13-11-2006

The Perimeter Institute for Theoretical Physics.
Saucier + Perrotte. Waterloo, 2004

Saucier + Perrotte,

Waterloo, Belgique,

Universite, Institutions,

Vitre, Métallurgique,

Prix,

The Perimeter Institute for Theoretical Physics se trouve dans le parc de Waterloo, à proximité du Silver Lake, et est un des centres de recherche sur la théorie quantique les plus importants du monde.



The Perimeter Institute for Theoretical Physics.<br /> Saucier + Perrotte. Waterloo, 2004 Bien qu'inauguré en l'an 2000, il a déjà fallu 'rien que quatre ans après- songer à la construction d'une nouvelle structure qui sera confiée à l'agence d'architectes de Gilles Saucier et André Perrotte.
Les architectes ont travaillé en étroite collaboration avec les physiciens, qui demandaient un siège inondé de lumière naturelle où pouvoir bénéficier d'une atmosphère conviviale. Ils désiraient également un rapport équilibré entre les espaces publics et ceux privés, avec la présence de lieux informels pour la réflexion et la discussion et de salles destinées à accueillir les conférences et les meetings.
Le centre devait par ailleurs devenir un véritable point de référence pour le quartier, un signe urbain de qualité.Saucier + Perrotte répondent avec un ouvrage tout à fait inédit au niveau du langage et scrupuleusement attentif aux exigences de ses utilisateurs. Le projet -semblable à un macrocosme riche en informations et en formes à découvrir- se base sur la complexité de la physique théorétique.
L'extérieur propose deux façades principales étudiées selon des solutions formelles très différentes l'une de l'autre. Une, ouverte vers la piscine, est entièrement vitrée et abrite un tas d'objets/ conteneurs en saillie (les locaux des chercheurs), en souvenir d'une technique et d'un type de composition propres à l'architecture hollandaise. L'autre est au contraire plus fermée, repliée sur elle-même et contractée : une série de panneaux en ardoise alternent avec une mosaïque d'ouvertures aux multiples dimensions. L'effet est celui d'un revêtement coriace mais disponible au rapport avec l'extérieur.
Le pourtour du centre de recherche vit donc de ce rapport dialectique entre l'ouverture et la fermeture, entre les matériaux transparents et ceux mats, entre la légèreté et la complexité. Le dénominateur commun de cette confrontation est toutefois la volonté de dialoguer avec la lumière et avec l'atmosphère du parc, aussi bien à travers la géométrie qu'à travers les matériaux différents.
La structure prévoit deux ailes de bureaux, dont 44 destinés aux chercheurs et 15 à l'administration. Trois rampes traversent l'intérieur en reliant les trois niveaux, avant d'aboutir dans des zones prévues pour les réunions avec vue sur le parc ou sur la cour intérieure. Deux étages sont réservés à la bibliothèque, aux salles pour les séminaires, à l'auditorium et aux salles pour la restauration.
The Perimeter Institute for Theoretical Physics a récemment reçu la Governor General's Medal in Architecture 2006, décernée par le Royal Architectural Institute of Canada.

Photos de Marc Cramer

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature