06-11-2006

Obra Architects, Pavillon temporaire du PS 1. New York. 2006

Obra Architects,

New York, États-Unis, MoMA, New York, États-Unis,

Pavillons,

Bois,

L'agence Obra Architects a créé un pavillon temporaire pour 2006, destiné au P. S. 1, le siège détaché et plus récent du MoMa, qui introduit des composants innovateurs en matière d'aménagement et d'exposition vu la façon dont il a été conçu et réalisé.



Obra Architects, Pavillon temporaire du PS 1. New York. 2006 Le P.S. 1 invite en effet chaque ete des jeunes architectes, designers et createurs a se mesurer sur le theme de l'amenagement temporaire, en concevant un pavillon reserve aux spectacles musicaux et aux evenements de la galerie.
< Beatfuse >, c'est le nom du projet pour le < Seventh Annual MoMA/P.S.1 Young Architects Program >, a ete realise dans la cour du musee, en indiquant sa presence avec un mouvement fluide de lignes courbes et enveloppantes.
La simplicite du dessin contraste avec la technologie de pointe des panneaux reflechissants et isolants qui entourent les espaces. Ce sont les memes panneaux que la Nasa utilise comme barriere thermique pour les combinaisons des astronautes dans l'espace et qui reflechissent 95% de la chaleur radiante.La structure est au contraire recouverte de lattes de bois cintre et abrite 3 locaux, chacun d'entre eux ayant ete concu avec un climat et une temperature differente. Il s'agit en effet d'un Frigidarium, d'un Caldarium et d'un Tepidarum qui n'ont pas la meme configuration mais restent semblables au niveau du dessin.
Les sept coques cintrees sont en contreplaque et maille de polypropylene, mais il y a aussi des < etangs > en bois qui enrichissent la variete de formes et de surfaces.
La hauteur diversifiee des espaces, ou chacun semble avoir une vie propre grace justement a la forte caracterisation architecturale et microclimatique, accentue le dynamisme de cet edifice temporaire.
Les voutes qui se touchent et se croisent creent par ailleurs un jeu continu de lumiere et d'ombres, qui se refletent sur les murs mais aussi dans les locaux internes.C'est surtout la simplicite des solutions adoptees qui a plu dans ce projet, en permettant d'obtenir un resultat tres original, aussi bien au niveau architectural que pour la facon dont ces espaces peuvent etre vecus par les visiteurs.

Les deux architectes sont l'Argentin Pablo Castro et l'Americaine Jennifer Lee qui ont travaille avec Steven Holl jusqu'en l'an 2000 avant de fonder leur propre agence, Obra Architects, celle-ci ayant deja reussi a s'affirmer sur la scene internationale.
Le projet pour le pavillon du P. S. 1 confirme la veine creatrice des deux architectes et en meme temps leur capacite de s'exprimer a travers des solutions simples mais d'un grand effet, non seulement sur le plan visuel.
Le fait qu'ils aient reussi a ne pas depasser le budget de 70 mille dollars, la somme mise a la disposition par le MoMa, a par ailleurs ete tres apprecie.

Laura Della Badia

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×