08-08-2012

OMA/Rem Koolhaas : siège de la CCTV à Pékin

OMA,

Iwan Baan,

Beijing, Chine,

Bureaux, Gratte-ciel, Entreprises,

Design,

Vitre,

L'architecture en anneau, le symbole de la nouvelle Chine et des potentialités du projet numérique, se dresse aujourd'hui dans le Beijing's central business district. Le quartier général de la China Central Television, le plus grand ouvrage de Rem Koolhaas (OMA) est un lieu phare qui montre les tensions structurales qui le soutiennent sur la façade, en offrant des éléments pour en comprendre les motifs de construction au public.



OMA/Rem Koolhaas : siège de la CCTV à Pékin
Rem Koolhaas a terminé le plus grand projet de l'agence internationale OMA, l'architecture en anneau très célèbre, le quartier général de la China Central Television CCTV à Pékin. Ayant remporté le concours organisé en 2002 par la Beijing International Tendering Co pour la réalisation d'un programme d'édifices et d'espaces ouverts reliés, le siège de la CCTV est le premier ouvrage terminé de cette nouvelle intervention très ambitieuse. Il sera suivi du CCTV service building, du CCTV television cultural center et du CCTV Media Park, l'extension de la zone commerciale et du parc le long de l'axe principal du Beijing's central business district, dont les travaux sont presque terminés.
La morphologie de l'anneau, qui a beaucoup fait parler d'elle à l'époque du concours, au point de devenir un symbole du nouveau langage architectural du millénium et des potentialités des outils de conception numérique, a non seulement un objectif médiatique et une esthétique attractive bien identifiable au sein de la mégalopole chinoise, mais aussi une signification symbolique faisant allusion à l'interconnexion des nombreuses activités liées à la production télévisée, à l'administration, à la production et à la transmission qui s'y déroulent. Les deux gratte-ciel qui se dressent aux angles opposés d'un carré imaginaire à la base s'élèvent obliquement l'un vers l'autre et se rencontrent à une hauteur de 161 mètres, où ils sont reliés par un volume horizontal placé en porte-à-faux sur 75 mètres. Les façades vitrées, soutenues par une structure faite de poutres et de colonnes, subissent des tensions différentes que le volume rend évidentes à travers les lignes de la grille plus ou moins serrées.
L'audace de cette structure, qui a été une grosse épreuve pour l'agence OMA Asie, fondée en 2006, montre la conception démodée de l'architecture comme défi en hauteur, dépassée par la conscience de la nouvelle nécessité de créer des lieux de convivialité servant de point de repère, où le degré de communication avec le public est important.
La conception interne traditionnelle des tours, avec le hall au niveau du sol et l'organisation hiérarchique des activités donnant un rôle de connexion important entre les locaux à la distribution des escaliers et des ascenseurs, est dépassée par le rôle du volume horizontal qui abrite un deuxième hall supérieur.
Le processus conceptuel à la base des projets de nature déconstructiviste, comme ceux d'OMA, mais aussi de Frank Gehry, de Zaha Hadid et de Peter Eisenman, qui débutent par un regard tridimensionnel sur l'architecture, ont amené à annuler la façade comme élément hiérarchique : le siège de la CCTV ne peut pas être regardé dans une seule direction car, pour en comprendre le parcours de distorsion des formes, il est nécessaire de le contempler simultanément en trois dimensions, c'est-à-dire introduire la dimension du mouvement. La circularité de la forme, exécutée non pas avec les mains mais en guidant un logiciel, bouleverse les règles de composition classiques en rapprochant l'architecture de la sculpture.


Mara Corradi

Projet : OMA/Rem Koolhaas et Ole Scheeren (jusqu'en 2010), en collaboration avec les partenaires David Gianotten, Shohei Shigematsu, Ellen van Loon et Victor van der Chijs.
Responsables du projet : Anu Leinonen, Charles Berman et Adrianne Fisher
Commettant : China Central Television (CCTV)
Lieu : Pékin (Chine)
Projet des structures : Cecil Balmond et Arup
Local Design Institute : ECADI (East China Architectural Design & Research Institute)
Surface utile brute : 473 000 m²
Surface du lot : 20 hectares
Concours : 2002
Début du projet : 2002
Fin des travaux : 2012
Entreprise de construction :
Portes et fenêtres en
Façades en
Couverture en
Structure en
Photos : (c) Iwan Baan, Philippe Ruault, OMA


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×