23-09-2020

SPEED & SUSTAINABILITY

SsD,

New York, États-Unis, Séoul, Corée du Sud,

Architecture et culture,

Micro Housing,

« Certaines choses ne s’apprennent qu’avec l’expérience. Dès lors que l’on travaille pour soi, on doit payer pour toutes les erreurs que l’on a commises. » dira Jinhee



SPEED & SUSTAINABILITY<br />
Je souhaite dédier cet article à Jinhee Park, une femme qui, malgré son jeune âge, a montré beaucoup de détermination et de volonté, obtenant des résultats significatifs et réalisant des projets tout aussi brillants. C’est avec une extrême fermeté et une grande conviction qu’elle a continué de poursuivre une architecture qui nous force à repenser et à modifier notre style de vie et nos comportements quotidiens. Single Speed Design, SsD, nom du cabinet d’architecture qu’elle a fondé à Séoul qui dispose également d’un bureau à New York, évoque le moyen de transport avec lequel elle allait se promener à Cambridge, dans le Massachusetts, pendant ses études supérieures à Harvard GSD. Un trajet qu’elle a fait accompagné d’un camarade qui qui, animé par la même vision et les mêmes idéaux qu’elle, avait décidé de se lancer dans l’aventure. Mais peu à peu, lors de la montée, il s’était désisté en lui laissant tout le poids et les responsabilités de l’entreprise. Le vélo à pignon fixe fait brillamment référence à ce moment précis, au labeur et aux efforts qu’il a fallu fournir pour faire tourner le cabinet, surtout à ses débuts. « Certaines choses ne s’apprennent qu’avec l’expérience. Dès lors que l’on travaille pour soi, on doit payer pour toutes les erreurs que l’on a commises » dira Jinhee lorsque je l’ai interviewée pour un podcast publié récemment, sans cacher les difficultés et les défis qu’elle a dû affronter. Cette considération n’est pas la seule suggérée par l’aphorisme de la promenade à vélo. En effet, il sous-entend également que le rythme qui doit rester constant, en faisant preuve d'une grande ténacité, permet de cerner la personnalité de cette femme, qui a voulu poursuivre dans cette voie sans baisser les bras, parvenant à accomplir des choses remarquables. Née à Séoul, son calme et son souci du détail laissent dévoiler ses origines asiatiques.

Les premiers projets auxquels elle s’est consacrée n’étaient pas de grande ampleur, mais ils posaient déjà les fondements de ce qui allait être l’essence de la conception future : une forte sensibilité à l’égard de la durabilité, une approche extrêmement innovante visant à chercher des solutions qui pallieraient les aléas d'aujourd'hui mais aussi de demain, et une recherche esthétique qui, toujours soucieuse de donner un compte-rendu économique, s’avère sophistiquée et offre des créations contemporaines d’une grande originalité. Bien qu’à une plus petite échelle, les projets présenteront des propositions qui peuvent être définies de prototypiques, ne portant pas sur un contexte spécifique mais visant à satisfaire des personnes et des conditions très différentes, avec la possibilité d’être utilisées dans une dimension plus large, mondiale je dirais. Guidée par des principes d’ingénierie structurelle, la vision architecturale sera, par choix, soutenue par la collaboration interdisciplinaire convergente d’autres disciplines, afin de répondre aux besoins d’un cadre de travail devenu particulièrement complexe. 

White Block Gallery, Heyri Art Valley.

Elle débute sa carrière d’architecte en 2009 en remportant un concours avec la White Block Gallery, un bâtiment destiné à accueillir des expositions d’art et à offrir un espace culturel dans la prestigieuse Heyri Art Valley, un quartier de Séoul très verdoyant et intéressant sur le plan paysager. Cette proposition a donné vie à une présence très charismatique pour sa capacité caméléonesque à jouer sur les nuances monochromatiques du blanc, s’imposant et se dématérialisant, en alternant des moments saturés de pigmentation et des moments de translucidité laiteuse et diaphane. La forme légèrement ogivale des grandes ouvertures, opposant la douceur de ses lignes curvilignes à la rigidité des murs carrés limitrophes, crée un halo de magie. C’est comme si, poussé par la curiosité d’explorer le monde intérieur, on avait voulu ouvrir une brèche, et après avoir soufflé sur les vitres, on avait cherché à effacer la buée avec notre coude pour pouvoir y voir plus clair. La modernité et la poésie s’entremêlent, peut-être dans le but d’introduire au monde de l’art, entre réalité et illusion. La composition formée par certains volumes, disposés de manière à laisser des espaces interstitiels qui seront également utilisés pour des expositions, se fait grâce à la fragmentation qui crée sans cesse des moments différents et plus intéressants pour les artistes et les visiteurs, avec à l’intérieur des escaliers suspendus, des plateformes et des liaisons aériennes.


White Block Gallery, Heyri Art Valley.

Les fondements de cette création qui semble vouloir étreindre intérieur et extérieur reposent sur le paysage. Le sol en bois souligne la recherche d’une correspondance et interaction, de même que les longues marches qui s’étendent, sans interruption et respect des limites murales, même hors du bâtiment, soutenant et accentuant les dénivelés naturels du terrain. La nature statique des espaces est rompue par les sections formées par les motifs non-conventionnels de ces gradins-sièges qui, en s’étendant et en occupant, parfois même en diagonale, toute la surface ou en se limitant à créer des coins plus isolés, offrent des moments tout à fait uniques, des moments de pause, de réflexion et de partage. Une nouvelle manière de participer à un art et à un monde culturel en constante évolution. La vue sur le lac qui défile d'un côté du site est continuelle et recherchée sous tous les angles d’observation possibles, tandis que la série de plantes qui poussent autour et se reflètent de manière un peu trouble sur les vitres traitées, pour garder une température intérieure constante, accentuent la narration d’une nature toujours présente, partie intégrante du projet. Tout est rigoureusement durable, notamment le chauffage et la ventilation passifs, conformément aux principes de respect de l'environnement que le cabinet souhaite respecter. 
L’approche convergente qui sous-tend la conception et la mise en pratique de chaque projet, signé SsD, d’une part vise à offrir des réponses les plus complètes possibles, et de l’autre tente à travers le design de limiter les redondances et les excès. Et je crois que Songpa résume parfaitement cette philosophie. Ce projet est un immeuble composé de micro-logements, construit dans le centre-ville animé et chaotique de Séoul, qui a reçu de nombreux prix et été mentionné avec beaucoup d’enthousiasme par la quasi-totalité des revues spécialisées. Le bâtiment exprime merveilleusement ce « minimalisme durable » qui a pour but d'avoir le maximum d’impact avec un minimum de moyens, occasionnant des dépenses bien moindres que celles de constructions similaires, sans pour autant renoncer à la beauté qui le caractérise.

En tant qu’architectes, quelle solution pourrions-nous apporter aujourd’hui pour pallier le manque mondial d’espace vital dans l’avenir de demain ? En 2017, la comédie satirique hollywoodienne « Downsizing », présentée en avant-première, proposait une idée fantaisiste pour remédier à cette grave crise de surpopulation, de pénurie alimentaire et de réchauffement climatique que nous connaissons actuellement : miniaturiser chaque être humain à une dimension de 5 pouces et imaginer un futur entièrement durable sous cet angle différent. Plus petits nous serions et moins nous consommerions, réduisant considérablement notre empreinte écologique, la quantité de déchets, de nourriture, d’énergie et les coûts. Comme le slogan « pourquoi ne pas vivre en grand en devenant petits » pourrait résonner comme une invitation dans notre vie quotidienne, souvent remplie de difficultés et de sacrifices juste pour joindre les deux bouts, devenir 0,0364 de notre masse et de notre volume originels s’avère sans doute suffisamment gênant. Fort heureusement, cela n'arrivera pas, mais en tant qu’architectes, nous sommes de plus en plus conscients que ce qui est en train de se produire et de toucher les parties les plus vulnérables de notre planète, sera éventuellement le problème de l’humanité tout entière.

Songpa Micro Housing, South Korea.

Malheureusement, l’avenir congestionné de demain est une réalité douloureuse et difficile déjà présente dans bon nombre de nos capitales, nous demandant de concevoir des espaces les plus agréables à vivre possibles, avec éventuellement une petite terrasse pour avoir un peu de verdure, et avec beaucoup de lumière pour faire le plein d’énergie et de bonne humeur. Niché dans une ville qui constitue justement un modèle de densité, Songpa Micro-Housing est devenu une référence dans sa catégorie, alliant merveilleusement grande flexibilité et extrême beauté extérieure et intérieure. La tradition de l’architecture résidentielle multifamiliale coréenne a été interprétée en proposant des logements, de différente taille, qui peuvent être combinés et adaptés selon les différents besoins. Les boîtes-unités, qui présentent stratégiquement des saillies et des enfoncements, deviennent de petits balcons qui protègent la partie inférieure, créant beaucoup de mouvement et offrant à tous un exutoire extérieur.


Songpa Micro Housing, South Korea. 

La porosité est l’une des caractéristiques fondamentales de cet immeuble. En effet, il est ouvert à tous car il abrite un café et d’autres activités au sous-sol ainsi qu’une galerie d’art au deuxième étage. La structure de six étages stimule les « espaces intermédiaires », afin de proposer de multiples fonctions ou activités, favorisant un rapprochement significatif entre les usagers, qu’ils habitent la résidence ou qu’ils viennent de l’extérieur. De grands couloirs, des marches-sièges spacieuses avec des poufs, éparpillés ici et là, permettent de faire une pause et de partager des choses, le tout inondé de la lumière qui émane d’une coupe sus-jacente. L’attractivité de la peau métallique qui enveloppe la configuration rigide contribue également à cette interactivité et à cette participation conviviale et sociale du quartier, conférant, grâce aux multiples et diverses torsions des tiges d’acier inoxydable, un rythme de mouvement qui longe le périmètre et qui, en plus d'assurer une bonne ventilation et un éclairage naturel, donne un charme vraiment unique et un style très contemporain à la nouvelle et jeune présence.



Songpa Micro Housing, South Korea. 

La durabilité visée par Jinhee prévoit une architecture qui n’est pas une superposition d’annexes high-tech, notamment avec l'utilisation de panneaux solaires, mais qui est plutôt très soucieuse de la « performance environnementale », comme étude du futur lieu de construction et choix des matériaux. Songpa a justement été réalisé on-site, en utilisant des panneaux modulaires de deux tailles différentes, afin d’assurer une certaine diversité, intégrés à un cadre en acier. Les intérieurs préfabriqués, qui ont été conçus avec des meubles intégrés en recourant à de nombreuses stratégies pour optimiser au mieux les espaces de taille limitée, ont été installés en deux jours seulement.

Virginia Cucchi



Credit: 

SsD Architecture + Urbanism: http://www.ssdarchitecture.com/

White Block Gallery, Heyri, South Korea

Architect Jinhee Park AIA
John Hong AIA, Frederick Peter Ortner, Donguk Lee, Jiseok Park, Taesoo Kim, Christoph Schäfer, Juho Lee, Marcela Delgado, Soojung Rhee, Aleta Budd, Okhyun Kim, Eli Allen, Jeff Niemasz, Eunkyoung Cho, Brian Vester, Ryan Welch, Jeong Jun Song
Associate architect:  Dyne Architects, Structural design: Matt Johnson, SGH Inc., Structural engineer:  New Engineering
Lighting consultant: Project Concept K, Construction manager Hanmi Parsons Co., Ltd.
Photography: Chang Kyun Kim / C

Songpa Residence, Seoul, South Korea : 

Architect : Jinhee Park AIA
John Hong AIA, Hyun Seunghoon, Taylor Harper, Mark Pomarico, Evan Cerilli, Lee Donguk, Allison Austin, Yufeng Zheng, Victor Michel, Virginia Fernandez Alonso
Architect of Record- Dyne Architects, Structural Engineer Mirae Structural Design Group, Construction Manager- Kiro Construction
Photo Courtesy of SsD

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature