lignes de connexion représentées par de fines structures tubulaires transparentes avec des plantes grimpantes. Légèreté, luminosité, consommation soucieuse des ressources, dissolution des frontières entre intérieurs et extérieurs, entre espaces naturels et artificiels, restauration de l'agriculture en ville : voici les éléments clé du projet.

The Heart of Eboli, est l'évènement de trois jours qui a conclu la seconde édition de Radicity – régénérations urbaines éco-durables conçu et géré par les architectes Sabrina Masala, Emilia Abate, Mariagrazia Castiello et Francesco Rotondale.
Giuseppe Baldi, paysagiste de Reggio d'Émilie, est le vainqueur de cette seconde édition avec « vicus deliciarum », la ruelle des délices, un jardin ancien revisité de façon contemporaine. Radicity crée une synergie précieuse entre les institutions du territoire, les entreprises locales de floriculture et les associations territoriales qui, une fois l'évènement terminé, prennent soin de ces nouveaux coins de nature qui enrichissent l'offre touristique de la ville.

Elle a été inaugurée le 12 juin et sera protagoniste de la place située devant le Maxxi jusqu'au 21 octobre, il s'agit de l'installation Green Gallery du StudioD3R avec Marcello Fantuz, qui a remporté le YAP Rome at MAXXI. Le jury l'a choisie pour sa capacité à faire dialoguer une structure légère et minimaliste avec un édifice matérique et complexe comme le Maxxi.
Green Gallery marque le grand retour à Rome, après un an de pause, du Young Architects Program, le programme en faveur de la jeune architecture organisé en collaboration avec le Museum of Modern Art de New York et d'autres institutions internationales.
Radostina Radulova-Stahmer et Deniza Horländer de StudioD3R avec Marcello Fantuz, ont présenté un projet écologique, éco-durable, soucieux de la biodiversité, pour lutter contre le réchauffement climatique. Green Gallery est un nouvel espace vert public, un jardin qui accueillera les évènements estivaux du musée en améliorant le microclimat d'une partie de la ville et en favorisant la flore et la faune locales. Il s'agit d'une structure légère constituée d'éléments modulaires et d'une végétation luxuriante. Les tuyauteries horizontales cachent un système de nébulisation qui permet aux plantes mais également aux visiteurs de trouver un peu de fraîcheur où se détendre et se régénérer pendant les journées torrides de l'été romain.

(Agnese Bifulco)

AgrAir – Photos de Giovanni Hanninen
Radicity - Photos de Giuseppina Pepe
Green Gallery Images Courtesy Fondazione MAXXI


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature