11-04-2011

Yoshichika Takagi, une maison dans un parking

Yoshichika Takagi,

Toshiyuki Yano,

Ville,

Ciment,

Yoshichika Takagi, un jeune architecte japonais, a récemment terminé le projet d'une maison entièrement en bois située dans un parking au centre de la ville d'Akita. L'édifice se caractérise par l'absence totale de barrière entre le terrain de la maison et le contexte, dont la fonction est remplie directement par les murs de cette dernière.



Yoshichika Takagi, une maison dans un parking Quelle surprise pour des Italiens que de se trouver face a une maison construite au beau milieu d'un parking, au centre d'une ville ! En effet, nous n'avons rien fait d'autre apres la guerre que de construire en zones, definir et placer les fonctions et delimiter les activites pour eviter qu'elles ne se contaminent pas reciproquement. Une attitude que nous avons etendue de la conception de l'interieur a celle de l'exterieur, du plan de la maison a celui de la ville.
L'incoherence apparente qui nous gene a premiere vue de la maison I, dessinee par l'architecte Yoshichika Takagi en plein centre de la ville d'Akita au Japon, suscite une certaine curiosite pour une composition architecturale aussi eloignee du contexte, constitue essentiellement de grands complexes sur plusieurs etages destines a des bureaux. Tout d'abord la couleur, une peinture blanche eblouissante sur la structure en bois, qui fait de la maison le centre d'interet du quartier : la volonte de ne pas dissimuler la diversite, mais de l'affirmer, pour montrer que l'architecture privee a la meme responsabilite que celle publique dans la definition de l'image urbaine, est evidente. Puis la forme, due a une reflexion de l'architecte sur les fonctions concues comme privees et comme publiques a l'interieur de la maison. La cuisine, la salle de bains, les toilettes, la chambre et le cellier, consideres comme des espaces intimes, ont ete isoles dans des pieces fermees, ne communiquant avec l'exterieur que partiellement grace a des ouvertures vitrees etudiees pour creer des points de vue speciaux et des couloirs d'acces, dont les passerelles suspendues a l'etage superieur. Toutes les fonctions de relation entre eux ont au contraire ete placees dans les espaces derivant de la composition en plan des pieces fermees. Cette interaction n'a pas seulement lieu a l'horizontale mais s'etend egalement a la verticale, en instaurant un dialogue entre les deux etages et en donnant l'impression que l'espace interne est plus grand.
Contrairement a la facon de proceder habituelle en Italie, ou de hautes haies et des murs protegent les habitations contre la vue en servant de premiere limite entre le prive et le public, l'intention d'annuler cette limite en deleguant entierement la fonction de protection aux murs de la maison est evidente dans ce projet. Le jardin qui l'entoure devient ainsi d'utilisation publique et la vue du contexte s'etend au-dela de la propriete pour ceux qui se trouvent a l'interieur de la maison. Comme c'est le cas pour de nombreux edifices japonais recents, la maison I amene a voir les locaux des differents points de vue voulus par la composition spatiale et par le dessin des ouvertures vers l'exterieur et vers l'interieur, qui montrent une habitation flexible ou l'ameublement s'insere avec des elements minimalistes, comme partie mobile, modifiable et pouvant etre reinterpretee.

Mara Corradi

Projet : Yoshichika Takagi
Commettant : Akira & Mio Ito
Lieu : Akita (Japon)
Projet des structures : Daisuke Hasegawa (Daisuke Hasegawa & Partners)
Surface utile brute : 100,24 m?
Surface du lot : 477 m?
Debut du Projet : 2009
Fin des travaux : 2010
Structure en bois et en acier
Sols recouverts de parquet et de ciment
Meubles et cuisine sur mesure
Ameublement de la salle de bains : Inax
Photos : (c) Toshiyuki Yano?

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature