15-12-2016

Isthmus, Réserve Kopupaka, Nouvelle-Zélande, World Landscape of the Year 2016

Auckland, Nouvelle-Zélande,

Bois,

Interventions urbaines,

Le projet du cabinet d'architecture Isthmus pour la Réserve Kopupaka à Auckland, en Nouvelle-Zélande, a remporté le World Landscape of the Year 2016 au World Architecture Festival 2016. Le jury a particulièrement apprécié que, dans la création du paysage, les architectes soient parvenus à capturer l'âme et la nature du lieu, en traduisant une technique traditionnelle des Maoris en éléments de l'architecture.



Isthmus, Réserve Kopupaka, Nouvelle-Zélande, World Landscape of the Year 2016

La Réserve Kopupaka à Auckland, en Nouvelle-Zélande, conçue par le cabinet d'architecture Isthmus, est un parc hybride où cohabitent différents éléments. En effet, dans le parc, une infrastructure de collecte des eaux de pluie s'intègre avec les éléments naturels constitués en particulier par la végétation typique des zones humides, et les bassins de collecte des eaux de pluie s'intègrent avec la dimension urbaine du parc qui propose des parcours, des aires de jeu et un skatepark.

Le projet du cabinet d'architecture Isthmus a reçu le World Landscape of the Year à l'occasion du World Architecture Festival qui a eu lieu à Berlin du 16 au 18 novembre 2016. Les concepteurs ont le mérite en particulier d'avoir inséré dans une intervention sur le paysage une relecture des traditions locales et de la mémoire des lieux, en les transformant à leur tour en éléments du paysage.
Pour délimiter Les étangs de collecte des eaux de pluie, les architectes d'Isthmus ont en effet conçu des structures aux formes coniques inspirées par les paniers tressés utilisés par les Maoris pour la capture des anguilles. Tout comme la forme, la technique de construction des structures de retenue, réalisée avec des éléments en bois, s'est elle aussi inspirée des tissages et des tressages Maoris.
Ces structures originales intègrent les étangs dans le parcours du parc, contribuant ainsi à proposer une expérience intéressante et variée, complétée par un jardin culturel avec les plantes utilisées traditionnellement par les Maoris pour les travaux de tressage et de tissage, par les aires de jeu et par le skatepark.

(Agnese Bifulco)

Projet: Isthmus
Lieu: Auckland, Nouvelle-Zélande

Images courtesy of World Architecture Festival

www.isthmus.co.nz
www.worldarchitecturefestival.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×