28-07-2021

Résidence de l'Isle de Chevalier Morales : un carré parfait

Chevalier Morales,

Adrien Williems,

Montréal, Canada,

Residences,

La Résidence de l'Isle est une réinterprétation des maisons américaines modernes du milieu du XXe siècle, conçue par Stephan Chevalier et Sergio Morales pour un couple aisé et leurs deux enfants. La maison se trouve le long de la rive d'une rivière et, lors de la refonte d'une structure datant des années 50, les architectes Chevalier et Morales ont conservé l'empreinte écologique initiale tout en rafraîchissant la végétation environnante. Le design a suivi un processus rationnel qui, à partir du volume du plan carré, a ensuite sculpté les espaces selon les besoins esthétiques, fonctionnels et structurels suggérés par le projet.



Résidence de l'Isle de Chevalier Morales : un carré parfait

Le cabinet d'architectes canadien Chevalier Morales a récemment achevé le projet de requalification d'une villa en style américain, datant du milieu du XXe siècle. La maison, appartenant à un couple aisé avec deux enfants, s'appelle « Résidence de l'Isle » et est une réinterprétation contemporaine de l'architecture préexistante. Comme l'expliquent Stephan Chevalier et Sergio Morales : « Cette maison construite en bord de rivière, dans la banlieue de Montréal, est le résultat d'une conversation architecturale avec les projets et le travail des architectes de cette époque. »

Le plan de l'habitation est un carré parfait avec un côté de 100 pieds (30,48 mètres), dissimulé derrière une rangée d'immenses pins qui masquent la position privilégiée de la Résidence. La végétation naturelle devient ainsi partie intégrante du projet, tout en optimisant la vue vers l'eau.

En entrant, on s'aperçoit aussitôt de la référence moderniste dans la géométrie du sol et des plafonds, dans les meubles en bois intégrés aux espaces et dans le revêtement en maçonnerie, qui ont tous été revisités en version contemporaine. Le garage, symbole d'une époque où la périphérie et les voitures rimaient avec progrès et enthousiasme, est intégré à la maison.
La question de la vie privée, cruciale dans les années 50 par rapport à la position des ouvertures, jette également les bases d'une réponse contemporaine : les architectes Chevalier et Morales ont recréé deux cours intérieures, toujours carrées, dont l'une accueille la piscine. Celles-ci ont tant la fonction d'espace en plein air mais caché à la vue, que de véhicule pour la lumière naturelle qui, grâce aux ouvertures, peut s'écouler à l'intérieur de la résidence. D'autres ouvertures ont été pratiquées dans la couverture dans le but d'amener davantage de lumière à l'intérieur, des vides, extrudés par le volume initial, qui caractérisent la Résidence de l#39;Isle, en définissant et en structurant sa géométrie interne.

Les espaces intimes sont placés selon l'axe nord-sud, tandis que les espaces partagés et la zone jour se déroulent le long du front de la rivière ; en revanche, la position du garage permet de masquer la vue sur la route, en maintenant clairement l'axe qui marque l'entrée principal.

La palette de couleur et de matière voulue par Chevalier Morales est entièrement naturelle et se mêle ton sur ton à l'environnement tout autour. Les architectes ont privilégié les briques d'argile pour la maçonnerie, le bois pour l'intrados et la pierre naturelle pour les sols. Des accents en laiton et des finitions métallisées s'ajoutent à ces éléments pour créer un contraste contemporain supplémentaire. Sur la façade principale, une grande baie vitrée donne sur la rivière, soulignant ainsi l'union symbolique entre intérieur et extérieur. En ce qui concerne la durabilité énergétique, le toit a été couvert à plusieurs endroits par des plantes afin d'améliorer l'inertie thermique et réduire l'empreinte écologique. En outre, la ventilation et le chauffage pour le logement entier, avec sa superficie généreuse de 580 m2, sont garantis par l'énergie géothermique.

En conclusion, Résidence de l'Isle, dernier projet de requalification signé par Chevalier et Morales, parvient à recréer un luxe discret, aux formes vintage, dans un espace contemporain, épuré et chaleureux. Et, comme à chaque fois, la volonté des architectes de dialoguer avec ce qui existe déjà et de donner ainsi valeur et dignité au travail des concepteurs du passé est digne d'éloge.

Francesco Cibati

Location: the northern suburbs of Montreal, Québec, Canada
Area: 580 m2
Year: 2021
Contractor: St-Laurent construction
Structural: Latéral
Landscape: Fabrique de paysages
Architects: Chevalier Morales www.chevaliermorales.com/
Architect Team: Stephan Chevalier, Principal; Sergio Morales, Principal; Julie Rondeau, Architect; Christian Aubin, Architect; Ève Beaumont-Cousineau, Architect
Photographs: Adrien Williems
 


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature