10-11-2011

Claudio Nardi : Mocak à Cracovie

Claudio Nardi,

Milan,

Musees, Usines, Bureaux, SPA,

simultanées,

Vitre, Ciment,

Restructuration,

En considérant l'architecture industrielle comme le lien entre le passé et le présent d'un lieu, Claudio Nardi et Leonardo Maria Proli ont requalifié l'ancienne usine de vaisselle Schindler, là où 1 200 Juifs ont échappé aux camps de concentration nazis, en la transformant fonctionnellement en musée de l'art contemporain (Mocak).



Claudio Nardi : Mocak à Cracovie


La Pologne rappelle sa lutte contre les persécutions nazies avec la fabrique de vaisselle d'Oscar Schindler à Cracovie, le symbole de la volonté et du sacrifice personnel face à la valeur de la vie. En suivant la politique de revitalisation des complexes industriels pour les adapter en espaces consacrés à la culture, un modèle d'interprétation récent répandu en Europe, le Ministère de la Culture polonais a affecté en 2005 des fonds pour organiser un concours international afin de réaliser un musée d'art contemporain à Cracovie, justement à l'intérieur de l'usine de Schindler. Le projet proposé par Claudio Nardi et Leonardo Maria Proli a été décrété gagnant deux ans plus tard et les travaux pour la nouvelle construction et la requalification des édifices existants ont commencé en 2009. Le centre a ouvert ses portes en novembre 2010 et a été présenté officiellement en mai 2011.


Cracovie peut aujourd'hui redécouvrir et revivre ce lieu grâce à la récupération attentive et respectueuse du projet de Nardi/ Proli, où le nouveau, vu comme esprit et fonctions, ne s'écarte pas de l'historique mais le rend lisible, utilisable et intéressant pour un but d'actualité et non plus seulement en tant que document d'archéologie industrielle, comme il avait été vécu jusqu'à maintenant.
Le portail principal, adjacent à l'entrée originale de l'usine et légèrement oblique par rapport à l'orientation des volumes du complexe, invite à entrer dans les salles et à commencer un parcours d'exposition qui serpente entre les corps de l'établissement et les nouvelles zones de liaison entre ces derniers. Tout en respectant les nécessités communicatives actuelles qui veulent que l'enseigne soit évidente et monumentale, le portail ne perd pas de vue le rapport proportionnel avec ce qu'il annonce, en en devenant le porte-parole, dans son écriture rigoureuse qui ressort sur la cloison en plaques de ciment, reliée à la façade d'origine par des poutres en ciment, brut dans les deux cas.


Cette sévérité envahit également les espaces d'exposition, créés par l'étreinte des vieux volumes de l'usine en briques apparentes avec un nouveau revêtement en verre et en acier et une toiture en shed recouverte d'une tôle de zinc-titane. Le choix de ce type de toiture, comme dénominateur commun entre l'original et le contemporain, entre la fonction industrielle et celle d'exposition, rappelle la même opération faite par Giovanni Muzio à la Triennale de Milan, justement durant la décennie à laquelle remonte l'usine Schindler. Dans le projet de ce dernier, on note clairement encore aujourd'hui l'objectif d'unir les exigences d'utilisation de type culturel et le langage architectural industriel. Comme dans le projet de Muzio, la toiture en shed utilise et distribue l'éclairage naturel de façon indirecte pendant toute la journée, les murs intérieurs sont nus et essentiels et le contexte extérieur, représenté ici par les édifices de l'établissement, pénètre à l'intérieur des espaces d'exposition en rappelant toujours au visiteur où il se trouve.
Le mur monumental du nouvel édifice donnant sur la place Lipowa, réalisé avec des plaques de fibreC anthracite, les reflets du plan d'eau en face associés à ceux qui se créent à l'intérieur, où la lumière indirecte traverse les rambardes, les façades et même une partie du revêtement de sol transparents, donnent une architecture austère et stupéfaite du passé, qui attend la présence de l'art pour se laisser réinterpréter dans la perspective d'un futur meilleur.

Mara Corradi

Projet : Claudio Nardi avec Leonardo Maria Proli
Commettant : Commune de Cracovie
Lieu : Cracovie (Pologne)
Projet des structures : Czeslaw Hodurek
Surface utile brute : 9 000 m²
Concours : 2007
Début du projet : 2007
Fin des travaux : 2010
Entreprise de construction : WARBUD SA
Façade vitrée continue : Aluprof
?Vetri: Rigips Saint-Gobain
?Bâtis du sol vitré : Aluminium ?Toiture en shed : tôle de zinc-titane de VM Zinc
Structure en ciment
Revêtement extérieur en fibrociment anthracite
Photos : (c) Marcin Gierat, Adam Golec, Rafal Sosin, Claudio Nardi architectsbr />


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×