09-06-2015

Takeshi Hosaka : école Hongodai Christ Church à Yokohama

Takeshi Hosaka,

Masao Nishikawa,

Yokohama, Japon,

Ecole, Jardines de enfants,

Bois, Vitre,

Une architecture de verre telle que l’école Hongodai Christ Church de Takeshi Hosaka à Yokohama concrétise la coexistence du monde naturel et du monde artificiel, ce qui est en soi une contradiction. À travers son architecture, l’école Hongodai Christ Church de Takeshi Hosaka propose un nouveau modèle pédagogique.



Takeshi Hosaka : école Hongodai Christ Church à Yokohama

La crèche et école religieuse Hongodai Christ Church de Yokohama est une expérience mise en œuvre par Takeshi Hosaka pour vérifier s’il est possible de vivre protégés au cœur de la nature. Avec son projet pour l’école Hongodai Christ Church de Yokohama, Takeshi Hosaka défie les règles de l’habitat qui se sont imposées au fil de l’histoire, notamment la distance entre monde naturel et artificiel.
L’architecture a toujours eu pour objectif de protéger l’homme contre les éléments et les agressions naturelles du climat. Ce faisant toutefois, elle le prive d’un contact direct présentant lui aussi de grands avantages. Les ouvrages de Takeshi Hosaka nous ont habitués à l’architecture conçue comme contemplation de la nature. Avec l’école Hongodai Christ Church, l’architecte japonais fait encore un pas en avant en accueillant une nature tangible, présente et faisant même partie intégrante du projet résidentiel à travers des choix en termes de structure et de climatisation garantissant le bien-être de ses habitants.

La nature choisie n’est pas celle d’un paysage urbanisé mais les collines de la région de Yokohama, émaillée de prés et de champs. Sur la petite parcelle qui accueille la crèche et l’école religieuse, le plan de l’ouvrage se structure au gré d’un périmètre dicté par la présence des arbres. Son irrégularité est le fruit d’une nature spontanée qui ne résulte pas d’une grille géométrique mais qui rappelle plutôt l’imprévisibilité d’une forêt. L’intention principale de ce bâtiment de deux étages, entièrement vitré et basé sur un fin châssis en bois, est d’occuper les vides laissés par la nature et de dessiner un nouveau paysage où l’habitat humain se fond avec l’habitat végétal tout en en tirant des avantages maximum en termes de vue et de confort.
Le projet n'est donc pas une association simpliste de l’architecture et du paysage mais un véritable tissage qui les réunit. Les arbres en effet n’ont pas été simplement évités ou rapprochés du périmètre du bâtiment : ils ont été intégrés au sein de l’ouvrage, créant ainsi des cours ouvertes. Une fois dessinée la maille structurelle en bois de deux étages (dont les modules se rapportent chacun à une activité spécifique), toutes les surfaces verticales ont été fermées par des vitres de manière à réaliser une école/serre. En l’absence de mur de maçonnerie, chaque élément du décor existe à 360° tandis que les activités effectuées dans les pièces exploitent tout l'espace disponible en s'organisant sans aucune contrainte spatiale.
Le choix de réaliser tous les murs en verre et d'utiliser des séparations coulissantes intérieures permet non seulement d’atteindre l'objectif d’instaurer un dialogue entre intérieur et extérieur ainsi qu’entre habitat et nature mais aussi entre intérieur et intérieur en donnant naissance à un partage d’espace et d’activités éducatives particulièrement stimulant pour les enfants. Le périmètre vitré continue à définir l’espace - dont les bords sont perceptibles - sans toutefois établir de limites visuelles précises. C’est la raison pour laquelle on peut y laisser son esprit voyager. Les portes des patios peuvent elles aussi être ouvertes de manière à créer, si nécessaire, une agréable ventilation naturelle. Compte tenu de l’absence de murs en maçonnerie, un système de climatisation au sol permettant plus particulièrement de remédier aux rudes températures de l’hiver a également été conçu.


Arup Japan s’est chargé de la conception antisismique en insérant dans la structure en bois un châssis métallique supplémentaire (steel moment frames) au niveau des 5 patios ainsi qu’un nouveau système d’amortissement dans les baies vitrées (;Seismic Glass Wall with Oil Damper”).

Mara Corradi

Project: Takeshi Hosaka Architects
Client: Hiroshi Ikeda / Hongodai Christ Church
Location: Yokohama (Giappone)
Planning of structural framework: Hitoshi Yonamine / Ove Arup & Partners Japan LTD
Gross floor area: 531,94 m2
Plot size: 1332,92 m2
Beginning of work: 2008
Completion of work: 2010
Glass facade
Structuree in timber and steel
Wooden floor
Photography: © Masao Nishikawa

www.hosakatakeshi.com
www.arup.com/Projects/HONGODAI_Church_School/Facts.aspx


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature