20-06-2005

Rem Koolhaas, La Maison de la Musique. Porto, 2005

OMA,

Porto, Portugal,

Salle,

Ciment,

Le contraste est le mot qui semble le mieux définir l'insertion de cette grande «machine» en béton dans un contexte caractéristique comme celui de la cité d'une ville portugaise, en l'occurrence Porto.



Rem Koolhaas, La Maison de la Musique. Porto, 2005 Avec la base plus petite que le sommet, la Maison de la Musique a néanmoins un profil élancé malgré la géométrie schématique de ses formes et la linéarité définie et précise de son dessin. C'est cette allure nette et presque statique qui met les arêtes aigues du grand bloc de ciment en relief.
L'intention de Rem Koolhaas et de son agence OMA était en effet celle de faire de cette construction le prototype de la nouvelle ville qui se confronte mais dialogue avec la vieille ville.
Il s'agit donc presque d'une charnière, d'un élément de jonction entre le nouveau et l'ancien, afin qu'un résultat positif puisse ressortir de la contiguïté entre les deux modèles distincts de ville.
Les visiteurs qui se rendront à la Maison de la Musique pourront ainsi utiliser différemment les espaces urbains et découvrir d'autres possibilités, sans perdre de vue les autres centres d'intérêt du tissu urbain.

(Images tirées de www.oma.nl)

Laura Della Badia

Approfondissements :

Biographie de Rem Koolhaas

Ouvrages

GALLERY


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×