02-06-2021

La Royal Gold Medal 2021 a été décernée à David Adjaye OBE

David Adjaye,

Londres,

Prix,

Le 26 mai, via une cérémonie en streaming, l'architecte David Adjaye OBE a reçu la Royal Gold Medal, le prix britannique le plus prestigieux décerné chaque année par le RIBA, Royal Institute of British Architects.



La Royal Gold Medal 2021 a été décernée à David Adjaye OBE

C'est depuis 1848 que le Royal Institute of British Architects (RIBA) décerne chaque année la Royal Gold Medal, le prix britannique le plus prestigieux dans le domaine de l'architecture né pour célébrer un professionnel ou un cabinet d'architectes qui a eu une influence significative, directe ou indirecte, sur le progrès de la discipline. Au cours de son histoire, les architectes qui ont été décorés de la médaille britannique sont, entres autres : George Gilbert Scott (1859), Frank Lloyd Wright (1941), Norman Foster (1983), Renzo Piano (1989), Tadao Ando (1997), Frank Gehry (2000), Rem Koolhaas (2004), Álvaro Siza Vieira (2009). Au cours des cinq dernières années, le titre a été décerné à Zaha Hadid (2016), Paulo Mendes da Rocha (2017), Neave Brown (2018), Nicholas Grimshaw (2019) et, en 2020, au cabinet Grafton Architects de Yvonne Farrell et Shelley McNamara. Le 26 mai 2021, avec une cérémonie virtuelle qui a uni le Ghana et le Royaume-Uni, miroir des temps exceptionnels que nous sommes en train de vivre, la Royal Gold Medal a été remise à l'architecte David Adjaye OBE.

L'architecte britannico-ghanéen a attiré l'attention du monde entier au cours des 25 dernières années, en ne cessant de gagner en popularité. Le prix reçu est donc attribué à la longue activité qu'il a exercée au fil des années. Son cabinet, Adjaye Associates, a été fondé en 2000 et est aujourd'hui basé à Accra, à Londres et à New York, où sont gérés des projets partout dans le monde qui se distinguent par leurs fonctions et leurs dimensions : des résidences privées au mobilier et aux expositions, en passant par de grands centres culturels ou par les plans directeurs des villes. Le prix reconnaît également l'intense activité académique exercée par l'architecte aussi bien au Royaume-Uni qu'aux États-Unis, au sein de prestigieuses universités telles que Harvard, Michigan, Pennsylvania et Princeton.

Lors de son discours de remerciement pour le prix reçu, et remerciant également toutes les personnes qui ont soutenu et accompagné son chemin, David Adjaye a souligné combien l'architecture représente pour lui une manière de construire de la beauté pour tous les peuples du monde et de contribuer à l'évolution de la discipline. L'architecte a également insisté sur le fait que l'impact social de l'architecture a toujours été et continuera d'être l'élément fondamental qui le guide dans les expérimentations architecturales. Parmi les projets les plus connus et qui ont fait la renommée de l'architecte, celui qui mérite d'être souligné est le Smithsonian National Museum of African American History and Culture, réalisé avec Freelon Adjaye/Bond SmithGroup en 2016 à Washington, DC. Un ouvrage d'architecture qui se dresse dans un lieu symbolique pour l'histoire américaine le long du National Mall, avec vue sur la Maison Blanche ; c'est ici que, le 28 août 1963, Martin Luther King a tenu son célèbre discours « I have a dream ». Ce bâtiment iconique joue un rôle clé en rappelant une partie importante de l'histoire américaine tandis que les problématiques raciales sont revenues avec force sur le devant de la scène médiatique et quotidienne.

Le cabinet Adjaye Associates travaille actuellement sur divers projets aux quatre coins du globe. Des États-Unis, où le cabinet Cooper Robertson est en train de réaliser un nouveau siège pour le Studio Museum à Harlem, New York ; à l'Europe où il dirige le projet de l'UK Holocaust Memorial and Learning Centre, avec Ron Arad Architects comme architecte du mémorial et Gustafson Porter + Bowman pour le projet paysager. Jusqu'à l'Afrique, avec la National Cathedral of Ghana à Accra, au Moyen-Orient avec The Abrahamic Family House, un complexe interreligieux à Abu Dhabi ; ou à l'Australie avec le George Street Sydney Plaza à Sydney.
Pour célébrer David Adjaye, le RIBA a mandaté l'artiste, chercheuse et chorégraphe Adesola Akinleye pour créer une série de vidéos inspirées des œuvres de l'architecte, visibles sur la chaîne Youtube du RIBA.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of RIBA


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature