10-01-2003

Simmons Hall, MIT, Steven Holl, Cambridge, Massachusetts, États-unis, 2002

Steven Holl, Le Corbusier,

États-Unis,

Universite, Sports et bien-être, Ville, Residences, Institutions,

Bois,

Les résidences pour étudiants Simmons Hall font partie du projet d'expansion du Massachusetts Institute of Tecnology (MIT) qui, en regroupant les propriétés disparates du MIT en un seul village, vise à transformer le campus américain en un des complexes universitaires les plus à l'avant-garde du monde avant la fin de l'an 2004.



Simmons Hall, MIT, Steven Holl, Cambridge, Massachusetts, États-unis, 2002 Mis à part Steven Holl, d'autres grands noms de l'architecture contemporaine - comme Frank O Gehry qui est en train de construire le Ray Stata Center, Fumiko Maki qui a réalisé l'Okawa Center, une extension du Media Lab, ou Kevin Roche qui a créé le Zesiger Sports and Fitness Center - ont été appelés pour réaliser les nouveaux édifices dans un contexte où l'architecture moderne a laissé des traces profondes (notamment: la Baker House d'Alvar Aalto et l'auditorium Kresge d'Eero Saarinen).
L'édifice de la Simmons Hall, qui accueillera 350 étudiants dans des chambres pour une personne, a été conçu par Steven Holl comme une tranche de ville qui s'élève à la verticale sur dix étages et a une longueur de plus de 100 mètres.

Un système routier interne relie les espaces destinés aux chambres pour les étudiants aux espaces en commun tels que les salles d'étude, les zones pour les ordinateurs, un théâtre de 125 places, un café ouvert 24 heures sur 24, un centre fitness et une cantine avec des tables en plein air, tout comme pour un complexe urbain.
Vu la particularité du lot, étroit et long, Holl a voulu un édifice "poreux", avec un revêtement qui respire et de grandes ouvertures sur le paysage environnant, pour éviter de construire un bloc compact et imposant qui empêche à l'air de circuler librement et bouche la vue sur la rivière Charles qui coule à l'extrémité du campus.
Conçue comme une éponge, la construction est délimitée à l'extérieur par des murs caractérisés par plus de 3.000 petites ouvertures carrées qui servent de fenêtres, espacées par des ouvertures plus grandes en correspondance des services communs, des entrées et des espaces en plein air.

Ces gros trous, découpés à l'intérieur de la maille compacte des façades, brisent la monotonie du bloc résidentiel et se poursuivent à l'intérieur de l'édifice comme des gouffres souples, en déterminant et en caractérisant les espaces destinés aux activités collectives grâce aux courbes irrégulières du ciment nu avec lequel ils ont été construits.
Le revêtement transpirant de l'édifice a été réalisé avec le système "Perfcon", inventé par l'ingénieur Guy Nordenson, formé de panneaux préfabriqués en béton armé qui ont une épaisseur de 45 centimètres et créent une grille de fenêtres carrées de 60 centimètres de côté.

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature