07-01-2003

Refraction House, Kioshi Sey Takeyama + Amorphe

Sports et bien-être, Usines, Restaurants,

Bois, Ciment, Métallique, Vitre,

Située dans un quartier résidentiel de la banlieue de Nagoya, au Japon, la Refraction House représente un élément architectural important dans un contexte caractérisé par des pavillons préfabriqués et des blocs massifs d'appartements, grâce à la recherche de sa composition volumétrique.



Refraction House, Kioshi Sey Takeyama + Amorphe L'auteur du projet, Kiyoshi Sey Takeyama, membre fondateur du groupe Amorphe bien connu et théoricien apprécié des espaces digitaux, n'a pas perdu l'occasion d'expérimenter les compositions volumétriques audacieuses et les associations de matériaux insolites dans la réalité.
L'édifice se compose de deux volumes très différents l'un de l'autre: une tour statique à plan carré, qui a des murs portants solides obtenus avec des blocs de ciment, fait pendant à l'arrière au corps de bâtiment principal qui se présente comme une longue boîte déformée, réalisée avec une structure en acier et recouverte de zinc.
La façade principale, où se trouve la porte d'entrée aux lignes nettes et minimales, a été recouverte de plaques continues de métal oxydé; la façade sur la route utilise du zinc galvanisé et est presque aveugle puisqu'elle n'a que la fenêtre en saillie avec le verre satiné de la chambre et la petite fenêtre de la cuisine.

Les pièces sont toutes contenues dans le volume principal de la maison, un grand espace continu sur une double hauteur qui abrite le salon, la salle à manger et la cuisine au rez-de-chaussée, tandis que la chambre se trouve dans la soupente. Au rez-de-chaussée, la tour contient la chambre d'amis, en style japonais, qui donne sur le petit jardin de pierres et de bambous et, à l'étage supérieur, la seule salle de bains de la maison reliée au corps principal de l'édifice par un cube de verre externe, seul lien visible entre les deux corps de bâtiment.
L'entrée de la maison donne directement sur l'espace principal: c'est de là que part la passerelle en verre qui longe le mur d'enceinte et mène à la chambre dans la soupente.

L'organisation spéciale de la Refraction House, où toutes les fonctions primaires ont lieu dans le même espace sans interruptions, reflète la personnalité du commettant, propriétaire d'un restaurant et seul habitant de la maison, qui n'a eu aucune difficulté à accepter le manque d'intimité et la tortuosité des parcours entre les différentes pièces.
A sa demande d'avoir un espace tout blanc et éclairé par la lumière naturelle, Takeyama a répondu avec une architecture sensorielle où les lignes brisées des murs inclinés amplifient l'espace et la limite entre la lumière et l'ombre change constamment. La sensualité des sols, recouverts de matériaux qui se différencient par leurs caractéristiques tactiles et acoustiques, contraste avec le caractère hiératique des murs blancs.

GALLERY


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×