05-09-2005

Peter Eisenman, Mémorial des victimes de l'holocauste. Berlin. 2005

Peter Eisenman,

Berlin, Allemagne,

Monument,

Ciment,

Arts,

Il y a 2 711 stèles de ciment installées à proximité de la Porte de Brandebourg, à Berlin : le Mémorial des victimes de l'holocauste a été conçu par Peter Eisenman pour être un lieu de réflexion sur le destin des 6 millions de Juifs exterminés durant la période du nazisme.



Peter Eisenman, Mémorial des victimes de l'holocauste. Berlin. 2005 Un nouvel espace public, qui sera ouvert jour et nuit sans surveillance, se dresse desormais a quelques metres du lieu ou se trouvait autrefois le centre politique du troisieme Reich.
Sa construction, dont le prix s'eleve a plus de 27 millions d'euros, a ete entierement financee par l'Etat, qui a opte pour l'idee de l'architecte juif americain, realisee apres deux ans de travaux.

Une < mer > de ciment, ou il n'y a pas d'entree principale ni de point de depart ou d'arrivee, a ete creee sur une surface de presque 20 mille metres carres.
Les centaines de parallelepipedes alignes sont disposes dans un grand perimetre orthogonal, sur une base ondulee et a une distance de 95 centimetres, afin de faire passer une personne a la fois. Leur hauteur varie de 20 cm a 4 m et, petite curiosite sur le materiau : les steles ont ete realisees avec un processus qui permet d'enlever facilement les graffiti, afin de faire face aux actes de vandalisme de neonazis eventuels. L'objectif d'Eisenman, avec cet ouvrage destabilisant, a justement ete celui de transmettre une sensation d'isolement et d'alienation, comme celle eprouvee par les Juifs dans les camps d'extermination.
C'est cette solution qui l'a remporte sur les 553 projets presentes durant les concours de 1995 et 1998, peut-etre parce que l'ouvrage d'Eisenman etait celui qui interpretait le mieux l'intention de construire un monument qui ne soit pas national mais fasse au contraire reflechir sur le crime perpetre par l'Etat.
Tout dans ce < carre de ciment > est ordonne et dispose geometriquement, comme le crime parfaitement organise par Hitler mais le ciment, sa couleur et le caractere aseptique du materiau donnent en meme temps une sensation de vide.

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature