25-09-2013

Takeshi Hosaka: une maison sur un terrain de 60 m² à Yokohama

Takeshi Hosaka,

Nacasa & Partners inc.,

Yokohama, Japon,

Housing, Ville,

Ciment,

Parmi ses projets les plus récents, la maison de Yokohama, sur un lot de 60 m², témoigne de la voie empruntée par Takeshi Hosaka vers une architecture qui va au-devant des exigences de vie de l’homme, en pliant à elles la forme, les matériaux et le design de l’œuvre. L’innovation du projet d'Hosaka réside dans la transformation d'une maison de deux étages en une maison de trois étages, grâce à la valorisation du sous-sol et à l'augmentation de la surface intérieure qui reçoit de la lumière naturelle.



Takeshi Hosaka: une maison sur un terrain de 60 m² à Yokohama
Le concepteur japonais Takeshi Hosaka réalise un exemple d'architecture qui tire du contexte la meilleure exploitabilité possible. En valorisant les matériaux utilisés, comme le béton et le bois, et en allant au-delà des limites spatiales à disposition, l’architecte conçoit dans la ville de Yokohama une maison sur un terrain de 60 m² seulement. D'autres contraintes environnementales sont l’extrême proximité de deux habitations adjacentes au sud et au nord, et la présence d'un mur de 3 mètres de haut derrière l’habitation. La sensation d'enfermement nécessairement transmise par une habitation traditionnelle insérée dans un contexte comme celui-ci a poussé Hosaka à étudier de nouvelles solutions de composition afin d'améliorer les conditions de vie d'une famille de deux enfants à laquelle la maison était destinée.
Le point de départ du projet était la nécessité d'une meilleure exploitation du sous-sol, normalement sacrifié en raison de l’absence de lumière et du renouvellement d’air réduit. Comme le montre la section longitudinale de l’édifice, Hosaka a surélevé le plafond afin de l'amener à une hauteur suffisante pour dessiner une rangée de fenêtres sur la façade principale et sur la façade arrière. Pour y parvenir, selon la vue en coupe, le plancher dessine une courbe qui se raccorde aux murs sur lesquels des fenêtres ont été placées dans ses parties terminales, afin d'amener la lumière et l'air vers le bas, vers ce qui était auparavant un sous-sol et s'est maintenant transformé en étage semi-enterré.
C'est en appliquant cette solution qu'ont également été conçus les deux étages situés au-dessus du sol, de sorte que les trois niveaux présentent une rangée de fenêtres de même dimension en hauteur.
L’architecture est un parallélépipède régulier dont les façades Ouest et Est sont marquées par trois niveaux de fenêtres continues de même dimension. Un petit bâtiment de 5,50 mètres, construit sur deux étages plus un sous-sol, est perçu de l'extérieur comme un édifice de trois étages.
Cette solution de composition produit une série d'effets sur l'exploitabilité intérieure de l’habitation. Non seulement les planchers courbes en béton à l’extrémité de chacun des trois niveaux augmentent le degré d’éclairage naturel du sous-sol, mais ils permettent aux deux étages supérieurs d'assurer le plus haut niveau de protection de la vie privée requis par un bâtiment résidentiel donnant sur la rue à l'Ouest. En outre, sur l'arrière, ils contribuent à surmonter l’obstacle visuel opprimant que constitue le mur de 3 mètres de haut, en guidant littéralement le regard au-delà de cette hauteur, déjà depuis le rez-de-chaussée, où commence la pente verte et arborée.
Dans les espaces intérieurs, les agencements sur mesure de la cuisine, de la salle de bains, ainsi que les armoires aux différents étages, ne dépassent jamais une certaine hauteur et laissent par rapport au plafond un espace de 30 cm qui facilite la circulation d’air d'une perspective à l’autre.
La ligne courbe des planchers est également conservée dans la couverture, où des raccords de plus petit rayon suffisent à empêcher l’eau de pluie de couler le long des murs qui se trouvent en-dessous. Cette eau est convoyée dans une goulotte spécialement prévue le long du mur Sud, et est ensuite déversée au sol.


Différentes options ont été adoptées pour les finitions: le béton des murs intérieurs de la structure est visible; les portes et fenêtres sont en métal, tout comme l'escalier en colimaçon qui permet la circulation entre les étages, tandis que le bois est un élément commun à tous les éléments d'agencement et aux sols intérieurs.

Mara Corradi

Projet: Takeshi Hosaka
Client: Toshiyuki Kondo
Lieu: Yokohama (Japon)
Projet des structures: Kenji Nawa
Surface utile brute: 91 m²
Superficie du lot: 65 m²
Début Projet: 2011
Fin des travaux: 2012
Surface du lot: 60 m²
Portes et fenêtres en aluminium
Escalier en métal
Couverture imperméabilisée
Structure en béton armé visible
Murs intérieurs en béton visible
Sol en noyer
Photographies: (c) KOJI FUJII / Nacasa&Pertners Inc.

www.hosakatakeshi.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×