24-02-2021

Exposition China Goes Urban. La nouvelle époque de la ville au MAO de Turin

Samuele Pellecchia,

Turin,

Exposition,

Mise en place par l'École Polytechnique de Turin et Prospekt Photographers, en partenariat avec la Tsinghua University de Pékin et la banque Intesa Sanpaolo, l'exposition « China Goes Urban. La nouvelle époque de la ville » se déroule actuellement et jusqu'au 9 mai au musée d'art oriental de Turin. Un voyage intéressant au cœur de la ville et de l'architecture chinoise, pour comprendre le présent et l'avenir sans chercher à les réduire à des catégories et des modèles préétablis.



Exposition China Goes Urban. La nouvelle époque de la ville au MAO de Turin

Au cours des cinquante dernières années, la Chine a enregistré un développement constant de son urbanisation. En effet, 18 % de la population chinoise vivait en ville en 1978 contre 60 % aujourd'hui, avec un dépeuplement constant et progressif des campagnes, alors que les infrastructures et les nouveaux établissements ont complétement modifié le paysage de territoires entiers en supprimant des espaces ruraux et des petits villages.
Ce phénomène important concerne 16 millions d'individus par an, la plus grande migration de masse jamais connue au monde, et semble contredire la sensibilité croissante de l'Occident envers la nature et la campagne. Il ne s'agit pas d'un cas exceptionnel, mais d'une tendance mondiale et un problème complexe qui ne peut pas être réduit à des catégories et des modèles préétablis. Cela a fait l'objet d'une longue recherche menée par l'École Polytechnique de Turin (réalisée par Michele Bonino et Francesca Governa, avec la participation de Francesco Carota, Maria Paola Repellino et Angelo Sampieri) et par Prospekt Photographers (Samuele Pellecchia, Francesco Merlini) avec la Tsinghua University de Pékin. Le travail de longue haleine est retranscrit par des photos, vidéos, installations, modèles, cartes et infographies de l'exposition : « China Goes Urban. La nouvelle époque de la ville » en cours au musée d'art oriental MAO de Turin.
L'exposition débute avec l'exploration de quatre villes nouvelles : Tongzhou, Zhengdong, Zhaoqing et Lanzhou, afin de connaître l'urbanisation chinoise sous ses aspects positifs et négatifs et pour l'utiliser dans le but de s'interroger sur l'avenir de l'urbanisation à l'échelle mondiale. L'exposition présente quatre thèmes principaux : les processus d'urbanisation, les fragments urbains, les infrastructures et le rapport urbain / rural. De plus, le parcours d'exposition propose deux séquences narratives logiques qui se rencontrent. La première séquence reconstruit une salle d'exposition, un lieu iconique où les développeurs et les administrations publiques promeuvent le style de vie de la ville et les succès atteints par rapport aux objectifs fixés par le gouvernement. Un portrait qui semble restituer aux visiteurs l'exotisme et le caractère exceptionnel du cas chinois, même si cette vision est peu à peu troublée au fur et à mesure du parcours de connaissance de ces métropoles. La deuxième séquence logique reprend en effet des individus dans leurs activités quotidiennes et illustrés dans les nouveaux établissements. Cela donne un récit du quotidien très familier, animé par des pratiques, des ambitions et des comportements auxquels l'être humain est impliqué dans le monde entier.

Inaugurée le 16 octobre 2020 puis fermée conformément aux restrictions pour la limitation de la pandémie de Covid-19, l'exposition a récemment ouvert ses portes au public et se déroulera jusqu'au 9 mai 2021. Le projet d'aménagement a été réalisé pour assurer la sécurité des visiteurs et pour profiter de l'exposition même en période de Covid-19. La circulation du public est établie et guidée par un marquage prévu pour s'arrêter ou se déplacer à des rythmes différents pour évider les rassemblements, avec des espaces consacrés à la découverte et au téléchargement, sur les dispositifs mobiles personnels des visiteurs, des explications et des contenus supplémentaires.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of Samuele Pellecchia / Prospekt

Title: China Goes Urban : la nouvelle époque de la ville / “China Goes Urban. The City to Come”
Location: MAO, museo d'arte orientale, Torino – Italia

Scientific curatorship: Michele Bonino, Francesca Governa in collaboration with Maria Paola Repellino and Angelo Sampieri
Artistic curatorship Samuele Pellecchia in collaboration with Francesco Merlini
Scientific coordination Francesco Carota
Co-Curatorship Liu Jian in collaboration with Zhang Li and Fan Lu
Website: www.chinagoesurban.com

Coordination and management: Angela Benotto, Delia Malfitano
Photos and videos: Samuele Pellecchia
Music Federico Chiari
Graphic processing and representations: Giorgia Greco, Nikos Katsikis, Leonardo Ramondetti, Astrid Safina
Architectural models Stefano Orizio
Exhibition design BTTstudio, Giuseppe Mastrangelo, Giulia La Delfa, Niccolò Suraci, Cristiano Tosco in collaboration with Luca Barello
Graphics BTTstudio Quirino Spinelli in collaboration with Roberto Clemente
Web Design Francesco Merlini
Events coordination Delia Malfitano, Lidia Preti
Press Office Consultancy Cultivar
Translations Breda & Young Srl
Transport Fercam S.p.A.
Insurance AGE Srl
Exhibition Staging MODO Srl
Audiovisual equipment Timpani Srl


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature