16-07-2014

Vo Trong Nghia Architects: maison en béton à Binh Thanh (Ho Chi Minh)

Vo Trong Nghia,

Hiroyuki Oki,

Ho Chi Minh City,

Housing, Ville,

Ciment,

Le projet de la Binh Thanh House présente l’architecture contemporaine de la ville de Ho Chi Minh. Le point de vue est celui de Vo Trong Nghia Architects, réalité vietnamienne jeune mais structurée. La façade caractéristique en béton apparent est utilisée comme brise-soleil. Dans cette résidence, on lit encore les formes de l'architecture résidentielle traditionnelle, interprétées dans une optique de durabilité environnementale.



Vo Trong Nghia Architects: maison en béton à Binh Thanh (Ho Chi Minh)

La Binh Thanh House, un projet réalisé par Vo Trong Nghia Architects en collaboration avec le cabinet Sanuki + Nishizawa, s'inspire en partie de l’architecture traditionnelle vietnamienne dont les traces sont encore très visibles dans la ville d'Ho Chi Minh dans laquelle se trouve cette nouvelle résidence caractérisée par sa façade en béton apparent, et dont le projet se tourne vers la durabilité grâce à la simple exploitation de la ventilation naturelle. Cette résidence, dont le nom vient du quartier du même nom de la ville d'Ho Chi Minh, est située sur un terrain, dont le plan est typiquement long et étroit, bordé de constructions à grand développement vertical, se dressant les unes à côté des autres sans le moindre espace de séparation et avec un éclairage naturel réduit. Les “maisons tube”, caractérisées par une disproportion évidente entre leur largeur et leur hauteur, qui caractérisent les rues de villes comme Hanoi et Ho Chi Minh, apportaient dans le passé les réponses nécessaires en matière de salubrité des pièces en utilisant en façade de grandes fenêtres brise-soleil destinées à favoriser le renouvellement d’air.

Dans le passé, cette nécessité avait contribué à l'apparition d'un véritable “catalogue” de baies vitrées construites spontanément, ornées des décorations les plus riches, et dont les cadres étaient réalisés en bois de façon artisanale. Ce projet affronte lui aussi le thème de la façade ornementale, mais le matériau utilisé est le béton, également employé pour les semelles, la couverture et l'escalier hélicoïdal prééminent en bas duquel, plus loin, se trouve la grille d’entrée.

Comme dans le passé, il ne s'agit pas simplement d'une question de décoration. On pourrait dire que la forme favorise la fonction, dans ce cas l'amélioration des conditions ambiantes dans le contexte d'un climat tropical. En effet, de véritables brise-soleil sont réalisés dans le béton, sur les deux façades ouvertes de la résidence, qui favorisent la formation de courants d’air et constituent l’invention de la façade.

Le volume est situé sur un terrain enchâssé dans une zone résidentielle jouxtée par un canal et par le parc du zoo, et insérée dans un quartier caractérisé par une haute densité du trafic routier. Le projet exploite la force naturelle de l’eau et l'influence bénéfique de la végétation. Le dessin désordonné des grilles en béton rappelle celui des fenêtres des anciennes façades vietnamiennes, nées sans un projet général et construites au fil des années au gré des nécessités.

L’architecture se développe sur six niveaux, dont un en sous-sol, avec des semelles en béton en saillie sur les deux façades ouvertes. Le langage organique de la section dessine des vides spatiaux dans lesquels s'insère à merveille la végétation, présente à chaque étage. L’esthétique engendrée par le dialogue entre béton et nature est une fois encore confirmée.


A chaque étage, le plan libre organise différemment le vide créé entre les deux murs latéraux et les parois ajourées: parfois en offrant de grands espaces de séjour, parfois avec des cloisons qui permettent de gérer l'espace sans le fragmenter. De l’intérieur, les grilles continues, massives et protagonistes, permettent d'avoir une vue sur l’extérieur tout en préservant l'intimité des habitants de la maison. Lumières et ombres rythment la vie quotidienne tandis que les limites du lieu habité vont au-delà des limites murales, en étreignant le paysage. Transparence et discrétion trouvent ainsi le juste équilibre.

Mara Corradi

Projet: Vo Trong Nghia Architects, Sanuki + Nishizawa architects
Chefs de projet: Vo Trong Nghia, Shunri Nishizawa, Daisuke Sanuki
Maître d'ouvrage: Particulier
Lieu: Binh Thanh, Ho Chi Minh (Vietnam)
Surface utile brute: 516 m²
Superficie du lot: 140 m²
Début du Projet: 2010
Fin des travaux: 2013
Entreprise de construction: Wind and Water House JSC + Danang Company
Portes et fenêtres en bois
Escaliers hélicoïdaux en béton
Structure en béton et en briques
Sol en béton, en bois et en pierre
Photographies: (c) Hiroyuki Oki


www.votrongnghia.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×