08-07-2015

Takeshi Hosaka et la Shonan Christ Church de Fujisawa (Japon)

Takeshi Hosaka,

Fujisawa,

Églises et cimetières,

Vitre, Bois, Ciment,

La Shonan Christ Church de Fujisawa met en évidence l’inventivité de Takeshi Hosaka. La toiture en plaques concaves surplombe un corps en béton constitué d’un seul volume. Dans la Shonan Christ Church, Takeshi Hosaka met en valeur la lumière comme élément marquant l’écoulement du temps.



Takeshi Hosaka et la Shonan Christ Church de Fujisawa (Japon)

Takeshi Hosaka achève la surprenante Shonan Christ Church de Fujisawa, une chapelle de culte et de prière située à proximité de la plage de Shonan à Fujisawa dans la préfecture japonaise de Kanagawa, une localité touristique assez connue que certains appellent même la Miami Beach de l’Orient.
Dans la mesure où l’église existante, construite il y a 50 ans, était désormais sous dimensionnée par rapport au nombre de fidèles, la paroisse catholique avait pour première nécessité de disposer d’un local adapté à la célébration du culte. Le projet de Takeshi Hosaka s’est basé sur deux fondements : la relation avec le contexte et une toiture innovante.

À la différence des complexes religieux s’élevant et surplombant le tissu urbain en vue d’en orienter les parcours pour être bien visibles et facilement atteignables, la Shonan Christ Church de Fujisawa reste délibérément au même niveau que les bâtiments du quartier. En effet, Takeshi Hosaka n’a pas souhaité en faire un point de repère mais a préféré harmoniser le plus possible ses formes et ses proportions par rapport au contexte, un quartier résidentiel caractérisé par des habitations à un ou deux étages. La nouvelle chapelle n’a qu’un seul étage et atteint, au faîte de sa toiture particulière, 6,876 mètres de haut. La Shonan Christ Church est donc une église pensée pour servir la communauté du quartier et que découvrent fortuitement les passants qui, depuis la plage de Shonan, s’aventurent dans le labyrinthe des maisonnettes. Grâce à la forme de la toiture - composée de 6 plaques circulaires en béton qui déroulent vers le haut leur partie concave et se poursuivent en s’agrippant l’une et l’autre tout en restant unies par des éléments vitrés - ceux qui la voient apparaître devant eux éprouvent toutefois un sentiment d’émerveillement. Cette variation de l'architecture en shed, qui permet à la lumière de pénétrer à l'intérieur en l’éclairant de manière indirecte constitue le point de référence visuel aussi bien pour les personnes qui s’approchent distraitement à l’extérieur que pour les fidèles à l’intérieur. Le bâtiment est en effet compact et constitué d’un seul volume dans la mesure où les surfaces latérales aveugles en béton apparent sont dépourvues de toute décoration. La façade principale ne se distingue des autres que par la présence de la croix en bois, qui trône au centre et oriente le regard vers le haut de manière à faire admirer la vague de béton et de verre de la couverture. Le fronton, ici stylisé et transformé en élément tridimensionnel grâce à des plaques concaves qui se succèdent jusqu’au sommet, évoque une sorte de réminiscence.


Les détails des gouttières sont particulièrement intéressants : des incisions dans le béton au niveau du point le moins élevé des 6 toits concaves qui parcourent les façades latérales jusqu’au sol. Les interstices qui se créent entre les plaques courbes permettent à la lumière de pénétrer dans l’architecture sacrée de manière directe ou indirecte, générant ainsi une atmosphère empreinte d’une lumière particulièrement dynamique. L’inclinaison et la forme de la toiture ont été étudiées de manière à éviter la lumière directe au moment de la messe, célébrée entre 10h30 et 12h00. Un logiciel de simulation a permis d’établir que le soleil ne commençait à dessiner son premier rayon de lumière que vers la fin du rite tandis que l'après-midi était marqué par une variation de la luminosité interne permettant aux fidèles de percevoir l’écoulement du temps.
Une attention particulière a enfin été accordée à l’aspect acoustique grâce à des ouvertures verticales remplies d’isolant phonique sur les murs.

Mara Corradi

Architect: Takeshi Hosaka
Client: SHONAN CHRIST CHURCH
Location: Fujisawa, Kanagawa Prefecture (Japan)
Structural engineers: HITOSHI YONAMINE / OVE ARUP & PARTNERS JAPAN Ltd
Acoustics: AYAKO HAKOZAKI / NAGATA ACOUCTICS
Gross floor area: 175,96 m2
Plot size: 416,50 m2
Beginning of work: 2013
Completion of work: 2014
Façade and roof in concrete
Structure in reinforced concrete
Timber floor
Wooden furniture
Fotografie: © KOJI FUJII / Nacasa&Partners Inc.

www.hosakatakeshi.com


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×