25-11-2015

Rénovation du marché barcelonais El Ninot par Mateo Arquitectura

Josep Lluís Mateo,

Adrià Goula,

Barcelone, Espagne,

Marche,

Bois, Vitre,

Restructuration, Exposition,

L’El Ninot, le célèbre marché populaire du quartier barcelonais d’Eixample, ouvre à nouveau ses portes. La réhabilitation de la structure construite en 1933 est signée par le cabinet espagnol Mateo Arquitectura. Grâce à ce projet, le marché El Ninot a aujourd'hui instauré une nouvelle relation avec la ville.



Rénovation du marché barcelonais El Ninot par Mateo Arquitectura

L’ancien marché barcelonais El Ninot a récemment rouvert ses portes suite à la rénovation du cabinet Mateo Arquitectura. Construit en 1894 sur volonté du gouvernement espagnol, El Ninot était initialement un marché à ciel ouvert. Le grand espace public était en effet enchâssé dans la parfaite grille de pâtés de maison du quartier Eixample, créé au milieu du XIXe siècle par Ildefonso Cerà. Son nom - le marché de la poupée - dériverait de la statue d’une poupée en bois ornant autrefois la façade d’une taverne du marché. Devenu très tôt un lieu incontournable pour les achats quotidiens, El Ninot fut couvert en 1933 et c’est justement à cette nouvelle structure que s'est consacré le projet de Mateo Arquitectura. Dans l’optique de préserver au maximum l’image de ce complexe historique cher depuis longtemps au cœur des habitants, les architectes ont rétabli une structure à trois volumes comprenant un volume central plus haut que les autres de manière à améliorer la ventilation interne. Le périmètre de maçonnerie en verre et en briques a également été consolidé. Enfin, la grande structure en acier soutenant la toiture a été rénovée.
Cette dernière a notamment été suspendue à une structure de soutien provisoire afin de permettre l'excavation des deux étages souterrains conçus pour accueillir 100 places de parking, la logistique et les services de stockage.

Enfin, l'étude d'un nouveau revêtement des surfaces extérieures a modifié le rapport proxémique avec la ville en repensant l’incidence de la lumière sur les espaces intérieurs, la relation visuelle entre intérieur et extérieur - de jour et de nuit - et l'impact volumétrique du bâtiment sur le territoire. Un revêtement en feuilles d’acier inox très fines, pliées et percées a en effet été étudié pour les murs d’enceinte de manière à obtenir à la fois plus de résistance et de légèreté et former une texture pouvant sembler presque totalement transparente depuis certains angles de vue. Les surfaces latérales ont quant à elles été bouchées et l’intérieur a été conçu de manière à protéger des rayons directs du soleil ainsi que des agents climatiques tout en permettant, grâce à une légère pénétration de la lumière et de son évolution au fil de la journée, la perception de l’écoulement du temps par les personnes se trouvant dans le marché. Le revêtement en feuilles d’acier fait également office de système de fermeture et de sécurité pour les petits kiosques contenus dans le périmètre du complexe. À l’étage du dessus, les panneaux deviennent de plus en plus transparents jusqu’à disparaître complètement sous la couverture, où il ne reste plus que des baies vitrées. Cet effet visuel expressément voulu par les architectes a pour but de dématérialiser le volume global en réduisant son impact au niveau du toit. La nuit, le revêtement ainsi structuré permet de générer un autre effet : éclairer les étages les plus élevés du bâtiment pour transformer ce dernier en véritable phare urbain.


L’entrée unifiée depuis la Calle de Mallorca permet d’accéder à un hall sur deux étages montrant immédiatement l’organisation spatiale du marché. Depuis cet endroit, il est possible soit de descendre à l’étage du dessous soit de continuer au rez-de-chaussée, où l’espace prévoit une circulation en anneau autour d’un premier bloc de kiosques sur lesquels donnent d’autres kiosques.
Nous conclurons par une réflexion de Josep Lluís Mateo : « Le marché instaure un rapport avec la ville en communiquant son usage : les rues et les places ainsi conquises deviennent des lieux d'échange et non plus seulement de passage ».

Mara Corradi

Architect: Josep Lluís Mateo
Client: IMMB-Institut Municipal de Mercats de Barcelona
Site: Calle Mallorca 135, Barcelona
Project: 2008 (first prize, public competition)
Construction: 2010-2015
Surface: 16.184 m2
Installation Engineering / Budget Control/ Security and Health standards: Mur Garganté
Structural Engineering: BOMA
Photography: © Adrià Goula
Historical photos are courtesy of http://www.mercatdelninot.com

http://www.mateo-arquitectura.com
https://vimeo.com/130960589


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×