24-01-2020

Wiel Arets Architect vient d’achever « The Double » à Amsterdam.

Wiel Arets,

Jan Bitter,

Amsterdam,

Housing,

Onze ans après le début du projet, l’architecte hollandais Wiel Arets vient d’achever The Double, un complexe résidentiel haut de gamme dans le centre d’Amsterdam. Le bâtiment se compose de deux volumes séparés par un jardin commun. Il a été baptisé « double » en raison de la diversité stylistique des façades opposées : l’une donnant sur le canal et l’autre sur la rue. L’achèvement du projet a été retardé par la découverte de vestiges archéologiques lors des excavations effectuées pour réaliser les fondations mais désormais les locataires peuvent enfin profiter de leur logement.



Wiel Arets Architect vient d’achever « The Double » à Amsterdam.

L’architecte hollandais Wiel Arets a conçu la résidence haut de gamme The Double située à l’est du centre d’Amsterdam. L’édifice accueille 45 unités d’habitation de plusieurs tailles divisées en deux volumes de cinq et six étages séparés par un jardin commun. L’un des volumes donne sur un canal tranquille peu fréquenté tandis que l’autre, qui comprend l’entrée principale, est tourné vers la rue. Le nom du projet - très explicite - vient de cette dualité et du choix de créer des façades complètement différentes pour souligner la séparation entre les deux blocs construits.

Dans la mesure où le quartier accueillant The Double remonte au XVIe siècle, il est particulièrement délicat d’y effectuer des excavations. Il n’est pas rare en effet - comme dans le cas de ce projet - d’y trouver des vestiges historiques. Le chantier a ainsi été bloqué pendant plusieurs mois afin de laisser aux institutions la possibilité de réaliser des fouilles et d’étudier les découvertes mises à jour. La patience demandée aux futurs locataires de The Double a toutefois porté ses fruits. Ce complexe résidentiel est en effet l’un des mieux équipés de la ville. Tous les occupants de The Double peuvent bénéficier d’une conciergerie ouverte 24h/24, d’un service de sécurité centralisé, de prestations de nettoyage et de buanderie, d’une salle de sport, d’un centre de bien-être et d’un sauna.

Pour Wiel Arets, la présence de tous ces services ne suffit pas à faire de ce bâtiment un immeuble de haut standing. L’impression de luxe et de confort résulte en effet aussi de l’étude des transitions d’une pièce à une autre, de l’entrée permettant de passer, en toute fluidité, des espaces communs aux contextes privés.
Lorsque l’on pénètre dans le bâtiment, un grand hall de réception traverse le volume donnant sur la rue et mène au jardin commun. À partir de cet endroit, un grand escalier en marbre descend vers les garages et les sous-sols, qui ne sont pas appréhendés comme des espaces communs mais comme des pièces individuelles. Si l’on continue vers le jardin, on trouve en revanche les entrées de la salle de sport et du centre de bien-être agrémenté d’un spa et d’un sauna. L’entrée du deuxième bâtiment se trouve de l’autre côté. Chaque unité d’habitation possède son propre espace en plein air : les six penthouses situées aux derniers étages disposent d’une terrasse, les logements du rez-de-chaussée d’un jardin privé, les appartements des étages médians et tournés vers le canal d’une terrasse à la française.

La particularité architecturale de The Double réside incontestablement dans le matériau choisi pour le revêtement extérieur : des bardeaux vitrés reprenant la taille des briques des bâtiments adjacents afin de maintenir une cohérence en termes d’urbanisme. Wiel Arets a spécialement souhaité installer des bardeaux vitrés peints sur le côté intérieur - en gris foncé pour le volume avant et en ocre pour le volume arrière - pour éviter de devoir repeindre les façades au fil du temps : celles-ci conserveront en effet la couleur vive et originale de la peinture. Ces bardeaux alternent avec de gigantesques fenêtres horizontales rectangulaires disposées de manière irrégulière sur toute la longueur des façades de l’édifice. Ces énormes ouvertures garantissent un bon éclairage naturel au sein des logements, à savoir « la plus grande quantité de lumière possible ».
Une particularité distingue les penthouses situées au dernier étage du volume avant : le mur comprenant les fenêtres est incliné de sorte que les occupants ne voient ni la rue, ni la circulation en dessous mais uniquement le ciel.

Le style intérieur est à la fois minimaliste et sophistiqué. Toutes les unités d’habitation se caractérisent par des sols en polyuréthane blanc ainsi que des appliques et des détails noirs. Cette base d’ameublement commune à tous les logements pourra être personnalisée par la suite au gré des goûts des propriétaires. Pour Wiel Arets, le luxe est indissociable d’un degré de personnalisation absolu des espaces résidentiels.

Francesco Cibati

Location: Valkenburgerstraat 130-136, Amsterdam 1011 NC, the Netherlands
Typology: Housing
Size: 9.700 m2
Courtyard garden: 400 m2
Date of design: 2008-2010
Beginning of building: 2015
Date of completion: 2019

Project team: Wiel Arets, Harold Hermans, Dennis Villanueva, Rob Willemse, Joris van den Hoogen
Collaborators: Maron Vondeling, Joost Körver
Client: US CV-1 BV
Consultants: Van Rossum Raaggevende Ingenieurs BV, Hillen & Roosen, Crux Engineering BV, Wetering Raadgevende Ingenieurs BV
Pictures: Jan Bitter


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature